KTM EXC Free Ride

KTM FREERIDE E-XC par Grid Cycles : le scrambler électrique

Dernière mise à jour:

Si la moto électrique peine à trouver une place sur route, elle possède de solides arguments en tout-terrain. Ainsi, KTM FREERIDE E-XC permet dès à présent d’évoluer dans les sous-bois ou les chemins en silence sans se mettre à dos les promeneurs et sans déranger le bestiaire. C’est donc une expérience totalement inédite !

Présentation de la KTM FREERIDE E-XC

L’autrichienne possède un cahier des charges plutôt prometteur pour une enduro loisir. Elle est légère (108 kg) et dispose d’un moteur électrique délivrant 18kW (24,5 ch) et d’un couple de 42 Nm. Bridée à 80 km/h, elle dispose, selon KTM, d’une autonomie de 1 heure 30 mais qui dépend grandement du style de conduite. La batterie lithium-ion se recharge à 100% en 110 minutes.

Gageons que dans quelques millésimes, cette « katoche » sera un « outil » équivalent à une enduro loisir thermique. En effet, une cession de tout-terrain hardcore est très exigeante physiquement et ne dure donc jamais des heures.

KTM FREERIDE E-XC scrambler

Tom Gilroy, en charge de Purpose Built Moto, a souhaité donner à la KTM un aspect de scrambler, on ne peut plus classique. Avec un associé, l’Australien a créé une nouvelle enseigne baptisée Grid Cycles spécialisée sur la customisation des motos électriques. Un street tracker électrique sur base d’une Zero Motorcycles est en cours de réalisation.

La partie-cycle et la motorisation n’ont subi aucune altération et le travail effectué par Grid Cycles est purement esthétique.

Tom Gilroy a acheté une réplique de réservoir de Yamaha XT500 qui fait désormais office de cache pour donner accès à la batterie et à la prise de recharge. Montée sur charnière, cette coque dispose d’une poche interne pouvant accueillir une paire de gants ou un smartphone.

Une boucle arrière est façonnée dans un tube d’acier au chrome molybdène de 16 mm. Elle se boulonne directement sur les points d’ancrage de l’élément de série.

Dans la foulée, Grid Cycles a confectionné dans le même acier un rack démontable pour une planche de surf. Un garde-boue formé dans de la feuille d’aluminium surplombe la jante avant de 21 pouces.

Coté éclairage, la KTM FREERIDE E-XC reçoit à l’avant un phare à LED de 5,75 pouces, 4 micro clignotants « Hollow Tip » issus du catalogue Purpose Built Moto alors que le feu arrière prend place au-dessus du support de la plaque d’immatriculation.

GRID E-Scrambler

Des bandes rouges et orange sur fond noir et le logo KTM donnent à ce scrambler une allure vintage qui s’accorde avec la partie-cycle KTM partiellement orange. La selle est recouverte d’un tissu antidérapant noir avec une bande orangée.

Grid Cycles réussit à donner à cette moto d’enduro de 2022 des lignes classiques qui rappellent les BSA B44 et B50 des années 60-70.

Espérons que cette technologie progressera et qu’elle se démocratisera niveau tarifaire, car la GRID E-Scrambler est facturée pour la somme de 16 700 €. Quant à la KTM Freeride E-XC 2022, elle est disponible chez tous les agents de la marque à partir de 11 149 €.