Comment choisir son blouson ou sa veste moto ?

Parmi les équipements de protection indispensables pour pratiquer la moto, le blouson moto occupe une place de choix auprès de chaque motard. Cet équipement de protection ne fait l’objet d’aucune obligation de port contrairement au casque moto ou aux gants moto.

Pourtant nul motard ne s’aventurerait sur route sans un blouson ou une veste homologuée qui limite les risques de blessures en cas de chute. Ce produit rend également la conduite confortable en vous mettant à l’abri du vent et des éléments.

Veste ou blousons moto : avantages et inconvénients

Le blouson en cuir est un vêtement court et cintré s’arrêtant à la taille. Il est bien adapté la conduite d’un roadster sportif, en ville ou en café racer en choisissant un modèle vintage de chez Helstons.

À l’inverse, la veste est un habit plus long recouvrant le bas du dos et les hanches. Certains modèles arrivent à mi-cuisse. La veste est appréciée des baroudeurs en maxi-trail, des scootéristes ou des gros rouleurs en GT ou Touring.

Le blouson moto en cuir

Il s’est popularisé en France dès le début des années 70 grâce aux firmes Segura et Furygan. Le blouson moto en cuir procure une excellente protection en cas d’accident grâce à ses qualités naturelles de résistance à l’abrasion. Les combinaisons des pilotes de MotoGP dont celle de Fabio Quartararo sont encore conçues dans ce matériau vivant.

Par contre, le cuir demande de l’entretien, il est lourd et il n’est pas étanche. Il a de plus en plus des parties en stretch qui améliore la mobilité du buste et le confort en moto.

Notez que certains blousons en cuir racing sont équipés d’une fermeture éclair au bas du dos permettant de le relier à un pantalon cuir. Cet ensemble peut être porté lors de journées piste.

La veste moto textile

La veste moto désormais en fibre synthétique couvre le bas du dos contrairement au blouson moto. En hiver, cette caractéristique associée à une doublure performante (Gore-Tex® ou équivalent) fait que la veste moto procure une bien meilleure protection contre le froid et la pluie. Par contre, la veste moto est bien moins « sexy » qu’un blouson en cuir.

Blouson/veste moto : cuir ou textile : que choisir ?

Historiquement, le premier blouson moto était en cuir de couleur noire. Il s’agit du Perfecto de Schott en cuir de cheval conçu en 1928. Pendant des décennies, seuls l’épaisseur et le type de cuir (cuir de bovin, de vachette, de kangourou, pleine fleur ou non) assuraient une résistance suffisamment à l’abrasion lors d’une chute. Seule la veste Belstaff Trialmaster de 1948 en épais tissus en coton huilé pouvait rivaliser avec le cuir.

Les textiles modernes

Désormais, la primauté du cuir est battue en brèche par les matériaux textiles modernes (Dynax®, Ripstop® et kevlar®) particulièrement endurants à l’abrasion. Le kevlar® ou aramide est largement employé dans la confection des jeans moto. Le motard délaisse de plus en plus le cuir au profil des équipements de protection en matériaux synthétiques qui sont plus légers et respirants.

Un blouson moto homologué est-il obligatoire ?

À l’heure actuelle le Code de la route n’oblige pas le port d’un blouson moto homologué. Néanmoins, les fabricants d’équipements de protection moto (Helstons, Segura, Alpinestars, etc.) proposent d’ores et déjà des vestes et blousons moto homologués CE EPI. Une fois que l’équipement moto a réussi les tests EPI (Équipement de Protection individuelle), le produit reçoit l’étiquette CE (« Conformité européenne ».) avec le pictogramme d’une moto. Elle est similaire à celles des gants moto homologués.

La classe API en vigueur en 2022

Depuis mars 2020, tous les équipements moto (blousons, casques, gants moto, etc.) sont régis par la norme de certification EN 17092. Elle définit trois échelons de protection (A, AA, AAA) faisant suite à une batterie de tests mesurant :         

  • La résistance à l’abrasion ;
  • La solidité des coutures ;
  • La résistance au déchirement ;
  • La stabilité du produit lors de lavages ou de nettoyages à sec ;
  • Son ergonomie et son ajustement ; l
  • L’innocuité chimique ;
  •  etc.

Quel est l’intérêt d’un blouson homologué pour le motard ?

L’homologation CE constitue donc aussi une garantie de sécurité, mais aussi de qualité et de durabilité du produit. La norme de certification EN 17092 définit 3 degrés de protection correspondant à une utilisation précise.

  • Classe AAA : le plus haut niveau de protection au détriment du confort. Elle définit des équipements pour un usage piste ;
  • Classe AA : niveau de confort et de protection intermédiaire. Un compromis idéal pour un usage route/sport ;
  • Classe A : la plus légère et la plus confortable. Elle est adaptée à un usage urbain.

Ces 3 classes exigent des blousons ou des vestes moto dotés de coques de protection homologuées aux coudes et aux épaules. La protection des hanches et la dorsale sont facultatives pour la classe A. Les inserts antichoc D30, une technologie d’origine militaire, sont synonymes de produit de qualité.

Un blouson ou une veste moto selon la saison mais aussi pour femme

Perfecto Schott : premier blouson moto
Créé en 1928, le Perfecto fut le tout premier blouson moto suite à une demande de la concession Harley-Davidson de Long Island. On peut regretter que Schott ne produise pas un modèle « moto » homologué.

