Honda Dax

Honda Dax « Lil Pussy » : le baby chopper !

Habituellement, un monocylindre 4 temps de 72 cm3 correspond à un brave utilitaire où la passion est totalement absente. Or, le Honda Dax et son frère aîné, le Monkee, possèdent une véritable communauté d’aficionados à l’image de la coccinelle de Volkswagen. Les customisations de cette moto de poche sont donc assez fréquentes.

Il est vrai que ce deux roues donne le sourire aux pilotes comme aux passants avec sa bouille à nul autre pareil.

Honda Dax

L’atelier Zambrag Garage situé sur l’île de Bali a décidé de transformer un Honda Dax en chopper. Habituellement, ce shop réalise des préparations sur des bases plus traditionnelles (Sportster, Yamaha XS650, etc.).

Pour se faire, les Balinais ont glissé un moteur d’une Honda C100 de 1996 dans un cadre de Dax modifié.

Focus sur la motorisation : increvable

utilitaire Honda

Le Honda Super Cub C100 est une grosse mobylette qui est le véhicule motorisé le plus vendu dans l’histoire avec plus de 100 millions d’exemplaires construits à ce jour. Apparu en 1958 , cet utilitaire est animé par un solide monocylindre 4 temps refroidi par air de 97 cm3 produisant 8 chevaux.

Si vous vous demandez pourquoi il n’y a pas de 2 temps utilitaire comme chez Peugeot ou Motobécane, Soichrio Honda détestait foncièrement ce type de motorisation ! D’ailleurs, le passage des 500 2 temps vers le MotoGP serait l’œuvre du constructeur basé à Tokyo…

La partie-cycle : « It’s a chopper, baby »

Honda Dax ST-70 chopper

Si la poutre centrale qui reçoit le petit monocylindre reste somme toute d’origine, la chose est tout autre pour la partie arrière. Les Balinais ont conçu un nouveau réservoir caché sous la carapace de tôle.

Zembrag Garage a construit une fourche à parallélogramme sur laquelle se greffe une roue avant en 17 pouces. Comme tout bon chopper hardcore, le moyeu n’est équipé d’aucun système de freinage.

Les détails qui font mouche sur ce Honda Dax préparé

Honda chopper

Le guidon est réalisé par l’atelier balinais. La fourche reçoit un phare jaune que le boss de l’atelier Zambrag Candra a dégoté lors du Yokohama Hot Rod Custom Show 2019.

Ce Honda Dax préparé adopte une roue arrière de 10 pouces (26 cm) provenant d’une micro-car Suzuki vintage. Il intègre un frein à tambour.

Au-dessus de celui-ci, nous retrouvons une paire de struts qui remplacent les combinés puis une selle en cuir de couleur blanche.

Le phare arrière placé au niveau du sissy bar est une réalisation artisanale faite par un ami de l’atelier qui réside dans l’île voisine de Java. On voyage avec ce Honda Dax !

La peinture, par ses couleurs et son motif, est bien celle d’un chopper du début des seventies. Elle pourrait recouvrir un chopper ou un digger en page centrale du magazine Easyriders. Ce travail est exécuté par Solin, un autre ami du bouclard.

Un mini chopper qui donne la banane

Honda Monkey custom

Comme une grande, cette moto commandée par un Balinais (en haut de page) porte le nom «  Lil’ Pussy Chopper ». En se chargeant de cette préparation, nous pouvons percevoir que l’ami Zambrag Candra possède un sens de l’humour certain. Une qualité souvent absente chez ses confrères occidentaux…

Quelques informations sur les Honda Dax et Monkee :

Le Monkee sort en 1961. Il porte ce nom, car il donne à son conducteur des airs de singe lorsqu’il est au guidon !

Le Honda Dax sort en 1969 et sera décliné en 49 cm3 (ST-50) et 72 cm3 (ST-70)

Le monocylindre horizontal du Dax ST-70 délivre 5,6 chevaux et 5 Nm de couple. Campé sur ses gros boudins de 3,5 par 10 pouces, il atteint 75 km/h grâce à une boîte à 3 rapports.

En 2018, Honda a relancé la commercialisation de son frère ainé, le Monkee. Equipé de jante 12 pouces, le monocylindre de ce joujou extra équipé d’une injection (sic) produit 9,4 chevaux. Il sera votre pour la coquette somme de 4.149 euros.

Instamment Zambrag Garage | Photographies : Gede Arie Indra Guna

nunc vel, adipiscing felis at libero libero non consectetur dolor.