Comme chaque fin d’été, Harley Davidson vient de présenter ses nouveautés pour le millésime 2018.

Nous pouvons le dire sans ambages, 2018 est un très bon millésime que le constructeur américain nous a servi avec pas moins de 8 nouveaux modèles propulsés par le Milwaukee Eight sorti cette année.

Il s’agit des modèles suivants : Fat Boy, Fat Bob, Street Bob, Low Rider, Heritage Classic, Deluxe, Slim et Breakout. Notez que trois de ces machines étaient présentes dans la gamme Dyna : Street Bob, Low Rider et Fat Bob.

Vous avez le choix entre la motorisation Milwaukee-Eight 107 cui (1746 cc) et 114 cui (1868 cc) sur 4 modèles qui sont les suivants :  Fat Bob, Fat Boy, Breakout et Heritage Classic.

L’année 2018 sera celle du Softail chez Harley puisqu’un tout nouveau châssis doit gommer tous les défauts de l’ancien élément tout en conservant le look de faux-rigide.

Lorsque l’on souhaitait acquérir un cruiser, nous avions affaire à un choix cornélien : le look des Softail ou l’excellente tenue de route conférée par le cadre Dyna datant pourtant de 1991.

street bob 2018 harley M8

L’entrée de gamme est la Softail Street Bob 107 (1746 cc) dont le premier prix en France est de 14 860 €.

En 2018, la firme de Milwaukee répond enfin à nos attentes ! Il est vrai qu’avec le Milwaukee Eight, il paraissait difficile de mettre ce V-Twin  dans une partie-cycle qui n’avait guère évoluée depuis … 1984 !

La Bonneville Bobber ou les Indian ont prouvé que les « faux-rigides » pouvaient être performants en terme de tenue de route.

Hormis une appellation semblable, le nouveau cadre « queue molle »  n’a strictement plus rien de commun avec son prédécesseur.  Mécaniquement, l’amortissement arrière est géré par un seul amortisseur placé sous la selle contre deux placés sous le moteur sur les anciens Softail. Le mono amortisseur fonctionne de manière conventionnelle. Il se comprime pour amortir alors que l’ancien système Softail réagissant dans la même condition voyait les deux amortisseurs se détendre. (Fat Bob, Fat Boy et Breakout possèdent un réglage manuel de la compression sans outil spécial.)

Ce nouveau cadre enrichi au carbone s’avère 65% plus solide, avec 50% d’éléments en moins et 22 % de soudure en moins que son prédécesseur.

Ce cadre s’associe à 2 types de bras oscillants en fonction des motos. Le modèle large qui accueille les gros pneus perd 5,9 kg alors que l’élément étroit est plus léger de 8,16 kg par rapport à l’ancienne pièce.

Au final, la rigidité du châssis progresse de 34 % .

Toujours au niveau partie-cycle, Harley Davidson généralise la fourche à double valves introduite sur la gamme FL à tous les Softails 2018.

Street Bob 2018 milwaukee 8

Le Softail Street Bob : « La » nouveauté 2018 qui va faire parler…

Le Fat Bob reçoit une fourche inversée de 43 mm de diamètre et possède un angle de chasse très fermé de 28° (pour une Harley et encore plus pour un Softail) qui lui donne un look de roadster atypique que l’on verrait bien dans le second opus de « Mad Max : Fury Road ».

Le Softail Street Bob sera disponible en 107 et 114 cui.

Toujours selon Harley Davidson, ce nouveau Fab Bob serait nettement plus performant que la Dyna Low Rider S modèle 2017 qui était pourtant la Dyna de série la plus puissante de l’histoire.

Cette assertion pourrait être tout à fait exacte car cette seconde génération de Softail est un peu moins lourde (jusqu’à 16kg) que la version précédente.

Ce Softail crapuleux, comme l’atteste  le double disques à l’avant et l’échappement complexe a toutes les cartes en main pour séduire même au delà des aficionados de la MoCo !
Autres point notables à propos des Softails 2018 : La Motor Compagny conserve un montage rigide dans le cadre obligeant au développement d’un Milwaukee Eight à double arbres d’équilibrage afin de contrer les vibrations du V-Twin.