Harley-Davidson démontre avec cette nouvelle moto que malgré le fait que le constructeur américain cherche à se diversifier avec sa moto électrique, son trail et sa Streetfighter, elle sait toujours répondre aux attentes de sa clientèle traditionnelle.

Les big twins recouverts de pied en cap de noir ne sont pas une nouveauté chez Harley-Davidson. En 1980 et 1991, Willie G. Davidson rend hommage à la concentration de Sturgis (Dakota du Sud) avec deux motos laissant peu de place aux chromes. Ce coloris s’explique certainement car l’événement se déroule dans la région des Blacks Hills ( Collines Noires).

1340 cm3 sturgis 1991
1991 Harley-Davidson Dyna 1340 cm3 Evolution

La Harley-Davidson Low Rider S millésime 2020 reprend les recettes qui avaient fait le succès de la Dyna Low Rider sortie en 2016 : un style agressif associé à un moteur digne d’une muscle car (le TC110 Screamin’Eagle).

Cette moto avait disparu du catalogue suite à l’abandon du cadre Dyna au profit de la nouvelle partie-cycle de type Softail équipant la totalité des cruisers 2018.

Le retour de la moto des bad boys

La Harley-Davidson Low Rider S, lancé en avril 2016, avait été très bien accueille par les bikers français puisqu’elle sera vendue à environ 600 exemplaires durant ses deux années de commercialisation.

De plus, ce quasi-collector est très recherché sur le marché de l’occasion et il n’est pas rare que les quelques exemplaires mis en vente s’échangent pour un prix supérieur à son tarif de 2016.

Cette moto sobre, agile et puissante est donc de retour au sein de la gamme Harley-Davidson 2020.

Harley-Davidson Softail Low Rider S
Ambiance Sons Of Anarchy : Petite bulle, position des cale-pieds « mid-controls » et guidon T-bar de 101 mm de haut.

La Low Rider S devrait donc faire oublier les errances stylistiques de Milwaukee symbolisées par le Softail Fat Bob

Elle conserve comme son ainée un coté ténébreux en étant revêtue, de la tête aux pieds, de la couleur préférée du peintre Pierre Soulages : Le noir. Seules les jantes en aluminium de couleur bronze mat échappent à ce traitement.

La Low Rider adopte les attributs des motos pilotées par les membres des Moto Club outlaw de la cote Ouest des Etats-Unis et immortalisés par la série « Sons Of Anarchy » : Saute-vent, large guidon doté de potences hautes d’une dizaine de centimètres et selle solo à seulement 68 cm du sol.

Les sneakers blanches et les sweat-shirts à capuches ne sont pas fournis lors de l’achat !

Le V-Twin

Milwaukee Eight 114 cui
Noir, c’est noir !

Vu le propos plutôt « crapuleux » de cette moto, la Softail Low Rider S reçoit fort logiquement le Milwaukee Eight 114, soit la motorisation la plus performante disponible.

Ce V-Twin moderne doté de quatre soupapes par cylindre et fort d’une cylindrée de 1868 cm3 ne gommera t-il pas le charme plutôt rugueux des anciens bicylindres de Milwaukee ?

Le Milwaukee Eight : En chiffres

Ce bicylindres de 1868 cm3 produit 93 ch. et selon les sources de 155 à 160 Nm de couple max. dès 3000 tr/mn. En comparaison, le TC 110 (1802 cm3) proposait 94 ch. et 159 Nm de couple max. dès 3500 tr/mn

Cette dernière valeur vous catapulte tel un chasseur Rafale d’un virage à l’autre sans tomber un rapport comme aucune autre machine du marché ne sait le faire.

Le châssis

Harley-Davidson Low Rider S
le réservoir a une contenance de 18,9 litres.

Au niveau de la partie-cycle, la Low Rider S 2020 opte pour un angle de chasse fermé de 28° contre 32° pour la Dyna Low Rider S 2016.

Cette valeur permet de voir passer la garde au sol de 104 mm en 2016 à 120 sur le Low Rider S millésime 2020. De facto, cette nouvelle offre du constructeur américain permet une prise d’angle supérieures en virage.

La hauteur de selle reste quasi-inchangée et s’établit à 68,5 cm.

Malgré la nouvelle partie-cycle Softail louée notamment pour sa légèreté, le poids à sec progresse de 2 kilogrammes passant de 293 Kg à 295 Kg (305 Kg contre 308 Kg tous pleins faits).

La partie-cycle de la Low Rider S progresse en 2019 avec la greffe d’une fourche inversée Showa de 43 mm devant améliorer la tenue de route en réduisant le poids non suspendu et en étant plus rigide qu’un élément classique.

Tout comme la Dyna Low Rider 2016, deux étriers Nissin à 4 pistons et 2 disques de 300 mm se chargent d’arrêter promptement ce cruiser sous stéroïde. Les jantes de couleur bronze mat sont chaussées en Michelin Scorcher 31 de 110/90-19 à l’avant contre 180/70-16 à l’arrière.

Les Prix

Harley-Davidson FX

La Low Rider S est proposée en deux coloris aux prix de 19.990 € (version noire) et 20.290 € (version grise).

Les +Les –
Fourche inverséeToujours lourde malgré
le nouveau
cadre Softail
Couple & puissance moteurLégèrement moins performante
que la Dyna 110 SE 2016
Modèle iconiquePrix revu à la hausse

On regrettera un prix de vente revu à la hausse de 700 euros par rapport à 2016 ainsi que l’absence du filtre performance Screamin’Eagle présent de série sur la Dyna Low Rider S 2016. Ce dernier ne devait pas passer les fourches caudines de la normes Euro 4.

 

 

 

efficitur. libero. risus ultricies quis facilisis dolor. velit, ut