Quel casque porter en Harley ou en moto custom ?

Le casque jet est plébiscité par les motards qui roulent en Harley-Davidson et autres motos custom. Il apporte un fort sentiment de liberté grâce à sa légèreté et à son large champ de vision.

C’est aussi le casque de Wyatt (Peter Fonda) dans Easy Rider (1969). Mais depuis cette date, beaucoup de choses ont changé en matière de moto. Le casque intégral puis le casque modulable ou modulaire sont devenus la norme même en matière de moto custom. Côté machine, le rendement de l’actuel V-Twin Milwaukee Eight est plus du double de celui équipant le chopper du film !

Le casque jet

Le casque jet vintage est aussi un must have pour se balader en été en bobber ou en 125 cm3 vintage. Pourtant, ses défauts sont nombreux :

  • Une sécurité limitée
  • Il est inadapté pour un long trajet car il est bruyant même avec des bouchons antibruit
  • Il ne protège pas du froid
  • Il peut donc nécessiter d’autres accessoires ( tour du coup, cagoule, etc.)

Le casque intégral et modulaire

Ces casques forment un cocon protecteur contre le froid et le bruit mais surtout contre les chocs lors d’une chute. Ils sont en totale adéquation avec les motos qui sont actuellement produites par la MoCo autour du performant V-Twin Milwaukee Eight (80 à 90 chevaux).

  • Les  bikers en cruiser (Street Bob, Low Rider, Softail Standard, Fat Bob, etc.) privilégient généralement le casque intégral. Il est généralement moins lourd et plus aérodynamique.
  • Les possesseurs de Touring ou GT à l’américaine (Road King, Electra Glide, Street Glide, etc.) sélectionnent plutôt le casque modulable ou modulaire car il est plus convivial en duo.

Les points communs de ces 10 casques biker

Les 10 casques présentés reçoivent :

  • Une coque externe en plusieurs tailles afin d’avoir une aérodynamique optimisée pour les intégraux GT ou empêcher l’effet « tête d’ampoule »
  • Une homologation ECE 22-05 et très certainement l’homologation ECE 22-06
  • Un calotin interne en EPS (polystyrène expansé) absorbant les chocs.
  • Cette coque interne est revêtue d’une doublure ou coiffe entièrement amovible lavable et en tissus antibactérien.
  • Les jugulaires peuvent être micrométriques ou double D. L’attache par sangle automatique est pratique mais elle doit être régulièrement resserrée.
  • Au niveau coloris, force est de reconnaître que le noir brillant ou mat est omniprésent

N’hésitez-pas à lire notre dossier sur le casque moto pour approfondir certaines notions entre-aperçues ci-dessus.

1 – Casque intégral Bell Eliminator Carbon : ADN F1 rétro

Voici quelques spécificités du Bell Eliminator  :

  • Coque externe ovoïde en fibre de verre et carbone
  • La doublure amovible est équipée de coussinets de joues pouvant être remplacés pour plus de confort et elle dispose de découpes pour un système d’intercom Cardo Freedom
  • Un système de ventilation avec entrée d’air dans la mentonnière et sortie du flux grâce à 9 trous placé sur le haut du casque
  • Visière antibuée ou Pinlock

L’avis de la rédaction :

La firme californienne qui équipe Lewis Hamilton réussit un sans faute avec ce casque vintage d’inspiration course automobile des années 70-80. Plutôt léger (1300 gr environ), il se caractérise par sa large ouverture et son imposante mentonnière. Avec lui, vous ne passerez jamais incognito !

2 – Casque jet Scorpion Exo-Combat Evo : simplement badass

La marque française Scorpion qui équipe Fabio Quartararo, propose un casque en « polycarbonate avancé » au design ultra agressif. Rappelons que Scorpion fabrique avec HJC les casques officiels Harley-Davidson.

Voici quelques spécificités du Scorpion Exo-Combat Evo :

  • 2 tailles de coque couvrant les tailles allant du XS au XXL
  • Nombreuses combinaisons de noir mat
  • La mentonnière amovible se clipse à la coque et des aimants en néodyme renforcent le tout
  • Visière rabattable légèrement fumée et traitée antibuée
  • Garantie de 5 ans
  • Boucle micrométrique

L’avis de la rédaction :

Ce casque présenté par Scorpion comme un « Streetfighter » aurait toute sa place au casting du prochain Mad Max ! Biker roulant en custom atypiques (Sportster S, Iron, power cruiser, etc.) ou power cruiser, l’Exo Combat Evo est fait pour vous.

Malgré une sécurité accrue grâce à la mentonnière, le Scorpion EXO Combat Evo reste homologué en tant que jet contrairement au Bell Broozer : dommage !

3 – Casque modulaire Roof Boxer V8 : pour les bikers urbains

L’avis de la rédaction :

Roof propose avec le Boxer V8 un casque modulaire offrant un sentiment de liberté comparable à un casque ouvert et une protection équivalente à un intégral grâce à sa double certification ( ECE 22.05 P/J).

Contrairement à la plupart des autres modulaires où la mentonnière se place à la verticale de l’ouverture, elle s’efface à l’arrière de la coque en fibre de verre. Cela permet au Roof Boxer V8 de ne générer aucun bruit parasite aux vitesses légales. Le Verrouillage et la libération de la mentonnière se font par 2 verrous placés de chaque côté du casque : un sans faute relativement onéreux !

