125 cc cafe racer

Quelle base pour un 125 cm3 cafe racer ?

Dernière mise à jour:

Qui ne rêve de créer « son » café racer ou son scrambler ! Les 125 cm3 que nous vous présentons sont des bases mécaniques idéales pour se lancer dans une première préparation moto.

On notera que la préparation des 125 cm3 est une passion française due à une particularité de notre législation : les motos sélectionnées (moins de 15 ch) peuvent être conduites par les détenteurs du permis B si celui-ci a été obtenu il y a plus de 2 ans.

A savoir à propos de ces 125 cm3

Ces 125 cm3 utilitaires sont financièrement abordables (- 1 500 €) et nombreuses en occasion.

Leur mécanique simple est à la portée du néophyte et leur cadre diamant (en forme de vélo de course) permet de les transformer facilement en café racer.

La fiabilité de leur moteur est sans faille (100 000 Km sans les ouvrir n’a rien d’exceptionnel) et elles ont un appétit d’oiseau (3,2 litres au 100 km pour la Suzuki 125 GN).

Customisées et pourquoi pas préparées (kit 150 cm3 et carburateur Polini), elles sont l’outil idéal pour aller chercher sa baguette tout en faisant tourner les têtes !

Fort de cette expérience, vous pourrez vous attaquer ensuite à des bases mécaniques plus ambitieuses pour réaliser un café racer.

Préparer une 125 cm3 café racer ou acheter une copie chinoise ?

De nombreux et obscurs constructeurs chinois proposent des café racers 125 cm3 clef en main dont on n’a aucune visibilité tant sur la qualité des matériaux que des composants. Ces marques ne sont pas adossées aux puissants réseaux des constructeurs japonais. Qu’en sera-il de la disponibilité des pièces à moyen terme ? De plus, ces café racers chinois décotent plus rapidement que Johann Zarco sur sa Ducati…

1 – Yamaha SR 125 (1981 – 2003) : la meule des coursiers

Yamaha SR125 cafe racer

En 22 ans de présence dans le catalogue Yamaha, la seule évolution notable est la greffe en 1992 (salutaire) d’un frein avant à disque (267 mm de Ø) .

Le monocylindre qu’elle partage avec le trail XT125 est d’une fiabilité proverbiale. Cette moto plébiscitée par les coursiers peut parcourir 100 000 Km sans avoir à ouvrir le moteur. Revers de la médaille, l’entretien de la Yamaha SR 125 a pu être négligé voire oublié…

  • Monocylindre simple ACT, refroidi par air, 2 soupapes
  • Puissance : 12 ch à 8 500 tr/mn
  • Couple : 9,8 Nm à 8 000 tr/mn
  • Poids : 104 kg
  • Vitesse maxi : 110 km/h
  • Cote : 1100 €

2 – Honda CM 125 (1982-2003) : vilain custom

Honda CB125 Brat Style
Honda CM 125 Brat Style par Dust Garage

Cette moto équipée d’un bicylindre pourrait nous laisser à penser que nous avons affaire à une 125 cm3 performante. Or, il n’en est rien. Débarrassée de ses oripeaux de vilain petit custom (guidon cornes de vache et selle à 2 niveaux), la Honda 125 CM laisse entrevoir tout son potentiel dans le cadre d’une préparation café racer.

  • Bicylindre simple ACT, refroidi par air, 4 soupapes, alimenté par 1 carburateur
  • Puissance : 10 ch à 9 000 tr/mn
  • Couple : 10,8 Nm
  • Poids : 127 à 139 kg selon les millésimes
  • Vitesse maxi : 91 km/h
  • Cote : dès 1000 €

3 – Suzuki GN 125 (1983 – 2002) : un sans faute

Ce monocylindre de 124 cm3 est toujours présent en 2021 puisqu’une copie sous licence équipe les motos franco-chinoises Mash 125. Comme pour sa rivale la SR 125, l’aiguille du compteur de la Suzuki GN 125 se calera à 90 km/h en croisière. Dès son lancement, elle reçoit un frein à disque avant (220 mm de Ø ) bien utile dans le trafic actuel et en 1997 des jantes à bâtons moins attractives dans le cadre d’une préparation café racer.

  • Monocylindre de 124 cm3 , 1 ACT, 2 soupapes, refroidissement par air
  • Puissance : 13 ch à 9 500 tr/mn
  • Couple : 8,8 Nm à 5 600 tr/mn
  • Poids : 107 kg
  • Vitesse maxi : environ 105 km/h
  • Cote : moins de 1000 €

4 – Honda CB 125 S (1971-1985) : la sportive du lot

Cette moto est un petit utilitaire qui cohabite avec le Twin (CB 125 T). Elle fera en son temps la joie de nombreux motards en herbe et se permettra le luxe d’avoir sa coupe de marque avec le Challenge Honda. Attention, ses tambours n’avaient déjà rien d’exceptionnel lors de sa commercialisation… Malgré une large diffusion (plus de 12 000 exemplaires vendus en France), les Honda CB 125 S se font rares et sont usées jusqu’à la corde…

  • Monocylindre de 122 cm3 , 1 ACT, 2 soupapes, refroidissement par air
  • Puissance : env. 14 ch à 10 000 tr/mn
  • Couple: à 5 600 tr/mn
  • Poids : 92 kg
  • Vitesse maxi: env. 110 km/h Cote : 1500 €

5 – Honda CG 125 (1976-2008) : première de la classe

Cette moto développée pour les pays émergents à partir de la CB125 sera commercialisée durant plus de 3 décennies. La Honda CG 125 utilise un monocylindre à soupapes culbutées, une technologie plus rustique que les autres motorisations présentées (ACT). Malgré cela, cette 125 possède un caractère affirmé qui lui permettra de connaître un large succès en Europe à tel point que Honda lui greffa un démarreur (2001) puis une injection pour passer la norme Euro 3.

Cette machine « inoxydable » et bien finie continue son bonhomme de chemin en 2021 à travers des copies sous licence chez Kymco et Sym. Incontestablement, c’est simplement la meilleure base pour un projet café racer 125 cm3.

  • Monocylindre de 124 cm3 , 2 soupapes culbutées, refroidissement par air
  • Puissance : 11 ch à 9 000 tr/mn
  • Couple: 9,5 Nm à 7 000 tr/mn
  • Poids : 94 kg
  • Vitesse maxi : 105 km/h
  • Cote : 1500 €

Les côtes relevées à propos de ces 125 cm3

Les valeurs affichées concernent des motos dans un état esthétique et moteur « moyen » mais roulantes en adéquation avec une future prépa café racer. Il ne s’agit ni de motos déjà modifiées ni en « état concours ».

En résumé

ModèlePourContre
Yamaha SR 125increvable, frein à disquesouvent rincée
Honda CM 125bicylindrepeu performante
Suzuki GN 125frein à disque, solideversions à jantes bâtons
Honda CB 125 Sperformantefreinage, côté élevée
Honda CG 125moteur simple & performantcote élevée car « culte »

Vous pourriez aimer sur le même sujet : Top 10 des motos 125 cm3 vintage