Harley-Davidson : Quels sont les différents

Quels sont les différents types de Harley-Davidson ?

Pour le commun des motards, toutes les Harley se ressemblent ! Ce sont des motos lourdes, très coupleuses mais peu puissantes qui n’invitent pas à l’attaque sur les routes tournicotantes de notre « Douce France ». Pourtant, derrière ces lieux communs, le Big Twin anime des motos très différentes liées à la longue histoire de la Motor Compagny. Certaines sont ou ont été au catalogue du constructeur alors que d’autres relèvent de la custom culture.

1 – Le Touring ou Tourer

harley-davidson electra glide classic
Harley-Davidson FLHTC Electra Glide Classic : roulez en pullman !

Il s’agit de la moto américaine par essence conçue pour le réseau routier nord-américain fait d’interminables lignes droites. Le maître mot d’un Touring, c’est avant tout le confort de conduite du biker grâce à un pare-brise ou à un carénage et à une capacité d’emport remarquable grâce à des valises latérales et un tour pack (coffre arrière).

L’Electra Glide Shovelhead 1970, équipée depuis 1965 d’un démarreur électrique, marque la naissance du Tourer moderne avec des sacoches en fibre de verre et le généreux carénage « batwing » proposé en option.

Les Touring sont présents dans le catalogue 2021 avec les modèles : Electra Glide, Road King et Electra Glide Revival.

2 – Le cruiser ou custom

Harley-Davidson Street Bob 114 ci 2021
Harley-Davidson Street Bob 114 ci 2021 : l’entrée de gamme dans le monde du Big Twin

Ce genre de moto voit le jour en 1971 avec la Harley-Davidson FX1200 Super Glide. Elle est la réponse au  phénomène chopper » initié par le film Easy Rider (1969). Le service design de la Motor Compagny a greffé un avant de Sportster (fourche et roue de 19 pouces) à une partie-cycle d’Electra Glide. Le succès du cruiser ne s’est pas démenti au fil des ans ! Les actuelles Street Bob ou le Low Rider S reprennent les codes du Shovelhead imaginés par Willie G. Davidson.

3 – Le bagger ou la GT sportive

Harley-Davidson Street Glide Special
La Street Glide est la machine qui se vend au sein des Big Twin

Le bagger peut être considéré comme le couteau suisse dans la gamme Harley en mariant une esthétique plus « sportive » qu’un Touring avec un confort quasi équivalent. En 2021, il est présent au catalogue avec le Road Glide Special et le Street Glide Special qui est un best-seller pour Milwaukee en France et dans le monde.

Le bagger tire son nom du  mot « bag » qui renvoie à « bagage ». C’est donc un type de moto équipée de sacoches ou valises rigides latérales, mais sans le volumineux top-case ou tour-pack d’un Tourer ce qui lui donne des lignes plus dynamiques.

Le succès du bagger est tel qu’un championnat lui est consacré aux USA et que de nombreux concurrents sont sur les rangs : BMW R18B et K1600B, Moto Guzzi MGX-21, Indian Challenger, et Honda Gold Wing Bagger.

4 – Le Power Cruiser

Harley-Davidson V-Rod
Harley-Davidson V-Rod VRSCA 1130 cm3

En 2001, Milwaukee « pompe » le concept du  power cruiser inventé par Yamaha avec la V-Max (1985-2003). La Harley-Davidson V-Rod est un croisement improbable entre un dragster et un cruiser. Cette moto sera boudée des bikers car elle s’éloigne trop des stéréotypes liés à la marque avec un bicylindre liquide à 60° de 115 à 125 chevaux (selon les millésimes) conçu avec l’aide de Porsche. En 15 ans de commercialisation, seulement 5 000 exemplaires trouveront preneur dans l’Hexagone …

En 2021, les Triumph Rocket III, la Ducati XDiavel, mais aussi le Sportster S 2021 perpétuent à leur manière le flambeau des customs flirtant avec un roadster.

