victory café racer

Victory Ness Cafe…je reprendrais bien du café !

Dans la foulée de la présentation de la Victory Judgelors du  New York International Show, le staff Victory a dévoilé la « Ness Cafe« , le tout premier custom  basé sur la nouvelle « Judge ».

Créé par Zack Ness, petit fils du légendaire Arlen Ness, la « Ness Café » va plus loin dans l’idée de construire une moto sportive américaine.

Préparation Café Racer Par Zack Ness

La Victory  Judge, tout comme la Harley Davidson  V-Rod, est un  « power cruiser » , c’est à dire une sorte de custom sportif , bien que ces deux termes soient totalement antinomiques !

La préparation de Zack Ness va bien plus loin en proposant une moto typée Café Racer avec une garde au sol variable qui gagne de 7,5 à 12,5 cm et une recherche de gain de poids comme l’atteste la refonte complète en tube d’acier de la boucle arrière du cadre.

Cette moto est équipée d’un amortisseur arrière haut de gamme Ohlins TTX. Les roues de 18 pouces sont signées Ness.

Le V-Twin a été profondément remanié avec un allègement des masses de vilebrequin de 4,5 kg, une augmentation du taux de compression passant de 9 :1 à 10 :1, des arbres à cames S&S 495, un polissage complet de la culasse et des tubulures et une injection maison.

Il y a une demande outre-Atlantique mais aussi en Europe ( il n’ y a qu’à voir le succès d’estime de la Yamaha 1700 MT 01) pour un gros bicylindre généreux en sensations avec des aptitudes sportives réelles grâce à un poids contenu et une garde au sol digne de ce nom.

Victory Motorcycles produira t’elle un jour une moto dérivée de la Ness Cafe ?

En tous cas, ce serait une bonne façon de créer sa propre identité et de ne pas être la marque « qui fait comme Harley Davidson ».