La Battle of The Kings, le concours de préparation organisé par Harley-Davidson a livré les gagnants de l’édition 2019 lors du salon de Milan qui vient de se terminer.

Ce millésime marquait quelques nouveautés au niveau de l’organisation. Ce concours devenait mondial et donc ouvert aux official dealers du Nouveau Monde. Plus de 200 concessions réparties dans 30 pays ont joué le jeu. Grâce à cela, Harley-Davidson conforte son statut de leader en matière de custom culture.

Seconde nouveauté, le Battle Of Kings 2019 ou BOTK était ouvert à toute la gamme Harley-Davidson hormis les CVO et les trikes.

La Thématique retenue par Milwaukee pour cette édition était l’univers chopper et racing.

Comme pour les éditions précédentes, 50% des pièces de la Harley customisée devaient être issues du catalogue des pièces et accessoires du constructeur. Les cinquante autres pourcents proviennent donc de l’écho système des fabricants indépendants de pièces aftermarket.

Passons aux Harley customisées gagnantes du BOTK 2019.

FX GTS Coast Glide de Laidlaw’s Harley-Davidson (USA)

Harley Davidson club style

La grande gagnante de ce concours est la «  FX GTS Coast Glide » construite par le garage Laidlaw’s Harley-Davidson situé à Baldwin Park dans la banlieue de Los Angeles.

Cette moto construite autour d’une Sport Glide, un modèle qui se vend fort bien au demeurant, s’inspire de la FXRT construite de 1983 à 1992. Le coté GT est apporté par la greffe d’un imposant carénage accueillant une sono.

Sport Glide et FXRT partage une même philosophie : du confort sans gréver les qualités dynamiques.

La FX GTS Coast Glide prend son inspiration parmi les motos de MC du Sud de la Californie ou club style.

Son nom évoque le Pacific Coast Highway, la route côtière qui relie Los Angeles à San Francisco où cette moto trouve toute sa plénitude.

Cette préparation gagnante de l’édition 2019 du Battle Of The Kings est donc une invitation au Voyage !

The Crook par Warr’s Harley-Davidson (Royaume- unis)

La très dynamique concession londonienne signe depuis des lustres des préparations de haute volée et participe donc naturellement au BOTK. Elle réalise ici sur la base d’un Street Bob une préparation qui oscille entre bobber et chopper avec ses deux jantes en 16 pouces. Cette moto s’empare du premier prix dans la catégorie  chopper.

Roar par Thunderbike Harley-Davidson (Allemagne)

Harley-Davidson FXDR 114

Cette FXDR 114 remporte la catégorie  Race avec une customisation tonitruante qui ne fait pas dans la délicatesse ! Venant du shop, Thunderbike, on n’est guère étonné du traitement infligé…

Le Softail accueille un pneu arrière de 260 mm chapeauté par une coque maison recevant un phare à LED intégré. La garde au sol de ce missile sol-sol n’est plus que de 50 mm. Ce dragster des rues ne fait pas que de l’esbroufe puisque le V-twin Milwaukee Eight reçoit une préparation stage 3 apportant un gain de puissance de 40% (90 ch de série).

La FXDR Roar est recouverte d’une robe bicolore reprenant les couleurs fétiches du service compétition de la Motor Compagny.

Joe Tracker par Harley-davidson Querétaro (Mexique)

 Battle Of The kings 2019

Avec ce Slim 2019 recouvert d’un bleu vintage, le concessionnaire de Santiago de Quérataro rend hommage au légendaire pilote Joe Petrali en réalisant un boardtrack racer. Ce softail concourait dans la catégorie race et avait fini premier pour la région Amérique du Sud et centrale.

Pour ce faire, l’atelier mexicain a greffé deux jantes en 21 pouces de CVO donnant au big twin des airs de grand escogriffe. Un double phare de type « bullet » est monté à l’avant. Le compteur provient d’un Sportster afin d’affiner les lignes du réservoir.

La selle monoplace ainsi que les poignées recouvertes de cuir renforcent l’effet recherché. Les gaz d’échappement sont expulsés par une ligne Akrapovič donnant une sonorité profonde et mélodieuse et qui change des sempiternels échappements Vance & Hines.

Moonshine par Calgary Harley-Davidson (Canada)

Harley-Davidson FXR club

Comme la « FX GTS Coast Glide » de Laidlaw’s Harley-Davidson, cette Sport Glide de 2018 s’inspire également de la Harley-Davidson FXRT et reçoit à cet effet un carénage d »un modèle de 1984 modifié.

Cette Harley Davidson club style qui concourt dans la catégorie Race joue sur un traitement des surfaces inédit. Les éléments habituellement chromés sont désormais recouverts de cuivre qui sont mis en valeur par une carrosserie intégralement recouverte d’un noir brillant. De très nombreux accessoires sont également peints à la peinture cerakote de la même couleur.

Cette association de coloris donne un petit coté Lotus F1 John Player piloté par le regretté Ayrton Senna.

Au niveau moteur, elle reçoit une préparation Stage 1 avec le montage d’un module Screamin’Eagle Pro Street Tuner.

Steel-Chop Harley-Davidson Bordeaux (France)

street bob

Faisant suite à Harley-Davidson Limoges qui avait remporté l’édition française 2018, c’est la concession bordelaise qui s’empare du titre de Custom King 2019 dans l’Hexagone avec une Street Bob 2019 traitée dans un esprit chopper affirmé.

Pour se faire, elle adopte des roues à gros rayons dont une à l’avant en 21 pouces, une fourche rallongée et un garde boue désormais solidaire du bras oscillant léchant le gommard arrière. Une selle solo et un guidon apehanger complètent cette customisation simple mais de très bon goût.

ut suscipit Phasellus mattis consectetur efficitur. ut velit, ipsum