Keanu Reeves moto

Arch KR GT-1 : la moto selon Keanu Reeves

En 2007, la collaboration entre Keanu Reeves et le custom builder Gard Hollinger donne naissance à un étrange prototype de muscle bike ou de power cruiser baptisé KR GT-1.

Keanu Reeves : un motard confirmé

Keanu Reeves
Gard Hollinger et Keanu Reeves posant devant le prototype de la KR GT-1

Le héros des trilogies Matrix et John Wick pratique la moto depuis ses 22 ans et a possédé, en homme de goût comme dit la formule, des Moto Guzzi, des Harley et même une antique Norton Commando acquise avec son premier cachet hollywoodien.

La KR GT-1 de 2007 : un caprice de star

Gard Hollinger, custom builder et mécanicien confirmé, a conçu la KR GT-1 selon un cahier des charges très précis demandé par l’acteur.

Le power cruiser devait avoir un angle de chasse réduit (30°), être fiable et agréable à piloter dans les routes viroleuses que ménage la Californie.

En 2007, une esquisse de la KR GT-1 voit le jour. Elle est animée par le Twin Cam 1450 cm3 (TC 88) de la Harley-Davidson Wide Glide 2005 de Keanu Reeves. A ce stade, il ne s’agit que d’une simple custom bike n’étant pas vouée à être commercialisée.

Arch KR GT-1 2020

Gard Hollinger crée autour du V-Twin de Milwaukee un véritable « écho système » en fabriquant un té de fourche, un réservoir, un cul de selle, des commandes avancées et une ligne d’échappement.

Le point d’orgue de cette machine est une partie-cycle totalement inédite. Une impressionnante structure arrière en aluminium est usinée grâce aux machines-outils à commandes numériques ou CNC. Elle supporte l’ensemble selle-dosseret et elle permet de placer le monoamortisseur quasiment longitudinalement sous la selle.

2012 : Naissance de Arch Motorcycle

moto keanu Reeves

À force de faire office de pilote essayeur pour améliorer « ce gros bébé » , Keanu Reeves se prend au jeu et crée avec Gard Hollinger la société Arch Motorcycle installée dans le sud de la Cité des Anges.

Pour la motorisation, le duo se tourne tout naturellement vers S&S qui a en catalogue un V-Twin sous stéroïdes cubant 2032 cm3 ou 124 ci. Ce bicylindre vous étire consciencieusement les bras à chaque rotation de la poignée des gaz grâce à ses 121,5 ch et 121 Nm de couple max. Il est à noter que ces 2 valeurs sont mesurées à la roue arrière et non à l’embiellage ! Rajoutez environ 25% pour avoir la puissance aux normes standards.

La KR GT-1 en 2020

Nous serions tenté de paraphraser la chanson de Bashung, « Ma petite entreprise connaît pas la crise…» à propos de Arch Motorcycle. En effet, la muscle bike qui est distribuée dans plusieurs pays européens (mais pas France) a subi une profonde refonte durant l’hivers 2019-2020 pour être homologuée Euro 4.

V-Twin S&S

Malgré cette muselière administrative, le V-Twin conserve un rendement moteur inchangé grâce à une injection à admission d’air forcé. L’air est aspiré depuis 2 buses situées au niveau du haut du phare pour finir dans une boîte à air équipée d’un filtre lavable en coton de chez K&N. Cette injection est le fruit d’un partenariat entre S&S et Arch.

Un ABS Bosch agissant sur les deux roues complète la mise aux normes américaines et européennes. Pas moins de 150 pièces ont été redessinées sur la KR GT-1 2020 dont l’imposant bras oscillant. En 2021, le constructeur devra la modifier à nouveau afin d’être compatible avec la norme Euro 5.

La KR GT-1 : des chiffres qui donnent le vertige

Cette nouvelle itération de la moto de Keanu Reeves et Gard Hollinger demande nécessite 540 kg d’aluminium pour réaliser les 200 pièces qui la composent. Le réservoir en aluminium de 18,9 l demande à lui seul 40 heures de main-d’œuvre et 272 kg d’alu pour au final ne peser que 9,5 kg !

Je rassure les motards ayant la fibre écologiste, les copeaux sont intégralement recyclés.

Un délai de 90 jours est nécessaire entre la commande et la réception de la moto. Privilège de cette haute couture motocycliste, chaque machine est construite selon les souhaits du client et aucune aucune Arch n’est semblable.

La Arch KR GT-1 : le meilleur de l’Europe et des USA

KR GT-1

La KR GT-1 est très onéreuse (70 100 €) mais c’est le prix d’un V-Twin coupleux et éruptif à souhait placé dans un écrin fait de composants premium européens.

Son poids résume à lui seul la qualité du travail accompli puisque le power cruiser ne pèse « que » 244 kg (à sec) sur la Terraraillon soit environ 70 kg de moins que la Harley-Davidson Low Rider S.

Nous pouvons regretter le choix d’une position de conduite « pied en avant », plutôt que centrale, qui est antinomique avec son propos « sportif ». C’est un peu comme rouler en Dodge Viper avec le volant du camion Dodge du Salaire de la Peur

Fiche technique KR GT-1

Moteur

  • V-Twin à 45° 124 ci S&S 2032 cm3
  • Injection : Arch Down Draft Induction System
  • Echappement : 2 en 1 Yoshimura avec embout carbone
  • Boîte de vitesse : Baker à 6 rapports

Partie cycle

  • Fourche : Öhlins 48 mm
  • Amortisseur : Öhlins
  • Hauteur de selle : 70,6 cm
  • Empattement : 1727 mm
  • Roue avant : BST fibre de carbone 3 x19 chaussée en Michelin Commander 120/70 ZR19
  • Roue arrière : BST fibre de carbone 8 x 18 chaussée en Michelin Commander 240/40 R18
  • Freins avant : double étriers ISR 6 pistons monobloc
  • Disques avant flottants de 320 mm
  • Frein arrière : Simple étrier ISR 4 pistons monobloc
  • Disque arrière semi-flottant actionné par
  • Maîtres-cylindres radiaux Magura
  • ABS Bosh
  • Levier : Magura

Divers

  • Phare avant : JW Speaker Adaptative
  • Eclairage : LED
  • Compteur : Motogadget Motoscope Pro Digital.
  • Garde-boue avant & arrière : carbone
  • Homologation : CARB/Euro 4