Honda XR 600 R

Honda XR600 R street tracker « Noisy Escape »

Les trails monocylindres des années 80 à 2000 (Suzuki DR600, Yamaha XT 600 Ténéré, etc.) jouissent d’un fort capital sympathie.

Ces motos à la mécanique simple sont pétries de qualités. Elles sont légères, ludiques et peuvent taquiner de l’off road à bonne distance des pandores… Revers de la médaille, leurs cotes commencent à exploser !

Présentation de la Honda XR 600 R : une bête de course

Honda XR600 R
La Honda XR600 en configuration desert sled.

Cette enduro apparue en 1985 est propulsée par un monocylindre supercarré (alésage de 97 mm pour 80 mm de course) de 591 cm3. Son moteur ne diffère de celui de la Honda XR 500 sortie en 1982 que par un alésage majoré.

Ce gromono ,qui équipera également le trail Dominator, est comme il se doit chez Honda, d’une grande sophistication. Il est chapeauté par une culasse à 4 soupapes radiales, technologie RFVC, mises en action par un simple arbre à cames.

Le gromono du quartier de Minato produit 46 chevaux à 6 000 tr/mn et 51 Nm de couple à 5 500 tr/mn pour un poids de 120 kg.

Cette enduro pour bûcheron s’exprime pleinement dans les grands espaces. Elle écrira donc sa légende sur le sable du Paris Dakar aux mains des privés et à l’ombre des cactus en remportant entre autres la Baja 1000 en 1986 et 1987.

La Honda XR600 R  Noisy Escape

Honda XR 600 R

Cette moto est l’oeuvre de l’atelier Vetvlek Garage situé non loin d’Amsterdam (Hollande).

Le travail « artistique »

réservoir moto

L’enduro japonais reçoit un réservoir de mini bike des 70’s de provenance inconnue déniché dans une casse. La prépa moto, c’est accessoirement être éco-responsable ! Cette adaptation a nécessité la modification de la poutre du cadre et de la base du bidon.

Comme il est de coutume, une boucle arrière a été pliée puis soudée au cadre. Grâce à un fraisage numérique, elle héberge avec la plus grande discrétion une bande de LED fumés Highsider. Du fait de l’absence de batterie (voir plus bas), la ligne de cette moto est minimaliste au possible.

Le support de selle créé par le bouclard hollandais a ensuite été confié au sellier Ellermayer officiant à Amsterdam. La selle ne semble guère plus confortable qu’un tapis de fakir. Mais après tout, on ne recherche pas sur un street track ou un scrambler le confort d’une Goldwing.

Étant donné la proximité entre la selle et le silencieux, Vetvlek Garage a conçu un pare-chaleur.

Focus sur le gromono de ce street tracker

Monocylindre Honda 600 RFC

Le monocylindre, passablement défraîchi, a été repeint avec une peinture haute température qui s’associe avec le gris métallisé qui recouvre le réservoir.

Les gaz d’échappement sont évacués par une ligne et un silencieux en acier inoxydable fait maison qui donne à ce street tracker son nom : « Noisy Escape » ou « l’Évasion Bruyante ». Tout un programme !

Naturellement, le filtre à air Uni et l’échappement ont demandé un réglage du carburateur.

La partie-cycle de la Honda XR 600 : aux standards actuels

Honda XR600 street tracker

L’atelier JSR s’est chargé du montage et de l’équilibrage des jantes Excel en 17 pouces équipées de rayons en acier inoxydable. Cette Honda XR600 R street tracker est chaussée en Dunlop Mutan. Le moyeu avant accueille un disque de 320 mm Moto Master qui arrête sans mal une machine déjà très légère de série.

La fourche provenant d’une Honda CRF450R est raccourcie et adopte des ressorts progressifs Hyperpro. Sa greffe a nécessité l’usinage de la colonne de direction. A l’arrière, nous retrouvons un mono-amortisseur du même équipementier.

Un circuit électrique repensé

Honda trail custom

Bien que totalement street legal, le circuit électrique est simplifié à l’extrême et véhicule désormais du courant alternatif qui alimente les différentes LED en se passant de batterie. Cela permet d’affiner les lignes arrière au possible et de grappiller quelques kilos.

Listes des pièces présentes sur ce street tracker

moto street tracker
« NE » pour « Noisy Escape ».
  • Guidon : ProTaper Pastrana
  • Pontets : Renthal Fat Bar
  • Disque arrière : Moto master
  • Maître cylindre frein avant : Honda CRF250R
  • Compteur : Daytona Nano II digital
  • Clignotants (av et ar) : Kellermann
  • Feu arrière : Highsider Shorty
  • Éclairage de plaque : Koso
  • Éclairage avant : barre de LED Vision X
massa nec Phasellus ante. felis lectus quis Sed amet,