BMW RT100 cafe racer

BMW R100 RT  « Halier » : mi café racer mi bobber

Last updated:

Cette BMW R100 RT millésime 1993 baptisée « Halier » est d’abord une finition bluffante digne d’ une Triumph TFC qui se mesure au temps passé par l’atelier slovaque Earth Motorcycles pour la modifier : 52 jours.

La BMW R100 RT en un rapide tour du propriétaire

BMW Monolever cafe racer

Cette moto apparue en 1984 est une routière plutôt lourde (238 kg) dotée d’un bicylindre à plat de 980 cm3 plutôt placide (60 ch & 74 Nm) qui lui permet d’accrocher les 170 km/h. Rien de folichon dans l’absolu !

Rien ne prédisposait donc la BMW Monolever® appréciée des forces de l’ordre à être la coqueluche de la scène custom.

Une mécanique robuste et simple ainsi qu’une large diffusion (elle sera déclinée en 650 et 800 cm3) feront d’elle la candidate idéale pour un projet custom. (Voir article à propos de la préparation des BMW Serie R & Monolever.)

L’époque où les BMW Monolever® se revendaient au poids du métal en raison d’une ligne pas aussi vintage (mono bras & jantes à bâtons) qu’une Série 5 est malheureusement révolue.

BMW R 100 RT café racer : une préparation surtout esthétique

BMW RT100 café racer

Le cadre a été débarrassé des pattes inutiles et de sa boucle arrière puis il a été recouvert d’une bonne couche de peinture époxy. Les jantes subissent le même traitement et sont chaussées en Avon.

La fourche est raccourcie de 5 cm apportant une touche racing alors que l’amortissement arrière est confié à un élément YSS 410 mm.

Les 2 disques de 260mm pinçant 2 étriers double pistons à l’avant demeurent toujours dans le coup en 2020. Ils ont été simplement remis à neuf et sont mis en action par un maître-cylindre Discacciati.

Earth Motorcycles fait le choix d’un guidon plat Rizoma plutôt que des bracelets, ce qui facilite la vie à bord au quotidien.

Un bouchon type Monza intronise cette BMW R100 RT dans la confrérie des café racers. Le réservoir et les 2 garde-boue conçus par Earth Motorcycles sont recouverts d’une peinture 2K dans un coloris métallique variant selon la luminosité. Ce recouvrement bi composants résiste particulièrement bien aux éraflures et aux hydrocarbures.

BMW serie R préparation vintage

La selle d’inspiration bobber, recouverte de simili cuir, est réalisée à partir d’une embase en métal de 6 mm d’épaisseur qui se boulonne à un support tubulaire coudé à 90° puis soudé au cadre. On peut difficilement faire plus élégant !

Un Flat Twin culbuté remis à neuf & upgradé

BMW flat twin en pièces
Ça c’est de la restauration !

Le moteur a été totalement démonté et toutes les pièces fatiguées ont été bennées. Moteur, boîte de vitesse et pont ont été sablés puis recouverts de peinture céramique noire.

Les carburateurs Bing reçoivent une paire de cornets K&N alors que les lignes d’échappement se terminent par deux embouts slash cut avec inserts carbone.

Ce « détail » permet d’avoir une moto cohérente entre des pièces « hi-tech » impossible à changer (jantes et mono bras) et un bicylindre à plat désuet à souhait.

Un système électrique dernier cri

Cette partie de la préparation de la Teutonne est résolument moderne avec une batterie Lithium Ion de marque Aliant placée dans un compartiment soudé sous le réservoir.L’éclairage fait la part belle aux LED : clignotants en bout de guidon Motogadget, feu-stop et clignotants arrières Highsider. Le compteur, les commodos et la gestion électrique (centrale M-unit Blue) sont signés Motogadget.

Crédit photo : © Earth Motorcycles