Joe Petrali est né à San Francisco le 22 février 1904 soit un an après la naissance de la Harley Davidson Motor Compagny auquel il sera intimement lié. Joe Petrali, c’est à lui seul quasiment trois décennies de domination sans partage du sport moto américain pour le compte quasi-exclusif du constructeur de Milwaukee.

Joe Petrali est un pilote multidisciplinaire qui courra aussi bien en boardtracking, en Dirt track, en Hillclimbing ( montée impossible en V.F.) et qui accrochera à son palmarès des records de vitesse. Il gagnera  49 courses de Flat track en Grand National Class A (créé en 1932) qui lui permettront de coiffer 5 titres nationaux consécutifs de 1931 à 1936. Il faudra attendre 55 ans et un certain Scott Parker pour que ce record soit battu…

smoky joe petrali

Smokey Joe Petrali sur une Harley Davidson Two Cams 61 ci (1000 cc)

Il fait ses débuts en 1921 sur une Indian mais c’est 4 juillet 1925 qui marque l’entrée de Smokin’ Joe dans le clan des top pilotes. Il  remporte sur la Harley de Ralph Hepburn (membre historique du team HD surnommé le  « Wrecking Crew ») lourdement bléssé  les 100 miles d’Altoona (Pennsylvanie) à plus de 100 mph de moyenne (160 km/h). L’année suivante, il est engagé comme pilote officiel Harley Davidson.

hillclimbing racer

Joe Petrali sur une harley davidson de Hillclimbing.

Le pseudo de « smokey » ou « smokin »  vient du fait qu’il était toujours en tête des courses et que les autres pilotes ne pouvaient voir que le panache de ses gaz d’échappement.

Ce pilote, définitivement hors normes, gagnera à la même époque 8 titres en hillclimbing.

A la fin de la saison 1939 et avec le déclin de la Class A au profil de la Class C, il quitte le sport moto pour d’autres aventures.

Le 2 novembre 1947 au large de Long Beack, Il est l’ingénieur de vol du seul et unique vol du « The Spruce Gooze« , l’hydravion géant imaginé par l’excentrique milliardaire Howard Hughes.

Smokey joe Petrali fut un vrai personnage de roman que l’on verrait bien au détour d’une page d’un polar de James Elroy.

petrali sur un knucklehead daytona

Joe « Smokin » ou « Smokey » Petrali sur son streamliner à moteur Knucklehead 1000 cc à Daytona Beach (13 mars 1937) où il établit un record du monde de vitesse à 136,183 mph soit 219,16 km/h. Sorti en 1936, Le V-Twin Knuclehead est le premier moteur de série culbuté.

« Smokin' » Joe Petrali est sans nul doute l’un des plus grands pilotes de l’histoire de la moto américaine et mondiale du fait de son palmarès mais aussi à ses qualités de pilote multidisciplinaire.

Sa statue, réalisée par Jeff Decker, orne d’ailleurs l’entrée du nouveau musée Harley Davidson à Milwaukee inauguré en 2008.harley davidson musée milwaukee