Triumph Speed Triple 1200 RR

Triumph Speed Triple 1200 RR : café racer très corsé

Dernière mise à jour:

Apparue en 1993, la Speed Triple est devenue au fil des ans un modèle phare de Triumph et une référence dans la catégorie des roadsters sportifs. Contre toute attente, Hinckley vient de dévoiler pour 2022 une version café racer avec la Triumph Speed Triple 1200 RR.

La philosophie de cette Triumph

Cette moto qui rappelle tant par le propos que par le traitement la MV Agusta Superveloce est annoncée par le constructeur anglais non pas comme une hypersport mais « comme une routière ultra sportive pour gentlemen riders ». Dont acte ! Ce n’est donc en aucun une version moderne de la Triumph 900 Daytona des années 90.

Le moteur

Le trois cylindres de 1160 cm3 qui délivre 180 chevaux (@10 500 tr/mn) et 125 Nm (@9 000 tr/mn) reste inchangé. Il conserve une boîte à 6 rapports équipée d’un shifter up/down et un embrayage à glissement limité bien utile vu la santé mécanique de l’anglaise.

La partie-cycle : que du beau !

amortisseur piloté Öhlins Smart EC 2.0
La Speed Triple 1200 RR reçoit des suspensions « pilotées » ou semi-automatiques, une technologie issue du MotoGP !

Les périphériques châssis se parent d’une suspension avant et arrière semi-active à réglage électronique Öhlins Smart EC 2.0. Seule la précharge est gérée par le pilote.

A l’avant, nous trouvons deux étriers monoblocs Brembo Stylema pinçant des disques flottants de 320 mm actionnés par un maître-cylindre Brembo MCS réglable. Le freinage arrière est confié à un étrier 2 pistons Brembo agissant sur un disque percé de 220 mm de diamètre.

Quoi de neuf sur cette Speed Triple 1200 RR ?

Les modifications concernent essentiellement l’ergonomie et l’esthétique. Ainsi l’emblématique double optiques typique des Speed Triple laisse place à un phare rond à LED placé dans un demi-carénage au design rétro associé à des winglets en carbone. Le garde-boue avant et les caches latéraux sont aussi dans cette fibre. Le dosseret et la boucle arrière ont été revus afin de s’associer avec la face avant.

Les bracelets sont plus bas de 135 mm et plus avancés de 50 mm que le traditionnel guidon ce qui donnera une position de conduite plus exigeante au quotidien. Ils s’accompagnent de repose-pieds légèrement reculés et relevés.

Malgré la présence de la tête de fourche, l’anglaise revendique le même poids que la Speed Triple 1200 RS soit 199 kg tous pleins faits.

Les jantes en aluminium de 17 pouces adoptent des Pirelli Diablo Supercorsa SP V3 alors que la Speed Triple RS est chaussée en gomme moins sportive (Metzeler Racetec RR K3).

Au niveau de la vie à bord

Nous retrouvons un écran TFT couleur de 5 pouces permettant de sélectionner 5 cartographies moteur (Pluie, Route, Sport, Piste et Personnalisée). L’ABS et le contrôle de la traction en courbe, l’antiwheeling sont gérés par une centrale 6 axes IMU.

Disponibilité, prix et coloris

Ce café racer ultra sportif sera disponible dans toutes les concessions Triumph en 2021 au prix de 20 490 euros pour la version blanche et grise. Pour quelques billets de plus (250 euros), on choisira plutôt une Triumph Speed Triple 1200 RR noire et rouge car comme chacun sait, les rouges sont toujours les plus rapides !