Ducati 900 MHE

Ducati 900 MHE : la première néo-vintage

Dernière mise à jour:

La Ducati 900 MHE (Mike Hailwood EVOluzione) fait entrer la moto dans le XXIe siècle avec le concept de « néo-rétro » et en la vendant grâce un moyen inédit : le e-commerce. En 2021, son ADN est toujours présent dans la gamme Scrambler.

Pourquoi est-elle la première moto néo-rétro ?

Ce café racer rend hommage à l’un des plus grands exploits du sport motocycliste qui s’est déroulé 20 ans plus tôt.

Mike Hailwood, fort de 9 titres mondiaux obtenus de 1961 à 1967 et de 14 victoires au TT, avait abandonné la moto pour la Formule 1. Après 11 ans sans toucher le moindre guidon, celui que l’on surnomme à juste titre « Mike The Bike » fait étalage de son talent en remportant le Tourist Trophy le 6 juin 1978.

1998 : Le concept bike

La Ducati 900 MHE est présentée sous la forme d’un show bike lors du salon de Cologne 1998 où elle est bien accueillie tant par les professionnels que par les visiteurs.

Lors de cette grande messe, elle est dotée d’une caméra à l’arrière permettant de se passer de rétroviseurs alors que les clignotants sont placés sur les échappements. Ces 2 solutions ne seront pas retenues sur la machine de série pour des questions d’homologation.

La Ducati 900MHE marque le début du e-commerce dans la moto

Les retours étant bons, la firme italienne va proposer 2000 exemplaires de la Ducati 900 MHE qui seront vendues uniquement en ligne. Une première ! N’oublions pas que nous sommes en 2000 et que l’internet en est à ses balbutiements.

Contre l’avis du service informatique de Ducati craignant le fameux bug de l’an 2000, les 2000 MHE sont mises en vente le 1/01/2000 à 0 heure 0 minute et 1 seconde.

En très exactement 31 minutes, les 2000 Italiennes trouvent preneurs : une vraie razzia ! 40% sont acquises par des Japonais, 30% par des Européens et les 30% restant par les Nord-Américains.

La Ducati 900 MHE : des retards de fabrication…

Cette première néo-vintage devait être assemblée à Rimini dans l’usine Bimota dès l’été 2000. Or, le petit constructeur a fait faillite et Ducati a dû se résoudre à l’assembler manuellement dans son usine de Bologne à hauteur de 4 à 5 exemplaires par jour. La production ne débute qu’en fin d’année 2000 soit près d’un an après la vente en ligne…

Une moto boudée des ducatistes

La Ducati 900 MHE ne fera pas l’unanimité auprès des tifosi qui l’auraient très certainement étrillée si les réseaux sociaux avaient existé :).

Elle est chère (15 000 €), ultra exclusive (seulement 2 000 élus), connaît des retards de livraison et est destinée plus à décorer un loft (réservoir de 8,5 litres) qu’à réaliser un chrono !

Ce café racer qui évoque la 750 SS de 1974 est dû au coup de crayon du designer sud-africain Pierre Terblanche.

Les lignes « rétro-futuristes » sont esthétisantes à des années-lumière de l’esprit Ducati ; des machines qui invitent au pilotage.

Pour le « ducatisti » de la vieille garde, la 900 MHE ne rappelle en rien la Ducati 900 NCR pilotée par le génial Anglais sur l’ile de Man ou sa réplique de 1980.

Pour enfoncer le clou, le Twin DesmoDue de la Ducati 900 MHE perd 4 chevaux par rapport à celui des Monster 900 et 900 SS à cause d’une ligne d’échappement… esthétisante. Bis repetita ! Quelques détails font quand même mouche comme un monobras tubulaire et un compte-tours à fond blanc façon Veglia.

Une moto qui ne sera pas sans lendemain

Dès l’automne 2005, Ducati diffuse, cette fois à grande échelle, des néo-rétro avec la gamme Sport Classic qui se décline en 3 modèles : Paul Smart Limited Edition, GT et Sport.

Ces 3 motos sorties trop tôt ne rencontreront qu’un succès d’estime avec environ 10 000 exemplaires produits. En 2010, Bologne met un terme à la commercialisation de ces 3 motos néo-vintage dont la cote en occasion ne cesse de monter. Va comprendre, Charles !

Malgré ce demi-échec, Ducati présente lors du salon de Milan 2014 une marque dans la marque baptisée : «Scrambler ». Bien que n’ayant rien avoir avec le modèle éponyme de 1962, cette moto rondouillarde surfe sur la vague néo-rétro.

Fiche technique de la Ducati 900 MHE

Moteur

  • V-Twin à 90° à 2 soupapes par cylindre entrainées par courroie
  • Alésage x Course (en mm): 92 x 68
  • Alimentation : Injection Marrelli
  • Puissance : 74 ch @6500 tr/mn
  • Couple : 76 Nm @6500 tr/mn
  • Boîte : 6 rapports

Partie-cycle

  • Cadre : Treillis tubulaire
  • Angle de chasse : 24,5°
  • Frein avant : 2 étriers 4 pistons pinçant 2 disques de 320 mm
  • Frein arrière : 1 étriers 2 pistons pinçant 1 disque de 220 mm
  • Jantes en alliage avant & arrière : 17 pouces
  • Fourche inversée de 43 mm Marzocchi de Ø
  • Monoamortisseur réglable Paioli

Divers

  • Vitesse de pointe : 221 Km/h
  • Poids : 186 Kg (à sec) et 196 Kg (tous pleins faits)
  • Réservoir : 8,5 litres