moto la plus rapide au monde

Top 10 des motos les plus rapides au monde de 2022

La première moto sportive moderne voit le jour en 1984. Il s’agit de la Suzuki GSX-R 750 qui associe moteur et partie-cycle (enfin) performants, le tout proposé à un tarif abordable. Dès lors, le rapport poids/puissance et l’accroissement de cylindrée ne cessera de progresser au service de châssis toujours plus rigoureux.

Les années 90 : l’époque où être la moto la plus rapide au monde était un argument de vente

Durant cette décennie, les 4 constructeurs japonais se lancent dans une surenchère effrénée pour avoir dans leur catalogue « la moto la plus rapide au monde ». Les Honda CBR1100XX Super Blackbird (1996-2007), Kawasaki Ninja ZX-11 (1990-2001) ou la Suzuki GSX-1300R Hayabusa (1999) sont les parfaites représentantes de cette période.

Une mauvaise presse suivie de bruits de régulations dans les couloirs des parlements et dans les ministères feront que les constructeurs nippons s’accorderont pour communiquer sur des vitesses maximales inférieures à 300 km/h.

Seule les Suzuki Hayabusa et Kawasaki Ninja ZX-14R perdurent en 2022, mais ont perdu le label de « moto la plus rapide au monde » pour devenir de grosses Sport-GT qui se vendent très bien aux USA.

Les années 2010 : l’avènement des quatre cylindres sportifs européens

Les constructeurs se sont alors tournés vers la création de supersportives proche en performances des machines courant en MotoGP. Des châssis ultra-rigoureux permettent des vitesses en virage inouïes et les progrès de la métallurgie font que les 1000 cm3 modernes peuvent atteindre des vitesses de pointe largement au-delà de 300 km/h.

Lancée en 2008, la BMW S1000RR va révolutionner à nouveau l’univers des supersportives en utilisant le savoir-faire de sa division automobile dans les aides à la conduite (ABS, antipatinage, shifter et suspensions pilotés).  Désormais, les motos les plus rapides au monde peuvent mieux transmettre leur puissance au sol avec une efficacité et une sécurité accrue notamment en virage.

Titillé par l’Aprilia RSV4 (2009) mais surtout par la BMW S 1000RR, Ducati entre en 2018 avec la Panigale V4 dans la « bataille des multicylindres ». Cette moto est équipée d’un V4 de 1103 cm3 fort en gueule (215,5 ch et 123,6 Nm) qui fait d’emblée de la superbike italienne, une arme redoutable sur circuit.

1 – Aprilia RSV4 Factory (320 Km/h)

Aprilia RSV4 Factory

En 2021, la sportive de Noale (Italie) voit sa cylindrée passer de 999,6 à 1099 cm3 grâce à une augmentation de l’alésage. L’Aprilia RSV4 Factory est par là même interdite de toute compétition, mais ce gain de centimètres cubes fait d’elle l’une des sportives les plus rapides au monde sur circuit.

La firme italienne propose également une version exclusive baptisée Aprilia RSV4 Factory dotée d’une carrosserie en fibre de carbone avec winglets façon MotoGP et d’un échappement Akrapovic.

Moteur : V4 à 65 de 1099 cm3 à refroidissement liquide et DACT.
Puissance/Couple : 217 ch et un couple maxi de 125 Nm à 10 500 tr/min
Accélération : 0-100 km/h : en 3,1 secondes
Prix : Aprilla RSV4 1100 (20 999 €) et Aprilla RSV4 Factory (25 999 €)

2 – Honda CBR 1000 RR-R Fireblade SP 2022 (300 km/h)

Honda CBR 1000 RR-R Fireblade SP

En 2022, la marque ailée fête les 30 ans de la CBR 900 RR FireBlade. Cette moto fut une claque pour les autres constructeurs, car elle jouissait d’un ratio poids/puissance encore jamais vu avec 124 ch pour 185 kg.

Pour commémorer cette anniversaire, Honda propose une version SP reprenant les coloris et les jantes dorées de la première CBR, mais surtout des suspensions Öhlins et un freinage Bembo. En 2020, les ingénieurs du HRC avaient totalement retravaillé le 4 cylindres en ligne, s’inspirant de la RC213V de MotoGP. La Honda CBR 1000RR-R Fireblade est donc ce qui se fait de mieux en matière d’hypersportives sauce wasabi comme le résume la philosophie de développement : « Born to Race ». Les autres sportives nippones (Kawasaki ZX-10 R, Yamaha R1 et Suzuki GSX-R 1000) sont à la traine et proposent 10 à 15 équidés de moins.

