Le Fat Bob ou  « gros robert » (« bob »= »robert ») pour les intimes est la nouveauté 2018 d’une famille Softail qui a été totalement revue pour ce millésime.

Harley Davidson, en perte de vitesse notamment face à Indian, devait « taper fort » avec un modèle visuellement novateur qui ne fera pas l’unanimité dans la frange la plus hardcore et donc conservatrice de sa clientèle.

Et, la firme de Milwaukee n’a pas joué « petit bras » sur ce modèle comme cela fut souvent le cas durant les années fastes…

Une riche dotation

Le Fat Bob 2018 reçoit une fourche inversée de 43 mm de diamètre accompagnée d’un angle de chasse  fermé de 28°. Les roues de 16 pouces sont chaussées de deux énormes gommards de 150/80 à l’avant et 180/80 à l’arrière. Toujours au niveau partie-cycle, le freinage avant (uniquement sur cette machine) est confié à un double disque de 300 mm. Bref, on n’est pas là pour rigoler dans les virolos !

fatbob 2018 leds

Le phare avant à leds aux influences Bauhaus, l’arrière tronqué que l’on retrouve aussi sur la Diavel et la V-MAX et la livrée « full black » donnent au Street Bob 2018 un look de roadster teigneux, réellement badass. C’est le genre de machine que l’on verrait bien dans un nouvel opus de « Mad Max : Fury Road » !

Milwaukee ne se cache pas de s’être inspiré des FXR et Dyna « méchamment tapées » type « MC » qui font fureur sur la côte Ouest des États-Unis. Ainsi, c’est dans l’atelier Rusty Butcher que cette nouveauté a été présentée officiellement avec quelques burns et donuts totalement raccord avec le propos de la bestiole.

Au niveau moteur

Le Softail Fat Bob sera disponible en deux motorisations 107 et 114 cui soit 1746 cc et 1868 cc.

Selon Harley Davidson, la Fat Bob 2018 est nettement plus puissant et coupleux que le cru précédent  (autour de 70 ch.) mais reste en deçà de la très exclusive Dyna Low Rider S à moteur Screamin’Eagle TC110 ci (97 ch.).

Le constructeur affiche des performances moteur en très nettes hausses pour les deux versions du Milwaukee Eight face au TC 103 (1690 cc) qui équipait la Fat Bob 2017. Ainsi, le 107 produit 86 chevaux et 14,8 m.kg alors que le 114 libère 94 chevaux et 15,8 m.kg.

fat bob 2018

Une partie cycle ambitieuse

L’augmentation des performances moteur ne seraient rien sans un châssis revu de fond en comble avec une nouvelle épure du système d’amortissement arrière de type cantilever (une technologie mise au point sur la TY de chez Yamaha dans les années 70). La hauteur de selle relativement importante du Fat Bob de 710 mm permet des prises d’angle jusque là inconnues pour un « queue molle ». Toujours dans un souci d’efficacité dynamique, Le nouveau cadre perd 15 kilos par rapport au châssis Dyna. Le poids de la moto s’établit à 306 kg tous pleins faits.

Ce Softail crapuleux à l’identité visuelle très marquée a toutes les cartes en main pour rivaliser avec la Ducati X-Diavel et autres Yamaha VMax. Cet interceptor post-apocalyptique est quasiment deux fois moins puissant que les power cruisers sus mentionnés, mais il conserve le charme des bonnes grosses mécaniques US type Muscle Car.

Elle sera votre pour la coquette somme de 17 860 € en 107 ci et 19 960 € en 114 ci.

  • Présentation officielle du Fat Bob chez Rusty Butcher