Yamaha Café Racer

Yamaha TR1 café racer par JeremMotorcycles

Dernière mise à jour:

Cette Yamaha TR1 est l’œuvre de Jérôme qui n’est pas un inconnu de nos services comme dit la formule. Le Biterrois avait réalisé au printemps 2020 un café racer sur la base d’une Ducati Streetfighter 1098S (voir le lien en bas de page).

La Yamaha TR1 : une erreur de casting

Ce roadster est animé par le V-Twin de la Virago (ou XV) de première génération (1981-1986). Cette moto faite pour l’Europe ne rencontrera jamais son public. La Yamaha TR1 n’a ni le caractère moteur ni le châssis rigoureux d’une Italienne. Pour les motards piqués de Japonaises, ses 70 ch font pâle figure face aux quatre cylindres.

Au final, Cette « Buell avant l’heure » fera trois petits tours et puis s’en ira en étant commercialisée entre 1981 et 1983.

Un regain d’intérêt pour les Yamaha XV Virago et TR1

Yamaha Virago café racer

En 2021 et grâce à la scène café racer, ces machines retrouvent une seconde vie comme nous l’avons écrit à propos de la préparation des Yamaha Virago ou XV. Elles proposent un V-Twin coupleux (81 Nm à seulement 5500 tr/mn) pour un tarif imbattable.

En premier lieu, un travail de restauration

JeremMotorcycles a mis en vrac la partie-cycle de la Yamaha TR1 pour monter des roulements neufs et ôter les pattes désormais inutiles. La visserie a subi un traitement de surface issu de l’aéronautique, le bichromatage. Après sablage, une peinture cuite au four recouvre cadre et bras oscillant.

La partie-cycle

La fourche et la jante avant proviennent d’une Kawasaki ZX6R. La roue arrière issue d’une Suzuki SV de 2006 a nécessité un gros travail d’usinage afin d’aligner le pignon de sortie de boîte et la couronne. Le Té de fourche supérieur intègre un compteur Koso afin de donner une ligne épurée à ce café racer.

La greffe d’un mono-amortisseur Sachs provenant d’une MV Agusta 800 a demandé l’usinage CNC d’une cale en aluminium. La boucle arrière, naturellement maison, reçoit une selle réalisée par l’atelier Point Sellier 34.

La prépa du V-Twin à 75° de 981 cm3

Le bicylindre respire désormais à plein poumon grâce à un filtre à air chipé à une Harley-Davidson et à une ligne d’échappement réalisée en collaboration entre JeremMotorcycle et SBP Soudure. Le carburateur, qui a subi aussi un bichromatage, a été refait. Le préparateur Thorn Bike s’est chargé des réglages. Un gage d’excellence !

Les détails

Le réservoir d’essence provenant d’une Yamaha XV750 Virago a été modifié pour libérer de l’espace pour un capteur MotoGadget alors que le robinet d’essence a changé d’emplacement. Recouvert d’une peinture à paillettes avec pas moins de 12 couches de vernis (sic), le bidon cache une batterie Lithium Solice et une boîtier M-unit. La réalisation de café racer a nécessité autour de 400 heures de travail.

  • Ensemble de l’éclairage désormais à LED
  • Commodos réalisés en aluminium CNC
  • Durites aviation
  • Etriers Tokico refaits à neuf
  • Commandes reculées montées sur la platine de série
  • Pneu Metzeler : 130 à l’avant & 140 à l’arrière

Contact Instagram/Facebook : @JeremMotorcycles