Harley-Davidson Sportster Nightster 2022

La Motor Compagny vient de dévoiler le successeur de l’iconique Sportster né en 1957. Cette moto sans sel reprend le nom d’un Sportster apparu en 2007. Certaines prises de vue lui donnent de faux airs de Honda CMX1100 Rebel vendue environ 5000 € de moins… On est rassuré, « la douloureuse est bien Made In Milwaukee » !

Le bicylindre RH975 : avatar du Revolution Max 1250

Harley-Davidson V-Twin Revolution Max 975T
V-Twin Revolution Max 975T : design sommaire

Cette moto est propulsée par un V-Twin à 60° baptisé Revolution Max 975T doté d’une course de 66 mm pour un alésage de 97 mm donnant une cylindrée de 975 cm3. Les culasses disposent de deux arbres à cames avec un système de calage variable des soupapes baptisé « VVT ». À la différence du Sportster S et du trail Pan America, ce système n’est présent que sur les cames d’admission.

Le rendement de ce bicylindre liquide qui fait la part belle au couple est le suivant (les chiffres de l’Indian Scout entre parenthèses) :

  • 975 cm3 (1133 cm3)
  • 90 chevaux à 7 500 tr/min (100 ch. à 8 100 tr/mn)
  • 95 Nm à 5 700 tr/mn (97 Nm à 5 600 tr/mn)
  • Poids : 218 kg à sec (244 kg)

Le Revolution Max 975T dispose de balanciers d’équilibrage qui conservent, selon Harley-Davidson, « assez de vibrations pour donner l’impression que la moto est vivante. »

La partie-cycle du Sportster Nightster 2022 : basique

Le V-Twin participe à la rigidité du cadre dont la section arrière est en aluminium. A l’avant, nous trouvons une fourche Showa de 41 mm à double valves. Deux amortisseurs réglables à émulsion actionnent un bras oscillant en acier de section rectangulaire.

Le réservoir en plastique de seulement 11,7 litres est situé sous la selle du Nightster. Cette implantation permet d’avoir :

  • une boîte à air de grand volume
  • une faible hauteur de selle (700 mm)
  • un centre de gravité bas pour une bonne maniabilité
  • une allure trapue suggérant l’ancien Sportster.

Lors des (fréquents) passages à la pompe, le pilote devra soulever la selle articulée pour avoir accès au bouchon de remplissage.

Le freinage est assuré par un unique disque à l’avant de 320 mm pincé par un étrier radial monobloc à 4 pistons. Les jantes à bâtons sont en fonte d’aluminium.

L’électronique embarquée du Nightster 2022

Contrairement au Sportster 1250 S équipé d’un affichage LCD, le Nightster reçoit un compteur analogique de 4 pouces avec écran LCD multifonctions emprunté au Street Bob.

Nous trouvons au niveau des aides à la conduite :

  • 3 modes de pilotage (Rain, Road et Sport)
  • Contrôle de la traction TCS
  • Contrôle de couple résiduel (DSCS)
  • ABS

L’avis de Belles Machines

Voulu comme une porte d’entrée dans l’univers Harley, son tarif ( 15 190 € et 15 470 € en rouge ou gris )  flirte avec ceux d’un Street Bob 114 ou d’un Softail Standard. En comparaison, le Sportster Iron 883 de 2016 était proposé dès 9 990 €, sacrez inflation !

On aime :

  • Moto accessible pour les petits gabarits

On aime moins :

  • Prix astronomique
  • Esthétique
  • Moteur moche

Photo of author

Laurent Blasco-Calmels

Laurent, passionné par les belles mécaniques en tous genres & curieux des nouvelles technologies. Ex journaliste & auteurs de plusieurs livres bien avant que cela soit "trendy".

1 réflexion au sujet de « Harley-Davidson Sportster Nightster 2022 »

  1. En partie d’accord avec vous pour le prix, mais sachez que la France ne joue pas le jeu de l’inflation, oui tout augmente même les prix des Harley mais pas les salaires des français et vous allez le sentir de plus en plus… Bref les salaires aux states ont explosés…
    Après côté esthétique faut bien voir les choses en face, on veut du beau sans bruit ni pollution a Bruxelles alors les super sporsters d’avant ben c’est fini et c’est un peu avec l’accord des électeurs aussi !
    Si le moteur tiens encore un peu la route c’est une chance dans 5 ou 8 ans suivant les normes ( Bruxelles ) on en aura plus de moteurs…

Laisser un commentaire