Royal Enfield Meteor 3500

Lancement du custom Royal Enfield Meteor 350 

La Royal Enfield Meteor 350 a la lourde tâche de remplacer un monument de la moto : la Bullet 500. Le monocylindre de cette dernière n’était pas compatible avec la norme Euro 5 entrée en vigueur en janvier 2021. La Meteor sera officiellement présentée au public français chez tous les revendeurs ce jeudi.

Un nom qui rappelle une superbike des 50’s

La Meteor 350 tire son nom d’un vertical Twin (OHV) de 700 cm3 sorti en 1952 encore plus performante qu’une Triumph 650 Thunderbird, ce qui n’est pas peu dire !

Hormis cela, cette « new Meteor » n’a rien d’un racer vintage ! Le traitement esthétique de cette moyenne cylindrée la classe dans la catégorie des cruisers.

Un moteur coupleux mais peu puissant

Elle est dotée d’un monocylindre de 349 cm3 à refroidissement air-huile d’une puissance de 20,4 ch à 6 100 tr/mn qui l’amène à environ 120 km/h. La boîte de vitesses embarque un 5eme rapport surmultiplié qui permet de rouler à bonne allure sans trop solliciter le moteur grâce à un couple généreux (27 Nm maxi) obtenu à bas régime (4 000 tr/mn).

Une partie-cycle classique

Royal Enfield Meteor 350
Finition Stellar Blue

Le cadre tubulaire conçu par le préparateur Harris Performances utilise une fourche de 41 mm de diamètre avec un débattement de 130 mm et une paire de combinés réglables (6 niveaux de pré-charge) à l’arrière.

Toutes les déclinaisons de la Meteor 350 utilisent des jantes en alliage (19 pouces à l’avant et 17 pouces à l’arrière) montées sur des pneus tubeless.

Royal Enfield Meteor 350 Fireball Red
Royal Enfield Meteor 350 Fireball Red.

Le freinage de ce « Easy Cruiser » (dixit Royal Enfield) est assuré par des disques de 300 mm à l’avant et 270mm à l’arrière, pincés par des étriers ByBre couplés à un ABS à deux canaux.

La vie à bord

La Meteor 350 conserve un compteur de vitesse analogique avec en son centre un écran LCD indiquant le rapport engagé, le niveau de carburant, l’heure et la distance totale parcourue.

A sa droite, nous retrouvons un petit afficheur exposant les indications de navigation d’un trajet préenregistré à partir d’un smartphone. Pour se faire, ce système de navigation baptisé «  Royal Enfield Tripper » utilise la navigation deux-roues de Google Maps.

Finitions, garantie et tarif

La Meteor 350 est garantie 3 ans et est proposée en 7 coloris et pas moins de 3 finitions (Fireball, Stellar et Supernova). Son prix débute à 4099 €.

La Royal Enfield Meteor 350 trouvera-t-elle son public ?

motard sur Royal Enfield
Le réservoir de 16 litres permet une autonomie de 600 km !

Cette moyenne cylindrée idéale pour les permis A2 rencontrera-t-elle le même succès que les Royal Enfield 650 Interceptor & Continental GT ?

La chose est loin d’être faite ! Lourde (191 kg) et guère plus puissante qu’une 125 cm3, elle n’a pas le charme désuet de la Royal Enfield Bullet 500. De plus, le motard européen n’est guère friand de custom de moyenne cylindrée. Wait and see…