Prophète en son pays !

Quasiment 40 ans après sa sortie (1979), le film de George Miller Mad Max fait encore et toujours parler de lui comme l’atteste la toute dernière préparation de Deus Customs (la branche préparation de motos du fabricant de vêtements australiens « Deus Ex machina »).

Mad max motoLa Kawasaki créée par Deus Customs porte le nom de « The Goose » ou plus simplement « Goose ».

Cette machine fait bien entendu référence à la fameuse Kawasaki, une KZ1000 de 1977  (cette moto est aussi utilisée dans la série CHIPS), qui est pilotée par Jim « Gooze » Rain (Le rôle est tenu par Steve Bisley) dans le premier opus de la saga « Mad Max ».

Gooze est l’officier de police en moto qui avec son pote « Mad » Max Rockatansky (Mel Gibson) essaient de maintenir un semblant d’ordre dans un monde post-apocalyptique où règnent sur les routes des gangs de motards sans foi ni loi.

Cette Kawa lancée dans l’Outback australien a marqué toute une génération de motards et d’ados dont je faisais partie 😉

deus ex machina motoDe Melbourne en passant par Paris, Tokyo puis Los Angeles.

Si l’on se reporte à l’époque du tournage, seul BMW commençait à proposer un carénage de série. Il fallait donc passer par la case « accessoiriste » pour équiper sa monture de cette pièce.

L’histoire du carénage équipant la Kawa de Jim Gooze est quasiment une histoire dans l’histoire du film. Notons qu’un modèle identique équipe aussi celle de « Toecutter » ; le chef du gang de motards totalement dégénérés.

Cet ensemble aérodynamique avait été fabriqué par un français basé à Melbourne dont la société portait le nom « La Parisienne ». Un intitulé de bouclard que l’on verrait mieux pour un fabricant de parapluie !

Une société nippone du nom de Whitehouse et les californiens de chez Airtech font depuis les années 2000 des copies de ce kit au design que je qualifierais, allons-y, de « vintage baroque !»

Ce carénage, tout comme la Ford Falcon préparée de Max, sont deux éléments importants qui ont participé au succès mondial de Mad Max. De nombreuses copies de la «Gooze » ont été construites dont beaucoup sur la base de la déjà néo-rétro Kawasaki Zephyr 1100.

Place à la préparation de la Kawasaki Z900 par Deus Customs

Le préparateur australien a commandé un kit carénage auprès de Airtech. Les éléments le composant ont été très largement modifiés afin qu’ils s’adaptent parfaitement à la Kawasaki Z900 RS de 2018 mais aussi pour concevoir une machine réellement custom et non une (bête) réplique.

deus custom kawasaki z900 rsLe « coup de patte » de Deus Customs est d’avoir ajouté abondamment des parties conçues dans un fin treillis en aluminium de qualité aéronautique qui sont rivetées aux parties en fibre. La bulle, le feu avant à LED, « la moustache basse du carénage » dixit Deus Customs sont recouverts ou faits dans ce fin matériau.

kawsaki 7900 rs customL’échappement de série a été raccourci et la société Hi-Octane Racing s’est chargée de le recouvrir d’un revêtement en céramique noire. La selle modifiée est recouverte d’un cuir brun alors que le travail de peinture est confié à Dutchy’s Motorcycle Spray Art. Ce dernier peint la Kawa dans une couleur qu’il appelle « Midnight Metallic Green » et qui correspond peu ou prou à un vert métallique.deus ex machina customs

[themoneytizer id=17738-28]