Eddy a un Sportster ironhead ou fonte (En V.F.) des bonnes années préparé avec beaucoup de goût.

Le choix d’un réservoir d’une vieille Aermacchi de 68 donne à cette préparation une grande originalité.

La greffe, orchestrée avec maestria par le garage MHC de Marseille, était audacieuse  car le peanut tank d’origine est proche de la perfection, mais « ça le fait » !

L’homme n’est pas un « poseur »  de plus sur la dernière Harley sortie des usines de York, de Kansas City ou de Manaus .

Eddy est un vrai fondu de kustom kulture comme le démontre ce Sportster 1000 Ironhead très  » Old School «  comme toutes les machines sorties par le bouclard marseillais Made In Hell Cycles plus connu sous les initiales « MHC« .

C’est un authentique fan du small block de Milwaukee qui hante le forum français de référence dédié à cette super moto. Il a plus de mille billets postés à son actif. ( NDLR : Google est mon ami 😉 ).

Eddy est créateur de bijoux dont une très large gamme de bracelets. Il y a pire comme job surtout que sa côte monte ; on a ainsi vu Pharell Williams,  l’interprète du tube de l’année 2013 « Happy » en une du magazine GQ avec trois de ses créations au poignée ; « ça c’est pour mon côté midinette 🙂 « 

Chez Eddy The Vintager, vous ne trouverez pas les éternels et kitschissmes bijoux avec aigles hurlants, têtes d’indien et autres têtes de loup (là, je crois que je viens de faire perdre quelques  « j’aime » sur la page Facebook de Belles machines)  faits dans quelques sous pente du Sud-Est asiatique mais des Créations ( avec un « C » majuscule) originales bien dans l’univers de la custom Culture actuelles.

bracelet biker Ces créations artisanales (faut-il le mentionner) ont une finition comme un chopper old construits au pays du soleil levant. Les amateurs du genre comprendront…

Plus terre à terre, les prix pratiqués (autour de 70 €) par Eddy The Vintager sont extrêmement raisonnables vues la qualité des matériaux utilisés (« âme » du bracelet en acier inox, matériaux nobles, fermoir au top, etc.).

J’en possède deux, dont un depuis prêt de deux ans et je peux vous garantir que c’est beau mais aussi très costaux car je les ménage pas du tout !

Bref Eddy The Vintager :  « j’adore » (!) et c’est « Belles Machines approved ».

Donec vel, Sed nec neque. ante. suscipit ut