Ducati 900 ie café racer

Cafe Racer Ducati 900 SS ie « Il Duca »par Gdesign

Dernière mise à jour:

La Ducati 900 SS coche toutes les cases d’une bonne moto. Son L-Twin est suffisamment puissant (80 ch) et coupleux (77 Nm) pour se faire plaisir sur route à vitesse presque légale. Il est associé à une partie-cycle exemplaire et porte un nom mythique : « SS » pour « Super Sport ».

Dans le cadre d’une préparation café racer, on ne s’attaquera pas à la génération 1991-1998 qui sont désormais des youngtimers avec des lignes sans chichi uniquement dictées par l’efficacité.

La préparation de la Ducati 900 SS ie

La seconde génération de Ducati 900 SS ie (1998-2006) dessinée par Pierre Terblanche n’arrive pas à retranscrire le propos du L-Twin Desmodue : un outil à sensation entre 5 et 7000 tr/mn. Ce Twin plus complexe (injection) ne fait pas autant vibrer le palpitant du ducatisti et se trouve dès 2500 €. Fort de ce constat, GDesign a donné un cachet  réellement vintage à cette moto esthétisante d’origine.

Un travail de carrosserie inspiré par les café racers des sixties

Giacomo Galbiati, qui dirige GDesign, semble être un fin connaisseur de l’histoire des café racers. L’Italienne se dote d’un demi-carénage façon Avon qui rappelle la très exclusive Velocette Veeline 500. Malgré ce clin d’œil, la Ducati 900 ie utilise des technologies actuelles comme des phares et des clignotants à LED.

Ce café racer conserve le réservoir d’origine qui s’intègre parfaitement avec l’esprit vintage recherché. De même, cette préparation garde les compteurs de série qui sont désormais enserrés dans des platines mélangeant cuir et aluminium brossé. Il semble que l’Italien n’ait pas voulu s’ennuyer avec le plat de spaghetti électrique que représente le faisceau.

Solution inédite, le bas du carénage est solidaire de la tête de fourche grâce à 2 éléments en plexiglas sur lesquels sont apposés les logos Ducati des 70’s en doré. Le garde-boue avant enveloppant cède sa place à un élément minimaliste alors que son homologue arrière est solidaire du bras oscillant comme sur la moto de série.

Les modifications de la partie-cycle de la Ducati 900 SS ie

Le cadre qui supportait une large selle biplace et des pièces de carrosserie plutôt bouffies a été coupé avec grand soin. Une boucle raccourcie soudée à ce dernier supporte un cul de selle réduit à sa plus simple expression accueillant une selle en cuir.

Débarrassé des pattes inutiles, le cadre modifié prend le chemin de la cabine de peinture pour être recouvert d’un bleu azur.

Le bras oscillant a été poli à l’huile de coude alors que les jantes sont recouvertes d’une peinture dorée faisant écho aux logos « Ducati » et qui rappellera aux anciens les 900 SS à couples coniques.

Les périphériques de qualité d’origine (freinage Brembo et suspensions Öhlins) sont simplement remis à neuf.

Le L-Twin DesmoDue de 904 cm3 Ducati

Les culasses sont recouvertes d’une peinture céramique alors que des caches transparents protègent les courroies du moteur à rappel des soupapes desmodromiques. Avec une « puissance suffisante », comme l’on dit chez Rolls-Royce, le Twin à 90° donne de la voix grâce à 2 lignes en acier inoxydable se terminant par des silencieux rétro.

Le coloris  de la « Il Duca »: hommage aux premiers racers Ducati

Le bleu méditerranée et le gris pailleté rendent hommage à la Ducati 125 « Bialbero » qui participa à la saison 1957 des GP moto.

Source des images : Instagram : giacomo_gdesign