Le constructeur automobile Maserati marque avec la GranTurismo Zéda l’arrêt de la production de son élégant coupé 4 places qui avait débuté en 2007 mais également de sa déclinaison convertible dite GranCabrio sortie en 2009.

Comme les autres constructeurs automobiles, la firme de Modène tourne une page de sa longue histoire et s’oriente désormais vers les motorisations électriques et la conduite autonome.

La GranTurismo : Une future voiture culte

Elle embarquait un V8 atmosphérique de 4,2 puis 4,7 litres d’origine Ferrari dont la puissance passera au fil des ans de 405 à 460 chevaux.

Cette cathédrale mécanique qui relâche 331 grammes de CO2 n’est plus politiquement correcte et fait désormais partie des dinosaures de l’automobile. L’époque est désormais aux insipides petits bloc-moteurs suralimentés…

Si vous êtes un amateur d’automobiles aux lignes sensuelles et également un brin mélomane, vous pouvez dégotter un bel exemplaire de cette GT d’exception sur autosphere.fr pour le prix d’une compact allemande non optionnée.

Depuis les années 2000, les véhicules de la marque italienne sont devenus très fiables mais ils conservent auprès du grand public une mauvaise image. C’est tant mieux pour les vrais amoureux d’automobile qui peuvent trouver leur bonheur sur le marché de l’occasion où l’italienne peine à trouver preneur.

Il est fort à parier que cette voiture deviendra rapidement, avec l’arrêt de sa production, un collector et ceci pour deux raisons : Des lignes intemporelles signées Pininfarina et une motorisation comme on n’en fera plus jamais !

Maserati Zéda

Avec la Zéda  qui veut dire « Z » en italien, Maserati tient à souligner que cette voiture fut un succès commercial durant sa très longue carrière. En effet, GranTurismo et GranCabrio se sont très bien vendues avec 40.000 exemplaires construits.

Cette Maserati pourrait laisser à penser qu’elle est le fruit de la demande d’un excentrique client en raison de sa peinture inhabituelle. Hors, il n’en est rien. Cette ultime Maserati GranTurismo est voulue comme une passerelle entre le passé, le présent et le futur de la marque de Modène.

La GranTurismo Zé est donc recouverte d’un dégradé débutant à l’arrière par un gris métallique et se terminant à l’avant par un bleu électrique, la carrosserie étant recouverte de nuances de gris de plus en plus soutenus.

Le message de Maserati est clair : Place à des véhicules propres mais une nouvelle GT sera de retour à court terme au sein de la gamme Maserati.

En effet du coté de Modène, on a la fibre Grand Tourisme dans le sang avec un premier modèle sorti dès 1947. Il s’agit du modèle A6 animé par un six cylindres de 1500 cm3 carrossé par Pininfarina ou Zagato.

Le feu au lac

Hormis le SUV Levante sorti en 2016, la gamme Maserati ne comporte que des véhicules vieillissants. Les chiffres de vente 2018 soulignent cela avec une baisse des ventes de 32% alors que la marque progressait année après année depuis 2010 et avait enregistré des ventes record en 2014 avec 36.448 voitures livrées soit une hausse de 137% par rapport à 2013 !

Les clients attendent depuis plusieurs années la sortie du SUV Levante et des berlines Ghibli et Quattroporte dotés de motorisations hybrides. Le concept-car Alfieri présenté au Salon de Genève 2014 se faisait également attendre.

Le renouveau de la marque débute avec l’Alfieri

Cette stricte deux places dessinée par Lorenzo Ramaciotti du centre de style de Turin sera commercialisée en fin d’année 2020 en coupé et cabriolet.

Maserati Alfieri : voiture électrique
Le coupé électrique Alfieri sortira courant 2020

Sa dénomination rend hommage au prénom du fondateur de la marque, Alfieri Maserati, qui avait créé l’officine automobile à Bologne le premier décembre 1914.

L’Alfieri revisite la berlinetta A6 GCS des années 50 capable d’atteindre 240 Km/h grâce à un six cylindres de deux litres qui n’avait aucun mal à tracter cette frêle automobile de seulement 900 Kg.

Cette nouveauté sera propulsée par une motorisation électrifiée dont les spécificités demeurent encore inconnues. Elle devrait se positionner plutôt face aux Porsche 911 et Jaguar F-Type que face aux Porsches Boxster et autre Alpine A110. Cette sportive devrait utiliser beaucoup d’éléments en carbone afin de limiter autant que faire se peut l’embonpoint lié aux batteries.

Maserati a également profondément restructuré son outil de production de Modène afin d’être plus efficient et d’avoir un impact environnemental réduit.

Étant donné le succès rencontré par les Maserati GranCabrio et GranTurismo, la GT iconique flanquée d’un trident devrait être de retour au sein de la gamme à court terme. Certains avancent 2021 et une motorisation 100% électrique pour la GT et 2022 pour le cabriolet.

consequat. pulvinar Aenean ut suscipit Lorem Praesent