Joe Petrali : le plus grand pilote de Harley-Davidson

Joe Petrali est né à San Francisco le 22 février 1904 soit un an après la naissance de Harley-Davidson auquel il sera intimement lié. Le californien achète sa première moto à l’age de 13 ans et participe dès l’année suivante à des courses régionales.

Joe Petrali, c’est à lui seul quasiment trois décennies de domination sans partage du sport moto américain pour le compte quasi-exclusif du constructeur de Milwaukee.

Les débuts du plus grand pilote ayant porté les couleurs de Harley-Davidson

smoky joe petrali
Joe Petrali au début de sa carrière sur une Harley-Davidson Two Cams 61 ci (1000 cm3)

Smokey Joe Petrali fait ses débuts dans l’élite en 1921 sur une Indian. Le californien devient un pilote moto d’exception un certain 4 juillet 1925.

Il  remporte ce jour là sur la Harley-Davidson prêtée par Ralph Hepburn lourdement blessé les 100 miles d’Altoona (Pennsylvanie) à la vitesse moyenne de plus de 160 km/h. L’année suivante, il intègre la prestigieuse écurie officielle de la Motor Compagny que l’on surnomme le «Wrecking Crew».

Un pilote multidisciplinaire

hillclimbing racer
Joe Petrali sur une Harley-Davidson préparée pour le Hillclimbing

Joe « smokey » ou « smokin » Petrali courra dans toutes les disciplines du sport américain de l’entre-deux-guerres avec succès. Il s’illustrera en :

  • Boardtracking ;
  • 49 courses en dirt track dont 5 titres nationaux consécutifs de 1931 à 1936 ;
  • 8 titres nationaux en Hillclimbing ou montée impossible ;
  • Endurance Run (sorte d’enduro permettant de de tester la solidité des machines).

Il a aussi à son actif de nombreux records de vitesse pour le compte de Harley-Davidson. Ainsi le 13 mars 1937, Joe Petrali établit un record du monde à 219,16 km/h au guidon d’une Harley-Davidson Knucklehead partiellement carénée. Cette moto de route dotée d’un V-Twin de 1000 cm3 et disposant d’une distribution culbutée était commercialisée depuis l’année précédente.

Il faudra attendre 55 ans et un certain Scott Parker pour que ses 5 titres Grand National AMA consécutifs obtenus par Petrali tombent.

L’origine du pseudonyme de Joe Petrali

petrali sur un knucklehead daytona
« Smokey » Petrali sur son streamliner à moteur Knucklehead à Daytona Beach (Floride)

Les termes « smokey » ou parfois « smokin »  viennent du fait qu’il était toujours en tête des courses et que les autres pilotes ne pouvaient voir que le panache de ses gaz d’échappement.

Sa vie après la moto

harley davidson musée milwaukee

A la fin de la saison 1938 et avec le déclin de la Class A au profil de la Class C, il quitte le sport moto pour d’autres aventures.

Le 2 novembre 1947 au large de Long Beack, Il est l’ingénieur de vol du seul et unique vol du « The Spruce Gooze« , l’hydravion géant imaginé par l’excentrique milliardaire Howard Hughes.

Smokey joe Petrali fut un vrai personnage de roman que l’on verrait bien au détour d’une page d’un polar de James Elroy.

Smokin’ Joe Petrali est sans nul doute l’un des plus grands champions ayant couru pour le constructeur américain du fait de son palmarès mais aussi à ses qualités de pilote multidisciplinaire.

La statue de ce pilote de légende orne l’entrée du musée Harley-Davidson de Milwaukee.

Photo of author

Laurent Blasco-Calmels

Laurent, passionné par les belles mécaniques en tous genres & curieux des nouvelles technologies. Ex journaliste & auteurs de plusieurs livres bien avant que cela soit "trendy".

Laisser un commentaire