BMW R7 Replica RSD

BMW NineT Concept 7 par RSD

La BMW R7 1934

Cette moto était comme une licorne pour le constructeur bavarois. Autrement dit, Elle avait un statut quasi-mythologique.

En effet, cette moto n’a été construite en tout et pour tout qu’à un seul exemplaire.

Ce prototype ne fut mentionné que dans un seul encart publicitaire de 1936 faisant la promotion de la nouvelle BMW R5.

BMW R7 1934
La BMW R7 de 1934 : Elle fait partie des motos les plus exclusives au Monde. Pour BMW, elle représente son ADN notamment par  des choix novateurs.

Retrouvée en 2005 par hasard et dans un piteux état dans les archives BMW, la R7 a été restaurée avec tous les égards dus à son rang de moto de légende. Elle est désormais la vedette du musée du constructeur bavarois à Munich.

Ce bicylindres à plat de 800 cm3 ne ressemble à aucune autre moto de son temps ou à venir. La BMW dessinée par Leonhard Ischinger s’inspire du mouvement Art Déco très populaire dans les années 30 et dont le français Raymond Loewy fut l’un des célèbres représentants. Ce dernier dessinera notamment les cars Greyhound et le logo Shell.

Roland Sands & BMW : Des relations privilégiées

BMW R7 Replica 1934
La BMW R nineT Mckenna Concept réalisée par RSD est esthétiquement très proche de la R7 de 1934.

En 2013, le californien avait réalisé le « Concept 90». Ce prototype aboutira à la commercialisation du roadster BMW R nineT puis à une déclinaison de cette moto néo-rétro au sein de la gamme « Heritage ».

BMW R nineT Concept 7 par Roland Sands Design

De la BMW R nineT Pure, seul  la transmission, le freinage et la cinématique de suspension arrière sont conservés pour réaliser cette ambitieuse BMW R7 Replica.

Les membres de Roland Sands Design ont réalisé un cadre sur lequel repose une imposante carrosserie qui permet de cacher sans mal le faisceau électrique des motos modernes. La coque accueille des panneaux latéraux en aluminium finition brute.

Comme sur la BMW R7 de 1934, la sélection des rapports s’opère par un élégant levier de vitesse qui passe, via un tunnel, au sein du réservoir d’essence. Seule concession au modernisme, les changements de vitesse se passe grâce à la main gauche. Signalons que le réservoir conserve la pompe à essence de série. Bel exploit !

Deux garde-boue avant d’ Indian qui traînaient dans l’atelier  participent à la confection de ceux de la Concept 7. Comme sur la R7 originelle, le garde-boue arrière est solidaire du cadre. Tant pis pour la praticité mais bravo pour le design !

Le capotage de phare provient d’une rustique Ural. On reste donc en famille ! Après un travail de tôlerie conséquent, il accueille désormais le compteur kilométrique d’origine. Cerise sur le bavarois, il est même équipé d’un contacteur à clou comme sur les BMW vintage !

Cette BMW R7 replica a nécessité un nombre incalculable de pièces

Nous pouvons citer l’élégant échappements 2 en 1 à sortie en queue de carpe qui oscille entre l’univers Art Déco et du liquide en fusion.

Cette BMW R7 Replica se voit également dotée des accessoires typiques des BMW de l’Entre-deux-guerres comme une selle monoplace et un porte-paquet.

Le catalogue de pièces Roland Sands Design dédié aux BMW Heritage a été mis à contribution pour réaliser la BMW R nineT McKenna Concept 7. Cette moto se pare d’un cache de carter moteur, d’une paire de couvres-culasses, de planchons, de deux filtres à air et d’un jeu de jantes en 19 pouces siglés du faiseur californien.

Deux builders de choppers sont mis à contribution.

bmw nineT mckenna concept 7 par RSD
Le boxer twin de 1170cc est hormis les filtres Velocity Stacks et l’échappement totalement stock.

Chopper Daves réalise d’après photo le support de plaque intégrant le feu arrière alors qu’Exile Cycles fournit le kit permettant le passage des deux câbles d’accélérateur dans le guidon.

bmw motorrad ninet
Une position de conduite typée « chopper »

Le freinage avant comme arrière s’opère désormais uniquement au pieds. Le dirigeoir est donc vierge de toute commande ou câble disgracieux. Les californiens n’ont pas monté un banal cintre mais ont réalisé un élément très travaillé dans l’esprit Art Déco. Le designer Raymond Loewy ne renierait pas cette pièce épurée qui marie à la fois technicité et élégance.

Un bleu très sombre issu du nuancier Porsche recouvre cette BMW R nineT. Cette peinture colle parfaitement avec l’esprit de ce projet car elle est très proche du coloris des BMW classiques (le noir) tout en ne tombant pas dans le replica.

RSD : Un préparateur qui se réinvente

Roland Sands a réalisé le tour de faire revivre la mythiques R7 de 1934 sur la base d’un roadster néo-vintage. Il démontre par là même un vrai talent de designer et l’on comprend que mieux la confiance que BMW lui accorde.