Husqvarna Vitpilen 701 Gas & Retro : un café racer osé

Il faut être quelque peu « gonflé » à s’aventurer dans la customisation d’une Husqvarna Vitpilen 701. Comme en son temps la Suzuki Katana, cette moto est le fruit d’un parti pris esthétique fort. Rappelons que ses lignes sont l’œuvre du designer français, Maxime Thouvenin.

A propos de Husqvarna

Ce fabricant de motos voit le jour en 1903 soit la même année que Harley-Davidson. La marque est surtout connue pour les Husqvarna de motocross qui deviendront imbattables à partir du milieu des années 60. En 2013, Husqvarna passe dans le giron de son éternel rival en tout-terrain : KTM. Les Svartpilen et Vitpilen sont des café racers modernes au look singulier évoquant les routières suédoises de l’entre-deux-guerres.

La Husqvarna Vitpilen 701

Lancée en 2018, la Husqvarna Svartpilen 701 (« Svartpilen » pour « flèche blanche »)emploie le monocylindre LC4 de 692 cm3 produisant 75 ch et 72 Nm.  Ce « gromono » à refroidissement liquide équipe aussi la KTM 690 Duke et le supermotard à vocation routière KTM 690 SMC R.

La Husqvarna Vitpilen 701 en résumé

Au niveau technique, la suédoise associe le plus puissant monocylindre au monde à une partie-cycle « ultra light » (157 kg à sec). Au final, cette moto homologuée A2 est « une crème à rouler » grâce à ce monocylindre gorgé de canassons accordé à un treillis tubulaire ultra-rigide et des suspensions WP.

De nombreuses versions de ce roadster atypique

Cette moto est également déclinée en 125 cm3 et en moyenne cylindrée. Cette dernière version est mue par un monocylindre cubant 373 cm3. Le café racer prend le nom de Vitpilen 401 alors que le néo-scrambler est baptisé Svartpilen 401 (« flèche noire »).

La préparation de Gas & Retro

L’atelier slovène Gas & Retro s’est employé à rendre encore plus performante la machine suédoise et à la « pimper » quelque peu pour la rendre encore plus désirable.

La prépa de la partie cycle

Showa Balance Free Front Fork de 43 mm et Brembo M50
Showa Balance Free Front Fork de 43 mm et Brembo M50 : sacrés matos !

Elle reçoit donc une fourche haute performance Showa Balance Free Front Fork de 43 mm provenant d’une Kawasaki Ninja ZX-10R. Gage d’excellence, cet élément a été testé en Moto GP et en WSBK en 2015 avant sa commercialisation.

Elle abandonne son simple étrier avant Brembo à 4 pistons agissant sur un disque de 320 mm pour deux étriers monoblocs Brembo M50. Ils sont actionnés par un maître-cylindre de frein Brembo Corsa Corta RCS. Un maître-cylindre radial PR16 Corsa Corta RCS se charge de la gestion de l’embrayage.

Une esthétique de roadster des années 80

Le kit carrosserie de ce café racer conçu par Gas & Retro ne trahit pas les choix du designer. Il donne d’ailleurs à l’austro-suédoise des airs de Yamaha 350 RDLC dystopiques. Il est composé des pièces suivantes :

  • Capot de phare redessiné ;
  • Déflecteurs pour le radiateur de refroidissement ;
  • Dosseret cachant la selle arrière ;
  • Support de plaque d’immatriculation ;
  • Mini-clignotants à LED à l’avant et à l’arrière intégré dans la coque ;
  • Coque arrière redessinée ;
  • Un silencieux raccourci.

L’avis de Belles Machines

Cette Husqvarna Vitpilen 701 tranche également par son coloris jaune façon Yamaha RDLC America , on y revient, qui se démarque du nuancier standard.
Ce café racer tire son influence de nombre sportives des années 80 : Honda VF 750F, Moto Guzzi Le Mans 3 , Yamaha FZ750, etc. Il emploie le monocylindre ayant le meilleur rapport poids-puissance du marché. L’emploi d’un double étrier Brembo à l’avant et d’une fourche haute performance ne devrait pas mettre en défaut l’excellent châssis dont KTM est coutumier.

Crédit photo/ Photo courtesy of : Gas & Retro

Photo of author

Laurent Blasco-Calmels

Laurent, passionné par les belles mécaniques en tous genres & curieux des nouvelles technologies. Ex journaliste & auteurs de plusieurs livres bien avant que cela soit "trendy".

Laisser un commentaire