Les Harley Chicano Style parfois appelées « Cholo bikes »ont pour origine la forte communauté hispanique que compte la Californie.

Vous n’êtes pas sans savoir, si vous êtes fans de mécanique américaine,  que les immigrés d’Amérique centrale  sont tout sauf des « manches » en terme de mécanique mais surtout en travaux de carrosserie et de peinture. Dès la fin des années 50, les latinos avec  le genre «LowRider» ont apporté leur pierre à l’édifice de la Custom Culture automobile.

harley-davidson 134 Evolution Chicano

Le style Chicano ne se limite pas à la moto. Il existe dans  les vêtements, les tatouages, les vélos et bien sur les voitures.

Les immigrés d’Amérique centrale et latine ont fini par s’intéresser naturellement à la production de la Factory qui arpente les freeways et hightways du Golden State

Les Harley-Davidson Chicano Style permettent de réaliser des motos qui sortent du tout venant pour un budget de préparation somme toute raisonnable. Malgré un aspect spectaculaire, le confort et les qualités dynamiques de ces préparations demeurent proche du modèle de série.

La préparation moteur se limite généralement à un stage 1. La fiabilité du V-Twin n’est donc nullement altérée.

Quelle base choisir ?

La Harley-Davidson devra être impérativement un Touring ou un Softail. Oubliez les Dyna plutôt destinées aux préparations typées MC 1%.

Pour limiter les coûts de cette préparation, vous pouvez prendre une base défraichie esthétiquement. De plus et comme la puissance n’a aucune importance dans les Harley Chicano Style, un Twin Cam 1450 cc  voire un 1340 Evolution, feront parfaitement l’affaire.

Le  Softail DeLuxe est un excellent choix car il est équipé de série d’une profusion de pièces chromées qui limiteront le coût de la réalisation.

Harley Chicano Style Softail

Au niveau des coloris, il faut que « ça pète » !

Les gimmicks du  style Chicanos appliqués à la production de la Motor Compagny sont assez simples :

Au niveau de la partie cycle, le cadre d’un Softail ou d’un Touring reste d’origine.  Seuls quelques show bikes, qui sont des cartes de visite du savoir faire d’un atelier, voient leur cadre modifié. L’angle de chasse peut alors atteindre 40° avec une jante avant de 26 pouces (sic).

Une suspension pneumatique !

Un kit d’amortissement court suffira pour une moto destinée à être utilisée au quotidien. Pour faire le show à la terrasse des cafés, vous pouvez investir dans une suspension pneumatique. Cette dernière abaissera la garde au sol de 8 bons centimètres d’un simple coup de bouton  ! Votre moto sera alors littéralement couchée au sol. Plusieurs équipementiers proposent ce type de suspension. Les meilleurs retours sur les forums US se portent sur le Air Ride de Legend.

A l’avant un jeu de classiques Progressive Suspension abaissera la fourche et donnera une belle homogénéité à votre Low Rider à deux roues.

Des rayons à foison

Jante Landmark

Une paire de jantes Diamond de chez Landmark,  vendue chacune en 40, 50, 60 et 80 rayons droits ou tortillés, feront l’affaire pour parachever un projet Chicano Harley. On les chaussera d’une paire d’Avon modèle « Venom » à flancs blancs  ou de Metzeler.

A l’avant et dans l’optique toujours routière, on choisira une jante en 21 x 90 alors que pour son homologue arrière, on optera pour un élément en 16 pouces chaussé d’un gommard compris entre 130 et 150 mm de large.

Des échappements longs

custom softail

Les Softails font aussi d’excellentes bases

Une Chicano bike ne saurait être sans  une paire d’échappements longs voire très longs et finissant expressément en queue de carpe . Il n’est pas rare de voir des silencieux, très justement appelés «Cholo Pipe»  du fabriquant Samson. Le modèle de ce faiseur baptisé « Super Cholo » mesure 42 pouces de long (106 cm)  ; de quoi faire de vous, « El Vato Del Block »…

Au niveau des finitions

Une selle de chez Corbin type « Fat Daddy » ou LePera  retravaillée par un sellier avec des gravures sur cuir à motifs comme la « sugar skulls » (« Calvera « ) sera du plus bel effet. Elle vous permettra d’emporter votre moitié avec style tout en lui assurant un bon confort.

Sur  certaines prépa poussées sont montés  des éléments de carrosserie en fibre de verre fabriqués par des petits ateliers de L.A. comme des paire de sacoches rigides et des large garde-boue avant très enveloppants. Au sein des sacoches, il n’est pas rare  d’y trouver un équipement audio géré au niveau du dash cover par un Iphone.

Comme je l’ai dit plus haut, les Chicanos sont des pointures en graphisme et peinture personnalisée ! Et bien niveau moto, avec une surface de carrosserie conséquente, les bikers latinos peuvent se lâcher à loisir aussi bien au niveau des couleurs que des motifs !

touring Harley chicano style

Une prépa simple mais qui fait le job !

Un élément d’importance : le choix du guidon

Êtes-vous de l’école « Apehanger »  (jusqu’à 18 pouces de haut  soit 45 cm !)  ou «Bikini Bar» (jusqu’à 36 pouces de large) chez Burly. Je vous laisse trancher. N’oubliez-pas qu’avec des dirigeoirs d’une telle envergure,  le câblage du faisceau électrique devra être  interne.

Ce genre de préparation commence à s’exporter au delà du Sud des USA. L’official Dealer de Baden Baden,Rick’s Motorcycles,  a ainsi signé un Softail Chicano Style baptisé »El Chapo ».

Cette prose m’a donné grand soif  et envie d’exotisme qui plus est ! Je vais aller me préparer et boire quelques Margaritas, à votre santé, bien sur !

adipiscing sed felis porta. libero Sed id commodo sit facilisis lectus leo