5- Harley-Davidson Club Style

Harley-Davidson Low Rider S
Harley-Davidson Low Rider S : hommage au Club Style

Fort du succès planétaire de la série Sons Of Anarchy, de nombreux motards se sont inspirés de la Dyna Super Glide Sport pilotée par Jax Teller pour customiser une FXR ou un Street Bob façon MC californiens. Les potences ou risers de 8 pouces et de têtes de fourche se sont vendus comme des pains au chocolat dans une boulangerie proche d’un lycée !

En 2017, la Motor Compagny avait commercialisé la Harley-Davidson Dyna Low Rider S, une moto aux codes proche du genre.

Derrière la hype et les chemises à carreaux, une Harley club style équipée de sacoches amovibles est un bon compromis entre un lourd bagger et un custom sans protection. Milwaukee a quelque peu repris le concept du « Tourer light » avec la Sport Glide.

6- Harley-Davidson Chicano style

Harley-Davidson Softail chicano style
Softail Chicano Style par l’official dealeur Rick’s Motorcycles

La maestria des immigrés d’Amérique centrale et du Sud en matière de customisation des gros V8 a depuis longtemps dépassée la Californie avec leurs bondissants low rider. Ils customisent aussi le V-Twin américain de façon tout aussi chatoyante. Une Harley chicano style (parfois appelée « cholo bike » ou « vicla ») est réalisée à partir d’un Heritage Softail ou d’un Road King sur lequel on exécute un gros travail de peinture et qui repose sur des amortisseurs pneumatiques Air Ride.

7 – Bobber

Harley-Davidson Softail Slim
Harley-Davidson Softail Slim ou le bobber du XXIe siècle

Un bobber est une moto sportive dans l’esprit de la très exclusive Crocker des années 30 et qui prendra son essor en 1945 avec le retour des GIs. Il est construit autour d’une Indian ou d’une Harley-Davidson qui sont allégées pour être performantes. Ces customs sont contemporains de la naissance du mouvement «  biker » et des premiers MC.

Grossièrement, le Flathead ou le Knucklehead est amputé du garde-boue avant alors que son homologue arrière est tronqué et surmonté d’un discret feu Sparto. À la différence du chopper, la partie-cycle reste intacte, mais le V-Twin peut (et doit) être préparé.

De nos jours, le Softail Slim et feu le Sportster 48, campés sur des pneus de 16 pouces, peuvent revendiquer cette appellation.

8 – chopper

Johnny Halliday chopper
Même notre Johnny Hallyday national succombera à la vague chopper qui envahira le monde dans les 70’s

Apparu au début des années 60 en Californie, le chopper est une machine dérivée du bobber mais qui abandonne toute velléité sportive. On oublie les blousons noirs de L’Equipée Sauvage et le Rock N’Roll, place aux tenus hippies et aux musiques planantes.

Ces motos à la peinture psychédélique imaginée sous l’emprise de quelques psychotropes sont de véritables « expériences mécaniques » avec leur roue avant de 21 pouces, leur longue fourche à parallélogrammes Girder et un guidon apehanger tutoyant les cieux.

Impossible de parler  chopper sans évoquer, « l’énorme coup de pub » donné par Easy rider. Biker à la ville, Peter Fonda bluffera les motards en maniant avec dextérité le Panhead Captain America, un engin aux proportions encore jamais vue. Grâce au film, le phénomène « chopper » est devenu mondial et, autour du nouveau millénaire, il connaîtra un nouvel âge d’or grâce à des émissions de TV réalité mettant en avant des custom builders tels qu’Indian Larry ou Jesse James.

9 – Harley-Davidson Fat Ass ou German Look

Harley-Davidson Softail Breakout 114 ci
Ce Softail Breakout de 2018 reçoit le nouveau cadre Softail

Ce courant est né en Allemagne dans les années 90 avec notamment le préparateur Walz Hardcore Cycles. La préparation se faisait sur des Softail ou des V-Rod voire avec des V-Twin S&S placés dans un cadres aftermarket. En 2013, ce genre de custom est adoubé par la MoCo avec la Softail Breakout équipé de série d’une gomme arrière de 240 mm. En 2021, ce style perdure principalement grâce à des kits bras oscillants permettant la greffe d’un pneu de 300 mm de large.