Sortie en 2015, le Ducati Scrambler 800 est une machine séduisante à plus d’un égard. Son rapport poids/puissance de 196 kg (tous pleins faits) pour 73 chevaux est largement suffisant pour se faire plaisir sur route.

Son seul défaut est un bras oscillant peu esthétique par rapport au Monster 797 (qui est pourvu du même bicylindre de 803 cc).

préparation ducati scrambler

Objet « fashion », le Ducati Scrambler 800 ne reçoit à l’avant qu’un seul étrier alors que le roadster en reçoit deux pour un tarif moindre…

L’atelier de préparation anglais deBolex Engineering, formé du binôme Calum Pryce-Tidd et Des Francis, a réalisé à partir de cette moto LA Ducati que de nombreux tifosi attendent de l’usine de Borgo Panigale : Une nouvelle SportClassic.

ducati scrambler custom debolex

Dessinée par le designer sud-africain Pierre Terblanche et produite entre 2006 et 2010, les SportClassic, boudées à l’époque, font désormais l’objet de spéculation.

Un client aisé, certainement frustré de l’absence d’une telle machine chez Ducati, a commandé à deBolex Engineering un racer néo-rétro.

Ultime confort pour nos deux artisans, au sens noble du terme, ce donneur d’ordre leurs a donné carte blanche.

Cette Ducati rend hommage aux racers de Grand Prix des sixties à deux comme à quatre roues

L’atelier situé au Sud de Londres a réalisé la totalité de la carrosserie en aluminium à la main.

Le carénage : la pièce centrale de la préparation

ducati 800 scrambler cafe racer custom

Il s’inspire des MV Agusta d’usine pilotées par John Surtees ou Mike Hailwood.

Les parties latérales du carénage ont nécessité de nombreuses heures de travail du fait de leurs lignes très sculptées. De plus, ces flancs ne doivent pas altérer le refroidissement du bon vieux Desmodue à air.

Ces deux pièces peuvent être déposées en quelques secondes. Elles sont solidaires du reste de la moto grâce à des vis silentblocs à démontage rapide absorbant les vibrations moteur.
ducati 800 scrambler carénage fairing
Le cadre reçoit une nouvelle boucle arrière accueillant un dosseret à l’esprit vintage. L’électronique de la machine, chose rare sur une préparation en 2019, conserve sa position d’origine sous la selle. Cette dernière, recouverte d’Alcantara rouge, est un clin d’oeil aux MV Agusta. Des vis à démontage rapide permettent de l’ôter en une fraction de seconde.

Au niveau technique

La fourche adopte des cartouches Andreani alors que le mono-amortisseur est une pièce provenant de l’équipementier britannique Maxton. Un jeu de Metzler RaceTec RR équipe les deux jantes de 17 pouces.

Au niveau de l’ergonomie, Renthal fournit les demi-guidons et les poignées alors que les commandes reculées sont puisées dans le catalogue Rizoma.

exhaut échappement ducati 800 scrambler

Les vocalises du L-Twin proviennent d’une ligne maison en acier inoxydable.

Les deux préparateurs conservent le compteur de série car ils trouvent qu’il serait difficile de trouver plus esthétique et plus fonctionnel même au sein des pièces adaptables.

Un hommage aux Ferrari des sixties

ducati 800 scrambler cafe racer custom

La livrée rouge agrémentée de touches de « bleu layette », au niveau de l’entrée d’air et du porte numéro, sont un clin d’oeil à la Ferrari 250 LM. Cette italienne remporta de nombreuses courses d’endurance dans les années 60.

DeBolex appose sur le réservoir aluminum la police d’écriture « Ducati » vintage. La mention « 1/1 » sur la coque arrière signifie que ce racer ne sera construit qu’à un seul exemplaire.

L’atelier deBolex Engineering ne s’interdit pas de construire une petite série dans l’esprit de ce racer. Comme je le mentionnais au début de cet article, la demande pour une machine de ce type est forte.

Le sans faute de deBolex Engineering s’explique car la Grande Bretagne possède un véritable « terroir » mécanique sans égal.

La Perfide Albion a abrité une foultitude de préparateurs-artisans dans les sports mécaniques. On peut citer pour la moto Rickman, Dresda, Dunstall et bien d’autres.

Venant de ce riche creusé, deBolex ne pouvait pas tricher et nous proposer un vulgaire bitza fait de bric et de broc…

Crédit photo/ Image courtesy of : deBolex Engineering

elit. porta. massa tempus leo justo felis lectus venenatis odio