assurance automobile

Quelle assurance choisir pour une auto d’occasion ?

Selon la loi, l’automobiliste doit souscrire a minima à une assurance de responsabilité civile (RC) . En effet, ce contrat couvre les accidents que le conducteur pourrait causer à autrui (piéton, passager, mobilier urbain, etc.) d’où son autre nom « d’assurance au tiers ». Cette formule d’assurance auto est certes la moins chère, mais elle protège peu le conducteur et pas du tout son véhicule.

Les 2 autres contrats d’assurance automobile :

  1. 1. L’assurance auto intermédiaire
  2. 2. L’assurance tous risques

1. L’assurance auto intermédiaire

Ce contrat ajoute à la responsabilité civile des garanties complémentaires matérielles contre le vol, le bris de glace ou l’incendie sans avoir à payer le prix fort d’une assurance tous risques. L’assuré pourra améliorer cette formule en ajoutant des garanties facultatives comme l’assistance auto et la protection juridique.

2. L’assurance tous risques

En plus de son volet de garantie responsabilité civile et de façon « quelque peu théorique », l’assurance tous risques couvre l’ensemble des dommages que votre véhicule peut subir que vous soyez responsable ou non.

Le vol, le bris de glace, les collisions ou la destruction totale du véhicule suite à une catastrophe naturelle ou à un incendie sont donc pris en charge.

Attention, à la différence de l’assurance au tiers, les différents contrats d’assurance tous risques automobiles du marché ne se valent pas !

Ces « produits commerciaux » sont proposés par les compagnies et mutuelles à des prix très disparates que vous pouvez simuler sur le comparateur d’assurance auto des furets par exemple.

Le futur assuré devra donc analyser attentivement les prestations et les couvertures. Ainsi, après un vol ou un incendie, la valeur du remboursement du véhicule peut être définie lors de la signature du contrat, selon sa cote au moment de l’événement ou à sa valeur neuf. Une franchise peut être demandée ou pas.

Les éléments qui entrent en jeu dans le choix d’une assurance d’une auto d’occasion :

Si votre voiture est neuve ou récente (moins de 5 ans et moins de 50 000 km), elle devra impérativement être assurée tous risques.

Pour les véhicules plus anciens, la formule d’assurance que vous allez choisir devra tenir compte des éléments suivants :

  • Logiquement, une utilisation au quotidien génère des risques d’accident accrus. Une auto utilisée professionnellement ou étant unique au sein d’un foyer devra avoir une couverture maximale.
  • Les voitures « premium » et autres SUV entre 5 et 8 ans devraient être assurées tous risques car leur cote à la revente reste élevée.
  • Le lieu de stationnement : une voiture qui passe la nuit dehors dans une grande ville a beaucoup plus de chance d’être victime de vol ou de vandalisme que si elle stationne dans un garage privatif.
  • Si à la campagne, les vols sont plutôt rares, les bris de glace sont fréquents en raison de routes moins bien entretenues.
  • Les gros SUV (BMW X5, Range Evoque, DS7 Crossback, etc.) ou les voitures peu protégées (Renault Twingo I ou Smart) sont très prisés des voleurs.
  • A contrario, les voitures « exotiques » (Américaines, vrais 4×4 et automobiles de collection) sont peu volées et peuvent souscrire à des contrats ayant des tarifs privilégiés.