Kawasaki avait présenté lors du salon de Tokyo une néo-rétro dérivée du roadster Z900 : la Z900RS.

Le constructeur d’Akashi a décoché une déclinaison encore plus radicale de cette moto pour le salon EICMA qui se tient actuellement à Milan.

Son nom est Z900RS Cafe.

Si Honda, comme BMW en occident, produit des motos rationnelles et bien pensées, Kawasaki développe des produits hors normes à fort potentiel émotionnel comme hier la Z1, Z1300 ou la H2 ou aujourd’hui la Kawasaki H2R Ninja.

kawsaki z900 rs cafeKawasaki démontre que même dans l’univers ultra codifié des motos néo vintage, ce constructeur possède quelques gènes « de hooliganisme » mécaniques, et ceci n’est pas pour nous déplaire sur Belles Machines !

La Z900 RS dans sa version « cafe » casse les codes des motos vintage. Malgré son nom, c’est bye bye les teintes old school et bienvenu au vert pétard !

Cette moto avec sa fameuse livrée « lime green » (« citron vert ») du département course du constructeur évoque les fameuses Kawasaki Z1000 pilotées par Eddie Lawson qui remportèrent 3 titres consécutifs en Superbike US entre 1981 et 1983.

Kawasaki Z1000 eddie LawsonPar le choix de cette peinture, cette moto s’inscrit plus dans un revival fin des seventies et racing alors que la Z900RS classique évoque les premiers pas du constructeur dans le domaine des quatre cylindres de route avec la Z1 de 1972.

La position, grâce à un nouveau guidon, est plus penchée vers l’avant à la manière d’un Café racer. Toujours grâce à cette pièce, la moto gagne en finesse : 845 mm de largeur contre 865 sur la Z900RS.

On pourra regretter que kawasaki n’est pas « osée » le guidon large des Kawasaki Z1000 qui prenaient les banks (virages relevés) des circuits de Nascar.

La selle creusée de la version Replica est bien là et permet d’abaisser la hauteur de selle qui passe de 835 mm à 820 mm.

Le poids de la moto progresse de manière anecdotique, passant de 215 kg à 213 kg.

Certes le seul terme « cafe » fait vendre mais les années 80 reviennent en force comme le montre le succès de la série « Stranger Things ». Kawa emboite le pas à cette nostalgie naissante…

La Z900 RS Cafe devrait être disponible dès le début de l’année 2018 pour un prix supérieur de 500 € à celui de la Z900 RS compris entre 12 000 et 12 500 €.

Kawasaki annonce que cette moto sera proposée avec une large ligne d’accessoires afin de pouvoir la personnaliser.

Kawasaki Z1000 R AC Sanctuary

Pour le plaisir des yeux : Une Kawasaki Z 1000 R « Eddie Lawson » retravaillée par AC Sancturay