La Kawasaki W650 : La première moto vintage

Sortie en 1999, Cette modeste Kawasaki fait rentrer rétrospectivement le marché de la moto dans le XXIème siècle où la performance devient un critère secondaire. Elle invente donc le concept de « moto néo-rétro » qui invite plus à flâner qu’à arsouiller sévère !

Kawsaki  W650 custom

La W650 s’inspire d’un vertical Twin sorti par la firme Akashi au milieu des années soixante : la Kawasaki W1 qui ressemblait comme deux gouttes d’eau à la BSA A10, la fiabilité en plus diront ceux qui n’ont toujours pas digérés Trafalgar et la mort de Jeanne d’Arc !

La Kawasaki W 650 : En 3 chiffres

Le bicylindres vertical de 676 cm3 de la Kawasaki W650 produit 50 ch à 5000 tr/mn pour un couple max. de 56 Nm à 5500 tr/mn. Le poids tous pleins faits s’établit à 216 Kg. Elle reçoit quelques éléments modernes avec un démarreur électrique et un frein avant à disque.

En 2011 et afin de répondre aux normes d’homologation, la cylindrée du twin s’établit à 773 cm3 et elle est rebaptisée Kawasaki W800.

La préparation du bicylindres

bicylindres vertical ou vertical twin

L’atelier taïwanais 2Loud Custom a musclé le paisible vertical twin de 2006 en montant un kit haute performance fourni par l’accessoiriste japonais POSH. La cylindrée s’établit désormais à 803 cm3. Deux Keihin FCR de 37 mm munis de filtres K&N font oublier sans mal les keihin de série en 34mm. Au niveau cosmétique, l’extérieur du moteur est entièrement poli.

La partie-cycle

Comme il est de coutume, moteur et cadre sont séparés. Certaines pattes d’encrage devenues inutiles sont supprimées alors que d’autres sont ajoutées pour le montage d’éléments largement modifiés comme le réservoir ou le court garde-boue arrière.

2Loud Custom réalise le bras oscillant en acier inoxydable sur lequel s’ancre une paire de combinés signés Öhlins

La fourche avant de 39 mm est conservée mais elle est refaite, raccourcie et finalement polie. Les tés de fourche sont réalisés par un usinage à commande numérique. Le bobber conserve des dimensions de jantes du modèle de série soient 19 pouces pour l’avant et 18 pour l’arrière.

Pour donner à cette réalisation un cachet vintage, la Kawasaki W650 abandonne le frein à disque pour un tambour d’une Yamaha SR400 qui est fixé sans aucune anicroche à la fourche.

La carrosserie

2loud a conçu de fond en comble le réservoir d’essence qui intègre dans sa partie gauche un compteur de vitesse Motogadget. Un peu à l’image de la Bugatti Atlantic de 1938, un jonc parcourt le peanut tank donnant à cette moto des accents Art Déco.

bobber kawasaki W650

L’atelier Line & Circle exécute une peinture bi-tons bleu et argent séparée par une bande métallique. Le cadre est recouvert d’un revêtement haute température de couleur grise.

Les détails

Le guidon en acier inoxydable est fabriqué par 2Loud Custom et à l’intérieur court les câbles des divers contacteurs. Le système électrique est désormais géré par une centrale M-Unit Motogadget et alimenté par une batterie Lithium-Ion placée au niveau de l’axe du bras oscillant.

2Louds Custom réalise un bobber dans l’esprit des ateliers japonais ou taïwanais : Chaque détail de la Kawasaki W650 a été savamment pensé. Il n’y a pas d’esbroufe mais des heures et des heures de travail à souder et tordre le métal afin d’obtenir une moto aux lignes aussi pures qu’un sabre chinois de Tai-Chi.

Crédit photo/ Courtesy of : 2Louds Custom

Praesent ipsum consectetur nec quis, id mi, velit, eleifend ut libero venenatis