Moteur : 4 cylindres en ligne DACT de 999 cm3 à refroidissement liquide
Puissance/Couple : 215 ch /112,5 Nm
Accélération 0-100 km/h : 3 secondes
Prix : 22 099 € & 26 999€ (version 30e anniversaire)

3 – Suzuki GSX 1300 R Haybusa (299 km/h)

Celle dont le nom signifie « faucon pèlerin » en japonais est une vraie icône motocycliste née à la fin des années 90. Ce pousse au crime était alors la moto la plus rapide au monde et énervait quelque peu la sécurité routière.

Sortie en 2021, cette troisième génération voit son quatre cylindres passer de 1340 à 1440 cm3.  Contre toute attente, elle s’avère moins fringante (190 chevaux et 299 Km/h) que la « Bus » de première génération. Gageons que ces chiffres sont « politiquement corrects » et que moyennant un stage 1, la GSX 1300 R Haybusa retrouvera ses ailes d’antan ! Ne parlons pas du montage d’un turbo comme cela est commun aux États-Unis qui fait de ce gros cube une machine quasiment aussi rapide que la Kawasaki H2R.

Le léger toilettage de cette Sport-GT et non hypersportive portait en 2021 sur l’ajout d’aides à la conduite, de suspensions KYB revues et d’un léger relifiting de la carrosserie.

Moteur : quatre cylindres en ligne DACT de 1 340 cm3 à refroidissement liquide
Puissance/ Couple : 197 ch et 149,1 Nm
Accélération 0-100 km/h : 3,2 secondes
Prix : 19 199 €

4 – Ducati Superleggera V4 2020 (320 km/h)

Cette Ducati est la première moto au monde à disposer d’une partie-cycle (cadre, bras oscillant monobras et jantes BST) intégralement réalisée en fibre de carbone. Grâce à ce noble matériau, l’italienne ne pèse que 159 kg (152 kg avec le kit racing).  Animée par le V4 Desmosedici Stradale R en configuration racing (234 ch), elle possède un incroyable ratio poids/puissance de 1,54 cheval par kilo.

La Ducati Superleggera V4 est sans nul doute l’hypersportive de série la plus proche d’une machine de MotoGP !

Moteur : Desmosedici Stradale 90° V4 de 998 cm3
Puissance/ Couple : 224 ch et 116 Nm (234 ch et 119 Nm avec l’échappement racing)
Prix : 100 000 € (500 exemplaires construits)

5 – Kawasaki Ninja H2R (350 km/h)

Kawasaki Ninja H2R

Si vous cherchez la moto de route la plus rapide au monde dans l’absolu, ne cherchez plus. Allez à la concession Kawasaki la plus proche et passez commande ! Seul hic, elle ne se plie pas au « wokisme motocycliste ambiant ». Les normes Euro 5 et autres ZFE, elle s’en tape comme de l’an 40 ! Revers de la médaille, la Kawasaki Ninja H2R n’est donc plus homologuée en Europe.

Son 4 cylindres compressé conçu en partenariat avec les divisions Turbines à gaz et Aérospatiale du groupe KHI (Kawasaki Heavy Industries) lui permet de générer une puissance supérieure à une machine de MotoGP. La firme d’Akashi enrobe ce moteur dans un écrin de carbone serti d’appuis aérodynamiques fort utiles.

Moteur : 4 cylindres en ligne DACT de 998 cm3 à compresseur
Puissance/ Couple : 310 et jusqu’à 326 ch avec le RAM Air activé et 156 Nm
Accélération de 0-100 km/h : moins de 3 secondes
Prix : 55 000 €

6 – KTM 1290 SuperDuke RR 2021 (299 km/h)

KTM 1290 SuperDuke RR : le V-Twin le plus rapide au monde

La firme autrichienne propose un bicylindre capable de ferrailler avec le 4 cylindres de la MV Agusta Brutale grâce à un rapport poids/puissance de 1 :1 (180 chevaux pour 180 kg). Ce roadster perd 9 kg grâce à la présence de pièces premium comme une coque arrière en carbone, des jantes forgées, un échappement Akrapovic et une batterie Lithium-ion.