4 – Casque Simpson Venom – Ghost Subdued

Cet intégral est une version modernisée du Simpson RXM-1 de 1979. Bien avant que le « Stig » de l’émission automobile Top Gear le porte, ces casques ricains faisaient baver des générations de motards. En effet, il était « LE » casque des pilotes de dragsters en NHRA.

L’avis de la rédaction :

Ce casque intégral, décliné également en modulaire, jouit d’un excellent rapport qualité-prix comme atteste sa coque tri-composite carbone, kevlar et fibre de verre. Le Simpson Venom est définitivement un must have pour les motards roulant en power cruiser (Ducati Diavel, Yamaha V-Max et Triumph Rocket 3).

5 – Casque intégral Nexx X.G100 Racer : un bon rapport qualité/prix

L’avis de la rédaction :

NEXX Helmets est une firme portugaise qui propose une large gamme de casques pour tous les types de moto. À l’heure de la délocalisation à tout va, Nexx revendique le fait que tous ses produits sont fabriqués au Portugal. Malgré cela, son prix reste très compétitif face à ses rivaux tous fabriqués dans des usines du Sud-Est asiatique.

La qualité de fabrication du X.G100 Racer n’est pas en reste. Ce casque adopte une coque externe multifibres « X-Matrix » renforcée au carbone lui permettant de ne peser que 1250 grammes !

6 – Casque jet Shark Street Drak : le coté obscur de la force

Voici quelques spécificités du Shark Street Drak :

  • Coque en résine thermoplastique disponible en 2 tailles allant du XS au XL
  • Lunettes signées Carl Zeiss reçoivent un traitement antibuée et anti-rayure
  • Coiffe en fibre naturelle avec traitement hypoallergénique et est entièrement lavable
  • La ventilation est assurée par une entrée d’air non réglable placée sur le masque et des canaux disposés sur le haut de la coque

L’avis de la rédaction :

Le Shark Street Drak est un casque jet qui se caractérise par sa légèreté (1050 gr) mais surtout par son look « Dark Vador ». Il se différencie des autres casques ouverts par la présence d’un masque et de lunettes façon motocross. Contre toute attente, il vous protège assez efficacement en hiver moyennant un tour de cou par rapport à un jet conventionnel.

7 – Casque intégral Shoei GT-Air 2 : pour les gros rouleurs en GT type Electra Glide

L’avis de la rédaction :

Shoei est synonyme de casques de grande qualité, de savoir-faire et d’innovation. Le Shoei GT-Air 2 ne fait pas exception à ce précepte et est un must have pour les motards qui se servent de leur GT américaine et custom été comme hivers. Jugez plutôt :

  • système de ventilation performant pouvant être manipulé avec des gants d’hivers
  • Excellente isolation contre le froid
  • Écran pare-soleil
  • Compatible avec les intercoms Sena et Cardo
  • Sa coque ovoïde filtre parfaitement les bruits même à haute vitesse

8 – Casque intégral HJC RPHA 70 : un quasi-sans-faute

L’avis de la rédaction :

Plus abordable que le Shoei GT-Air 2, le HJC RPHA 70  se positionne comme un casque typé Sport-Touring ou Sport-GT. Il répond aux attentes des motards ou des bikers qui recherchent un casque intégral léger (1400 gr), silencieux et confortable sans dépenser des mille et des cents.

Son point fort est son système d’aération sophistiqué mais facile à manipuler même avec des gants d’hiver. Cet équipement offre un large champ de vision quelque peu gâché par la manipulation fastidieuse de l’écran pare-soleil.

9 – Casque jet Dexter ELEMENT HIGHWAY59 : esprit CHIPS

L’avis de la rédaction :

Ce jet est une copie quasi conforme du casque bol porté par les deux motards de la police californienne de la série CHIPS. Si vous êtes possesseur d’une Moto Guzzi California ou d’une Electra Glide, ce couvre-chef dument homologué ECE 22.05/J est fait pour vous !

Malgré un tarif planché, ce modèle conçu autour d’une coque en polycarbonate injecté dispose d’un calotin en EPS multi densité et d’un intérieur entièrement démontable et lavable. Les boutons pression permettent d’installer un écran ou une visière pour un look « cops ».

10 – Casque Modulable Bell Broozer : le transformiste

Voici quelques spécificités du Shark Street Drak :

  • Coque thermoplastique et ABS
  • Calotin en EPS à double densité démontable et lavable
  • Présence de joues à fixations magnétiques disposant de passages pour les branches de lunettes
  • Ventilation grâce à des entrées d’air placées sur le haut et sur la mentonnière.
  • Bell Helmets fournit 2 écrans (translucide et fumé) traités antibuée, anti-rayures et anti UV

L’avis de la rédaction :

Ce Bell répond réussit l’exploit d’être certifié ECE 22-05 P/J. Autrement dit, ce casque américain est homologué en tant que jet et modulaire grâce à une mentonnière amovible en 2 secondes chrono ! Ce couteau suisse est idéal en ville ou pour se balader aux vitesses légales. C’est notre coup de cœur de cette sélection de casque biker.

Photo of author

Laurent Blasco-Calmels

Laurent, passionné par les belles mécaniques en tous genres & curieux des nouvelles technologies. Ex journaliste & auteurs de plusieurs livres bien avant que cela soit "trendy".

Laisser un commentaire