Un préparateur historique

UCC, acronyme de « Unique Custom Cycles », est un historique de la de la scène custom mondiale.

Ce préparateur a commis ses premières réalisations dès les années 80.

A partir de 1995, Ronna et Benna Noren ouvrent cet atelier qui va devenir l’épicentre en matière de chopper à la scandinave.

Ils vont construire à foison des choppers repoussant les lois régissant une partie-cycle.

Cet atelier sort très régulièrement ces étranges motos mues exclusivement par un bicylindre généralement de Milwaukee. Ces choppers se caractérisent toujours par une fourche aussi longue qu’une nuit d’hivers boréale.

Chaque printemps et à la manière de leurs ancêtres, les vikings, les bikers scandinaves enfourchent leurs terribles engins pour effectuer de longs raids désormais pacifiques vers le Sud de l’Europe.

BMW R NineT custom

La mise en peinture a été réalisée par le peintre attitré de l’atelier suédois : Håkan Lindberg.

L’atelier UCC, même s’il continue à concevoir des choppers qui font passer la Captain America pour un doux custom, n’hésite pas à s’aventurer vers des préparations dans l’air du temps comme cette moderne BMW.

Ainsi, les frères Noren à la tête d’UCC, nous gratifient d’une BMW R NineT de 2015 aux lignes épurées et racing.

UCC : un préparateur toujours sur le pont en 2019 !

UCC démontre à travers cette BMW NineT que ce préparateur old school  peut également s’attaquer à l’une des motos les plus en vue de la nouvelle scène custom.

Le flat twin délivre désormais 125 ch. et 12,7 m.Kg de couple mais le gros du travail a porté sur la partie-cycle.

Domaine où UCC excelle car construire des drakkars de la route parfaitement équilibrés demande une sacrés expertise !

BMW R NineT

La refonte de la BMW R NineT a nécessité un démontage complet de la machine. Un treillis réalisé en tube d’acier molybdène a été soudé au cadre. Comme à l’accoutumée, ce dernier supporte la selle et le dosseret confectionné à la main à partir d’une feuille d’aluminium.

Le résultat est bluffant par rapport au modèle de série. La bavaroise a désormais des lignes nettement plus racing et qui s’accordent à la perfection avec le réservoir.

bmw R NineT tune up

L’électronique de la moto tout comme le feu arrière et les clignotants trouve leur place au sein de la coque arrière. Comme c’est le cas pour les chopppers, Ronna et Benna se sont attachés à épurer au maximum la néo-rétro bavaroise.

Unique Custom Cycles a déplacé certains équipements modernes comme la batterie. Elle se trouve désormais entre le flat twin et le réservoir.

La partie-cycle

Au niveau de la fourche, nous retrouvons un vieil équipementier passé maître dans la réalisation de té de fourche pour chopper : le faiseur Tolle Engineering. Ce dernier a confectionné un Té de fourche recevant une suspension Öhlins FGRT 227.

BMW R NineT Motogadget

Le Té de fourche supérieur a été spécialement développé pour la R NineT afin d’intégrer l’instrumentation de série et le phare avant le plus discrètement.

Les potences ou risers proviennent de chez Rizoma alors que le guidon est l’élément de série de la BMW S 1000 XR. Les commandes et bocaux d’embrayage et de freins hydrauliques sont des Magura.

Un mono-amortisseur Öhlins TTX GP spécialement conçu pour ce projet se charge de l’amortissement arrière.

Il permet de  faire basculer l’assiette de la moto vers l’avant d’autant plus que la fourche est très légèrement plus courte.

La BMW R NineT abandonne alors son look de série vaguement old school. La ligne de la munichoise est nettement plus belliqueuse.

BMW Akrapovic

lignes Akrapovič et silencieux Sparks

Deux collecteurs Akrapovič se chargent d’évacuer les gaz d’échappement . Les deux silencieux Sparks tentent de limiter les envolées lyriques du bicylindres. Ronna avoue qu’il devra revoir ce point car en l’état la BMW déclenche l’alarme des voitures ! Pour atténuer le bruit du flat twin, il pense ajouter de la laine de roche ou installer un DB killer.

Cette préparation était un véritable défi pour Unique Custom Cycles

Le bouclard suédois, comme nous le mentionnions en début d’article, a un savoir faire inégalé dans la conception de choppers à la partie-cycle extrême. Mais, ces drakkars de la route sont animés par des mécaniques simples provenant le plus souvent de Milwaukee et parfois prélevées sur des Triumph de Meriden.

Unique Custom Cycles avait donc une connaissance très limitée des motos en pas métrique. Il avait malgré tout commis quelques préparations dans l’air du temps sur des BMW culbutées.

UCC ne s’était jamais frotté à une moto qui bride autant la créativité par son électronique et son refroidissement air/huile.

Credit photos / Photos courtesy of : Jenny Jurnelius

elit. luctus mattis libero ipsum at Aliquam