Son bicylindre fougueux participe à la rigidité du cadre tubulaire en acier au chrome molybdène redessiné avec le passage à la norme Euro 5. Cela fait de la KTM 1290 Super Duke RR la moto équipée d’un V-Twin la plus rapide au monde. L’autrichienne s’appuie sur des suspensions WP APEX PRO et  un double étriers 4 pistons Brembo Stylema à l’avant.

Moteur : V-Twin à 75° DOHC liquide LC8 de 1301 cm3
Couple : 180 ch et 140 Nm
Prix : 18 949 € (version standard) et 24 899 € (KTM 1290 SuperDuke RR 500 produits)

7 – BMW M 1000 RR 2022 (315 km/h)

BMW M 1000 RR 2022

En 2020, le constructeur à l’hélice déclinait la BMW S 1000 RR sous le sceau du « M ». Cette lettre est le symbole depuis 50 ans de sa division sport automobile dite « Motorsport ».

Ne voulant pas appartenir au « club des has been » (Yamaha R1, Kawasaki Ninja ZX-10RR et Suzuki GSX-R1000R) qui végètent avec « seulement » 205 ch et 300 km/h, BMW Motorrad a donc pris le taureau par les cornes.

Le 4 cylindres en ligne bavarois est revu au niveau de l’équipage mobile (pistons forgés Mahle et bielles en titane Pankl), de l’admission et de la distribution. À la suite de ce traitement, la BMW M 1000 RR se hisse au niveau des meilleures supersportives actuelles (Honda CBR1000, Aprilia RSV4 et Ducati Panigale V4S).

Moteur : 4 Cylindres en ligne DACT de 999 cm3 à refroidissement par eau
Puissance/ Couple : 212 ch et 113 Nm
Accélération : 0-100 km/h en 3,1 secondes
Prix : 33 270 € (38 500 € pour BMW M 1000 RR 50 Years M)

8 – MV Agusta Brutale 1000 RR (+ de 300 km/h)

MV Agusta Brutale 1000 RR

Comme l’annonce son patronyme, cette italienne « c’est du brutal » esthétiquement certes, mais surtout en termes de sensation ! Autrement dit, cette MV Agusta fait partie des roadsters ou naked bikes les plus rapides au monde avec la Ducati Streetfighter V4. Toutes deux sont créditées tutoient la barre des 300 km/h. L’Aprilia 1100 Tuono V4 (175 ch) ou la BMW S1000R (165 ch) ne peuvent rivaliser face à « The Beast » de Varèse. Pensez à muscler vos trapèzes avant de passer commande !

Moteur : 4 cylindres en ligne DACT de 998 cm3
Puissance/ Couple : 208 ch et 116,5 Nm
Prix : 33 400 €

9 – Voxan Wattman (456 km/h) : la moto électrique la plus rapide au monde

Max Biaggi, sextuple champion du monde moto, a amené sur la piste d’atterrissage de la navette spatiale à Cap Canaveral cette engin de records électrique à 456 km/h. Ce prototype très aérodynamique doté d’un impressionnant carénage fait de la Voxan Wattman la moto électrique la plus rapide au monde. Construite à Monaco par Venturi Motors, elle utilise le moteur Mercedes EQ de 320 kW (435 ch) équipant les monoplaces 100% électriques de la Formule E.

10 – Dodge 8300 Tomahawk (653 km/h)

Présentée en 2003 lors du salon automobile de Détroit, cette moto à 4 roues transforme la Triumph Rocket III pourtant équipée du plus gros moteur de moto (2,5 litres) en un aimable roadster ! En effet, la Dodge Tomahawk est propulsée par le V-10 de 8277 cm3 délivrant 500 chevaux de la Viper SRT-10 et possède des proportions jamais vues dans le monde de la moto (680 kg et une longueur de 2,8 mètres).

Moteur : V10 à 90 ° DACT de 8285 cm3
Puissance/ Couple : 505 ch et 700 Nm
Vitesse de pointe : 653 km/h (théorique)
Accélération : 0-100 km/h en 2,5 secondes
Prix : 400 000 € (9 exemplaires auraient été construits)

Bonus : Machine Turbine Technologie 420RR (440 km/h)

Certainement piqué par les performances de la Kawasaki Ninja H2R, le constructeur américain MTT propose depuis 2017 et en petite série, la Y2K RR. Un article est dédié sur cette moto dotée d’une turbine de 450 chevaux : Y2K 420 RR : la moto la plus rapide au monde.