La Ducati Streetfighter V4 est une moto très attendue. Ses premiers tours de roues officiels lors de la course de Pike Peak (Colorado) ont été endeuillés par le décès de son pilote Carlin Dunne.

Mais comme le chantait Freddy Mercury : « The Show Must Go On ». Donc, place à la moto.

le roadster le plus puissant du marché

Une Ducati n’est jamais une moto comme une autre et c’est encore plus vrai avec la Streetfighter V4 ! Jugez-plutôt.

Cet hyper-roadster peut se résumer en deux chiffres qui font : 208 ch. pour 178 Kg !

A moteur radical, esthétique radicale

D’un point de vue esthétique, la firme de Borgo Panigale a su conserver, voire surpasser, sur cette moto de tous les superlatifs, la sportivité et l’agressivité déjà vues sur sa sœur ainée, la Panigale V4.

ducati streetfighter 2020

Cette moto bien que dépouillée de son carénage est bien une italienne comme l’atteste sa plastique dévergondée suggérant parfaitement la bestialité de son V4. Le coté bad boy qui sied à une sportive de route, un Streetfighter, est apporté par une signature lumineuse à LED s’inspirant du rictus du personnage du Joker. Dixit Ducati !

Usine à gros gaz

Cette superbike en bikini reçoit le V4 Desmosedici Stradale produisant 208 ch à 12.750 tr/mn qui équipe déjà la Panigale V4. De manière anecdotique, le V4 à 90° de 1103 cm3 du roadster perd donc une poignée de canassons par rapport à la sportive donnée pour 214 ch.

Et si cela n’est pas assez, Borgo Panigale propose un échappement optionnel Akrapovič qui fait passer la puissance du quatre cylindres à 220 ch. et abaisse également le poids de la moto de 6 Kg.

roadster ducati

Le roadster conserve les ailerons ou winglets de la Panigale V4 R qui sont apparus en 2015 lors du Grand Prix du Quatar sur la Ducati Desmosedici d’Andrea Dovizioso. Ces excroissances placées sur les flancs de Streetfighter V4 génèrent un appuie aérodynamique supplémentaire de 28 Kg à 270 km/h. Elles augmentent également la stabilité lors des freinages en courbe diminuant le flottement de la partie-cycle avant de cette moto de seulement 178 Kg (199 Kg tous pleins faits).

Une partie-cycle issue des paddocks

Le cadre en aluminium forgé (4 kilo !) dérivé des machines de MotoGP, le bras oscillant en aluminium coulé et le réservoir de 16 litres toujours dans cet alliage permettent d’obtenir cette valeur réduite.

Burnout ducati

La Ducati Streetfighter V4 « standard » reçoit une fourche Showa Big Piston Fork de 43 mm entièrement réglable alors que l’amortissement arrière totalement configurable et celui de direction sont fournis par Sachs.

La Streetfighter V4 S se voit dotée d’éléments de partie-cycle haut de gamme avec des jantes Marchesini à 3 bâtons, une fourche et un mono-amortisseur Öhlins ainsi qu’un amortisseur du même faiseur suédois.

Une muselière électronique

Pour encadrer la furia mécanique du V4, un bataillon d’aides à la conduite gérées par une centrale inertielle à 6 axes (6D IMU) a été réquisitionné : ride-by-wire, ABS en courbe, Traction Control, contrôle du wheeling, antipatinage, shifter up/down, 3 cartographies (Race, Sport et Street), gestion du frein moteur et assistance au démarrage.

Ces béquilles électroniques sont pour partie paramétrables via un écran TFT de 5 pouces au centre du grand guidon.

Les prix

La Ducati Streetfighter sera proposée en deux versions standard pour un tarif de 19.990 euros et 22.990 euros pour la version S dotée d’équipements de partie-cycle premium.

Ducati circuit wheeling

Dès à présent, l’italienne fait l’intérieur à l’autre grande nouveauté 2020 en matière de roadster extrême : La Kawasaki Z H2 dotée d’un compresseur. La descendante de la 900 Z1 est plus lourde (239 Kg) et moins puissante (200 ch.)

massa venenatis, elit. Nullam dapibus dolor.