Un brin d’histoire

L’arrivée en concession des roadsters Svartpilen (401 cc) et Vitpilen (701 cc) remet sur le devant de la scène le constructeur suédois.

Husqvarna fut connu durant l’entre-deux-guerres grâce à des bicylindres en V à distribution OHV dédiés aux Grand Prix et au Tourism Trophy.

husqvarna vitpilen 701 2018

La Husqvarna Vitpilen (« flèche blanche ») 2018

Dès la fin de la seconde guerre mondiale et en raison du climat, Husqvarna s’orientera vers la production de moto de cross où elle excellera.

En 2013, la firme suédoise est rachetée par son rival de toujours : KTM.

film : la grand évasionLe MC Pack

Certains connaissent le « rat pack ». Il s’agissait de quelques stars des années 50-60 amenées par Frank Sinatra avec notamment Dean Martin et Sammy Davis Jr. Qui se retrouvaient pour quelques folles soirées à Las Vegas.

A l’instar de Sinatra, Steve McQueen avait fédéré autour de lui une « amicale » tout aussi informelle d’acteurs hollywoodiens aimant se retrouver pour des escapades en moto tout terrain et que d’aucun appelleront le « MC Pack ».

Le « king Of Cool » avait sympathisé durant le tournage de « La Grande Evasion » avec deux grands amateurs de très « belles machines » à deux comme à quatre roues : James Garner et James Coburn.

Husqvarna 400 cc ex James Garner

Tout deux posséderont une Husky 400 millésime 1970. Deux autres acteurs badass se convertiront au charme des mécaniques nordiques : Charles Bronson et Lee Marvin.

A la fin des sixties, les monocylindres 2 temps étaient l’arme absolue en off road pour se faire plaisir. Ainsi, la  400 cc de cross avait un rapport poids/puissance très proche d’une moto moderne avec 40 chevaux pour seulement 105 kg. La qualité était toute suédoise avec notamment un cadre réalisé en acier molybdène. Les 2 temps suédoises étaient une « vrai rupture technologique » par rapport aux vieillissants et lourds scramblers de chez BSA ou Triumph.

On Any Sunday…with my Husky

Edison Dye, l’importateur Husqvarna pour les USA confie une des toutes premières machines arrivées aux USA au plus grand pilote tout terrain de l’époque : Malcolm Smith. En 1967, ce spécialiste des courses de désert remporte, entre autres, la première édition de la Baja 1000 ainsi qu’une médaille d’or aux ISDT, le tout au guidon de la marque suédoise. Ce champion au palmarès hors norme, avec notamment 3 victoires à la Baja 1000 en moto et 6 médailles d’or aux ISDT (le championnat du Monde d’enduro), a un ami : un certain Steve McQueen !

steve mcqueen sport illustred husvarnaMcQueen délaissera définitivement les Triumph pour les bondissantes suédoises. En 1971, le magazine « Sport illustrated », l’équivalent américain de « L’équipe », immortalise la star dans le désert Mojave sur sa Husky 400. Désormais, les teenagers américains rêvent de pouvoir se payer une Husqvarna et tout acteur hollywoodien se doit d’en avoir une dans son garage à l’image du plus « bankable » d’entre-eux.

james coburn husqvarna 400 motocross vintage

Husqvarna 400 ex James Coburn.

Les Husqvarna seront à l’honneur, toujours en 1971, dans le documentaire « On Any Sunday » réalisé par Bruce Brown et produit par l’acteur. Nul motard n’a oublié le « King Of Cool » sur sa Husky 250 effectuer un « roulage sauvage » à la tombée du jour sur la plage du Camp Pendleton en compagnie de Malcolm Smith et de Mert Lawwill.

Personnellement cette scène représente, à tout jamais, l’essence et le pourquoi nous faisons de la moto : La liberté de ne pas choisir les chemins tous tracés !

En conclusion

Husqvarna 400cc 1971

Husqvarna, sous l’impulsion de son importateur Edison Dye, a révolutionné le paysage motocycliste US et mis au rencard les scramblers.

Le motocross, un sport jusque là très européen, devenait dans les années 70 un loisir et un sport mécanique de masse aux USA. La foultitude de petits constructeurs européens de 2 temps dédiés à sa pratique n’allaient pas faire long feu face aux géants japonnais.

Honda elsino vintage mx motocross

Honda Elsino 250 cc 1973

Dès fin 1973, Soichiro Honda jette un pavé dans la mare avec la 125 CR qui peut être considérée comme l’archétype de la moto de cross « grand public ». Le succès est au rendez-vous et aucune machine de cross, passé ou futur, ne rencontrera un tel succès. Le surnom de cette Honda donnée par les ingénieurs nippons : «  Elsinore » en raison de la classique filmée dans « On Any Sunday » !