Ne voulant pas passer à coté d’un juteux marché (environ 15% des motards sont des femmes), les fabricants proposent de plus en des blousons et vestes moto adaptés à la silhouette féminine. Cet équipement pour femme porte généralement la mention « lady » et on en trouve selon chaque saison hiver, mi-saison et été).

Les trouvons blousons et vestes moto pour homme comme femme se répartissent donc dans trois grandes catégories :

Le blouson moto d’été

Un blouson moto d’été moderne est un élément de protection qui peut être aussi léger qu’un T-shirt. C’est le cas des blousons d’été en mesh respirant (tissus à structure micro perforée) qui associe des protections aux coudes et aux épaules homologués CE pour votre sécurité. Le blouson moto d’été peut être façonné en textile classique ou en cuir.

Si vous êtes un adepte du blouson en cuir, abandonnez le blouson noir ou black au profil d’un équipement de couleur claire afin de réduire l’absorption de la chaleur. Les blousons en textile ou en mesh d’été sont peu onéreux, car ils n’emploient pas de cuir. Ils peuvent donc être lavés en machine.

Le blouson moto mi-saison

Le blouson moto mi-saison emploie généralement une doublure thermique amovible qui permet de l’utiliser aussi bien à la mi-saison qu’en été.

Le blouson ou la veste moto d’hiver

C’est le royaume de la veste moto en textile technique, car elle est couvrante. L’imperméabilité et l’isolation contre le froid sont les deux maitre-mots d’un bon équipement de protection moto hivernal du haut du corps. Bien entendu, elle dispose de protections CE aux coudes, aux épaules et parfois d’une dorsale. Les vestes textiles d’hiver, les plus performantes, sont conçues en Gore-Tex®. C’est donc un équipement de protection au prix élevé.

La doublure Gore-Tex :  des vestes et blousons pour affronter la pluie et le froid

Le tissu Gore-Tex puis Gore-Tex Pro amené à la moto par Bering est une membrane microporeuse laissant passer la transpiration mais faisant barrage à la pluie et au vent. Les autres fabricants ont développé des fibres aux propriétés similaires : Hydratex® pour Rev It, D-dry® chez Dainese ou Drystar® pour Alpinestars. Cette doublure est désormais intégrée de façon fixe au blouson ou la veste. Elle peut être « collée » au tissu extérieur. On parle alors de structure et donc de vêtement laminé. Le prix de cet équipement est élevé, mais il peut être porté été comme hiver.

La doublure thermique amovible classique

En plus d’une doublure respirante,  les blousons en cuir mi-saison disposent d’une doublure thermique amovible. Elle se retire grâce à une fermeture éclair ou des boutons pression. La doublure thermique est généralement associée à une membrane étanche et respirante. Attention, toutes les doublures thermiques ne se valent pas !  Certaines sont de simples gilets n’assurant aucune isolation des bras et leur densité (calculée en gramme par m2) est très variable.

FAQ

Quelle est la bonne épaisseur de cuir pour un blouson moto ?

L’épaisseur du cuir mais aussi la peausserie (chèvre, cheval, bovidé et kangourou) participe à la protection du motard. Pour un cuir de vache, une épaisseur de :

  • 0,9 à 1 mm : C’est un cuir fin et souple destiné aux blousons de ville ;
  • 1,1 à 1,2 mm : C’est un compromis idéal entre souplesse et résistance. La plupart des blousons moto font appel à un cuir de cette épaisseur.
  • 1,3 mm et plus : Cette épaisseur correspond aux combinaisons de piste. Le manque de souplesse est compensé par des zones en stretch.

Comment choisir la taille de son blouson en cuir ou de sa veste textile ?

Vous devez choisir un blouson moto suffisamment ample pour vous permettre de bouger librement. Il devra malgré tout être proche du corps pour ne pas être sensible au vent produit par la vitesse.

Prendre la taille

  • Mesurez votre tour de poitrine et votre tour de taille et reportez les mesures au guide des tailles de l’équipementier ;
  • Prenez aussi en compte la longueur des manches de la veste ou du blouson. Elles doivent être assez longues pour couvrir vos avant-bras lorsque vous conduisez ;
  • Reportez cette mensuration au guide des tailles proposé par le fabricant.

Les marques italiennes (Dainese, Spidi et Alpinestars) taillent globalement « petit » par rapport aux autres équipementiers européens (Bering, Helstons, Ixon), mais aussi américains. Notez que contrairement à un modèle textile, un blouson en cuir se détend au fil du temps.

Quel est le prix d’achat d’un blouson moto ?

Les prix d’un blouson moto ou d’une veste homologués débutent dès 100 € pour un blouson d’été et peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros pour un équipement en Gore-Tex.

Le prix moyen d’un blouson en cuir mi-saison (le plus utilisé durant l’année) de marque Segura, Helstons, Spidi ou Furygan oscille entre 400 et 500 €. Les modèles DRX (Motoblouz) débutent dès 250 €. Les prix s’envolent à plus de 1000 € pour une veste d’hiver Dainese (airbag) ou Rev iT Gore-Tex.

Anticipez votre achat : pensez aux promo 

Comme tout équipement moto, Les blouson et vestes moto font l’objet de promo et soldes tout au long de l’année. Ces offres avantageuses avec de grosses remises à la clef ont lieu lors des French Days, Black Friday, déstockage, etc.

Photo of author

Laurent Blasco-Calmels

Laurent, passionné par les belles mécaniques en tous genres & curieux des nouvelles technologies. Ex journaliste & auteurs de plusieurs livres bien avant que cela soit "trendy".