Ce racer en vente par Bonhams ce dimanche est l’occasion d’évoquer l’une des motos, et dieu sait qu’il y en a, parmi les plus importantes de l’industrie motocycliste britannique :La Triumph Speed Twin 5T.

Tout d’abord, un peu d’Histoire : Un effet collatéral et inattendu de la seconde guerre mondiale a été de faire connaître aux militaires américains stationnés au Royaume-Uni, les motos du cru.

Une parmi celles-ci commençait à révolutionner la pratique de la moto et devait avoir les faveurs des GI et des aviateurs car elle procurait « une bonne dose d’adrénaline ».

triumph speed twin

Annonce de 1951

En 1937, Edward Turner, ingénieur en chef chez Triumph, conçoit la Speed Twin 5T.

Cette moto est le tout premier bicylindre en ligne face à la route largement diffusé de l’histoire. Le parallèle Twin de 500 cc calé à 360° reçoit une distribution culbutée ; un choix qui démontre que l’usine de Meriden ne cherche pas à construire « une brave utilitaire » mais une machine très sportive tout en restant abordable.

Ainsi, sur le plan des performances, « cette roturière » est la moto la plus performante de son temps juste derrière les inaccessibles 1000 Vincent.

twin verical triumph twin parallelCette architecture moteur et les choix techniques d’Ed Turner feront florès et chaque constructeur britannique va avoir dans son catalogue son Parallel Twin pour un marché américain jamais rassasié  !

Ce sera la Golden Flash chez BSA et le modèle Dominator chez Norton.

Les bicylindres britanniques, sans grande évolution (!), régneront sur le monde de la moto pendant près de 3 décennies…

De nombreux motards amateurs « de vieilles brêles » estiment que la Triumph 500 Speed Twin est une machine tout aussi importante dans l’histoire de la moto qu’une certaine Honda CB 750 sortie en 1969. Cette dernière signera l’arrêt de mort de l’industrie motocycliste britannique…

triumph 1951 racer speed recordLa seconde guerre mondiale fut donc une incroyable vitrine du savoir-faire anglais en matière de moto. La Speed Twin est aussi puissante qu’une Harley-Davidson ou qu’une Indian mais elle est nettement moins lourde. Le bicylindre de Meriden est beaucoup plus amusant à piloter sur les routes virevoltantes. En 1950, les chiffres sont là : 75 % de la production de Triumph est écoulée aux Etats Unis !

La Thunderbird n’est qu’une simple extrapolation de la Speed Twin. Pour la petite histoire, sa présentation a eu lieu sur l’anneau de Montlhéry en 1949 où 3 Thunderbird ont parcouru 500 miles (800 km) à plus de 90 mph (145 km/h) !

La seule évolution se situe au niveau des cotes moteur (alésage x course = 71x82mm) qui portent la cylindrée de cette Triumph à 650 cc. Sa puissance s’établit autour de 34 chevaux à 6 300 tr/mn.

triumph racer thunderbird SirkegianCette moto est une demande de quelques side-caristes européens mais c’est surtout une machine taillée et demandée pour et par le marché américain.

Et, c’est tout sauf un hasard si en 1953 un certain Marlon Brando chevauche cette « Muscle Bike » à 2 roues dans « L’Equipée Sauvage ».

La 650 Thunderbird 6 T de 1951 que vous avez sous les yeux, est une version construite pour le dragster et pour établir des records de vitesse sur lac asséché. Ce lakester a été pilotée par « Bobby » Sirkegian qui était le fils du concessionnaire Triumph de Los Angeles.

Sirkegian racer triumph 650 cc thunderbirdLa Thunderbird 1951 racer de  « Bobby » Sirkegian

En 1953 à l’age de 13 ans et grâce à une dispense accordée par l’AMA (la « fédé » US), Bobby participe aux courses de vitesse de Bonneville au guidon de cette Triumph Thunderbird largement revue par son official dealeur de père.

Le haut moteur est optimisé avec notamment l’élargissement des conduits d’admission et d’échappement. Les soupapes plus larges accueillent des ressorts de soupapes S&W.

Le bicylindre reçoit désormais une paire de de pistons haute compression permettant un réalésage de + 0.040 pouces. Le bas moteur est équilibré et renforcé. Au niveau de la distribution, les 2 arbres à cames et les 4 poussoirs proviennent de chez Iskenderian. L’alimentation est confiée à une paire de carburateurs Amal GP à cuve séparée. Une magnéto BTH se charge « d’allumer le feu ».

Sirkegian racer rollie free avonLa « customisation » se limite au montage d’un réservoir de Triumph 3 T d’une contenance de 11 litres d’essence et au démontage du frein avant à tambour remplacé par un moyeu sans frein. Le célèbre Rollie Free fournit une paire de pneu Avon en 3×20 pouces.

Bobby atteindra 196 km/h sur ce racer. Cette vitesse très élevée pour l’époque ne lui permettra pourtant pas d’établir un record parmi la foultitude de classes que comptent les courses de vitesse sur lac salé.

Par contre, il décrochera le titre d’être le plus jeune pilote ayant participé à la semaine de la vitesse de Bonneville.

Il ne participera plus jamais aux courses de vitesse pure. Il s’orientera vers le Drag Racing où il gagnera pas moins de 200 épreuves à travers tout le pays avant de débuter à 17 ans une carrière de coureur de flat track et de pistard.

Cette moto a été restaurée par Bobby aux débuts des années 2000.thuderbird 650 triumph