Victory Judge

Un mois et demi après la présentation de la Hard Ball, Victory Motorcycles dégaine une nouvelle moto : la « Judge » avec le slogan « American Muscle Never Died. It just needs Handlebars« . Autrement dît, cette moto s’inspire des Muscle Cars US des sixities comme la Ford Mustang ou la Camaro.

La Judge est présentée selon Victory Motorcycles comme étant un « performance cruiser » comme l’atteste ses commandes aux pieds en positon centrale.

Victory Judge La Victory Judge a été profondément remaniée au plan esthétique par rapport aux autres modèles de la gamme Victory avec une présence massive d’un traitement noir satiné sur les échappements, les tés de fourche, les carters moteur, les culasses, etc.

Les designers de cette moto ont redessiné le guidon, le phare, le cache de l’injection électronique entre les deux cylindres, les supports de garde boue arrière ainsi que les caches latéraux ou le réservoir de 17 litres.

victory judge Les jantes à 5 bâtons de 16 pouces  s’inspirent des roues des Muscle Cars des sixties. Elles sont chaussées de  pneus Dunlop Elite II.

La hauteur de selle de cette moto n’excède pas 658 mm.

La Judge est animée par le bicylindre en V  calé à 50° baptisé Freedom de 1732 cc. Les plus de 15 m.kg de couple (140 N.M) qu’il délivre, sont transmis à une boîte à 6 vitesses à pignons hélicoïdaux.

La Victory Judge est proposée en trois couleurs (noir, rouge & jaune)  pour un prix US débutant à 13 999 $.

Esthétiquement beaucoup plus classique voire plus consensuelle que les autres motos de la gamme Victory Motorcycles, la Judge est donc avec ses 92 CV un Power Cruiser qui va chasser sur les terres de la Harley-Davidson V-Rod et autres customs à tendance « sportive » ou du moins crapuleuse.