Zero Motorcycles est un pionnier en matière de motos électriques. Le constructeur californien a lancé son  premier roadster en 2005.

Il est désormais le leader sur ce secteur en vendant plus de motos électriques que l’ensemble de ses concurrents réunis.

La gamme 2019 est conçue autour de 3 batteries Lithium-Ion  : ZF7.2, ZF14.4 et ZF3.6. Elles sont plus légères, plus compactes et supportent également mieux un éventuel stockage en hivers.

Elles sont sans entretien et garanties 5 ans (kilométrage illimité).

Zero annonce que l’ensemble de sa gamme progresse en terme d’autonomie notamment grâce à la batterie additionnelle (vendue en option pour 3520 €) dite « Power Tank ».

supermotard électrique

Une moto électrique, çà peut être fun ! Ici le supermotard de Zero Motorcycles FX

La plus performante Zero Motorcycles 2019 peut parcourir jusqu à 359 km en ville et 241 en usage mixte.

Un temps de charge nettement réduit

En 2019, le temps de recharge de toutes les Zero pourra être divisé par six par rapport aux versions 2018.

Il vous faudra vous munir du chargeur optionnel « Charge Tank 6 kW» (828 €) puis connecter votre moto à une station de recharge rapide de niveau 2.

Grâce à ce système, le temps pour recharger votre batterie à 95% est d’une heure environ.

Désormais, ce chargeur rapide pourra être monté en concession sur les Zero Motorcycles sorties à partir de 2015. Notons que ce chargeur rapide accélère également le temps de recharge à domicile à partir d’une prise classique.

Saluons cette initiative qui permet «  une mise à jour », comme on dit dans le milieu de l’informatique, d’un véhicule relativement ancien !

Ce genre de pratique est malheureusement totalement inconnu dans l’univers des motos thermiques…

Vous pouvez bien entendu recharger classiquement la batterie de votre Zero dans votre garage à partir d’une prise 220 volts. Il vous faudra compter 9 heures pour que la batterie (ZF7.2 ou ZF14.4.) soit chargée. Bien entendu, il est tout à fait possible de remplacer en quelques secondes une batterie vide par une batterie chargée.

Zero Motorcycles propose en option une batterie additionnelle dite « Power Tank ZF3.6 » de 3,6 kWh permettant d’accroitre l’autonomie.

Zero DS et DSR à batterie ZF7.2

moto électrique

En 2019, ces deux roadsters d’entrée de gamme sont équipés d’une nouvelle batterie ZF7.2 à la fois plus légère et moins chère. Ces deux motos ont une puissance de 46 ch. (+35% par rapport à 2018), un couple instantané de 106 Nm de et peuvent atteindre 158 km/h en vitesse de pointe (+8% par rapport à 2018).

Zero DS et DSR à batterie ZF14.4

Cette moto embarque la batterie la plus performante de la gamme Zero Motorcycles 2019 : La ZF14.4. L’autonomie progresse de 10% par rapport à 2018.

Avec cet accumulateur, votre autonomie pourra aller jusqu’à 359 km en ville et 180 km sur autoroute si vous ajoutez la batterie auxiliaire « Power Boost ZF3.6 ».

Sans cette dernière, l’autonomie est 262 km en ville et 126 km sur autoroute.

Au niveau performance, la moto électrique californienne à batterie ZF14.4 délivre 60 ch et un couple de 110 Nm.

Le modèle haut de gamme : La Zero Motorcycles DSR

zero motorcycles dsr moto électrique trail

Zero Motorcycles propose une application pour smartphone pour l’ensemble de la gamme permettant de rouler en mode « économie » ou « sport ».

La DSR est une version dérivée du modèle DS (pour « Dual Sport»). Ce trail routier est le vaisseau amiral de la gamme Zero Motorcycles 2019.

Les performances dynamiques de cette moto électrique sont remarquables : 69 ch et 146 N.m de couple immédiat, soit une valeur supérieure au V-Twin Indian Thunder Stroke 111 (sic).

Le poids de ce trail au demeurant très bien équipé (prise 12 Volts, pare-brise à deux positions et protège-mains) n’est que de 205 Kg.

La gamme Zero 2019 démontre que les motos électriques évoluent à grands pas.

moto électrique zero motorcycles

L’avenir de la moto sera électrique ou ne sera pas !

A l’heure actuelle, les Zero mais aussi la LiveWire de Harley-Davidson sont des « commuters », autrement dit des deux roues motorisés (2rm) principalement voués à des trajets urbains ou péri-urbains de type « boulot-moto-dodo ».

Ces motos électriques vont dans le sens de l’histoire.

On commence à entendre ici et là que les agglomérations de plus de 100 000 habitants et qui concentrent 90% de la population européenne pourraient à l’horizon 2023 créer des péages via des systèmes de portiques taxant les véhicules thermiques.

Il semble acté que les véhicules à énergie fossile dont les 2rm seront bannis des grandes métropoles dans moins d’une génération (2030).

Ce scénario est d’autant plus certain que des alternatives aux classiques batteries lithium-ion (lourdes, chères et paradoxalement très polluantes) sont en cours de de développement.

Je pense aux batteries au graphène qui se rechargent dès à présent 12 fois plus vite qu’une lithium-ion.

Autonomie en utilisation mixte (ville et autoroute)

Zero SR : 18 900 € (193 km), 22 470 € (241 km)

Zero S : 12.590 € (96 km ), 16.120 € (193 km), 19.640 € (241 km)

Zero FX : 12.290 € (87 km)

Zero DSR : 18 950 € (168 km), 22 470 € (212 km)

Zero DS : 12 590 € (85 km), 16120 € (169 km), 19 640 € (212 km)