assurance moto 2021

L’assurance moto en 2021 en 5 questions

1 – Est-ce obligatoire d’assurer sa moto en France ?

En France, un contrat d’assurance est demandé pour une moto même si cette dernière reste dans un garage (hivernage, restauration, etc.) ou si elle évolue sur des terrains privés (motocross ou piste).

2 – Quelle est la garantie minimale demandée ?

La loi impose, que vous rouliez en 50 cm3 comme en 1000 cm3, de souscrire a minima à un contrat de responsabilité civile (RC), plus connu sous le nom de « tiers ». Il vous couvre des dommages que vous pouvez causer à des tierces personnes (d’où son nom), mais également à votre passager.

Pour quelques euros de plus (2 à 5 euros par mois), ne passez pas à côté de l’assistance zéro kilomètre qui est une vraie roue de secours sur une moto. Elle vous prend en charge les dépannages sans frais dès que vous êtes à 10 mètres de votre domicile.

3 – Pourquoi les tarifs des cotisations sont si variables ?

Les compagnies d’assurance et les mutuelles ont mis en place de puissants algorithmes qui utilisent les statistiques d’accidentologie pour établir votre cotisation. Bien que n’ayant aucune valeur juridique, est considéré comme « jeune motard » par les assureurs, toute personne qui détient son permis depuis moins de 3 ans.

Sont pris en compte la zone géographique (l’île de France étant le plus cher), la puissance de la moto, l’âge du motard, sa situation conjugale, etc.

Ainsi, le motard célibataire entre 16 et 34 ans roulant principalement hors agglomération sur une sportive ou un gros roadster, représente une population à haut risque. Il est souvent consommateur de stupéfiants ou d’alcool le week-end et aime la vitesse.

A contrario, le « père de famille » et détenteur du permis de longue date payera en moyenne à machine égale deux fois moins cher sa cotisation.

4 – Est-il facile de changer d’assurance moto en 2021 ?

Grâce à la loi Hamon de 2015 et à un comparateur assurance moto, il est possible de s’engager auprès d’une nouvelle compagnie ou mutuelle en quelques clics. Il suffit simplement que votre contrat actuel ait plus d’un an. C’est le nouvel assureur qui se charge des formalités de résiliation.

Ces simulations s’avèrent limitées pour les contrats « tous risques » en raison des nombreuses protections annexes.

5 – Choisir un assureur spécialisé ou généraliste ?

À titre personnel, je privilégie les « assureurs historiques » qui couvrent les motards depuis des décennies comme AMV, Club14 ou la Mutuelle des Motards. Ces derniers connaissent parfaitement les problématiques du motard et savent que le bouche-à-oreille fonctionne très bien au sein de notre communauté…

Bien que dans l’absolu n’étant pas la moins chère, être sociétaires de la Mutuelle des Motards est un acte militant qui participe à la défense de notre passion : la moto.

Cette mutuelle innove en permanence avec des produits en phase avec les tendances du marché. Nous pouvons citer le contrat d’assurance « ma perso » parfaitement calibré pour les motos customisées de type café racer ou la « garantie objets transportés » qui assure le contenu du top-case et/ou des sacoches en cas d’accident ou de vol.