Nous avons appris, il y a moins d’ une semaine les difficultés que connaissaient la firme de Milwaukee. Parmi les mesures pour relancer la Motor Compagny, son PDG, Matt Levatich annonçait le lancement de 50 nouveaux modèles en 5 ans.

Il aura fallu moins d’une semaine à la firme de Milwaukee pour décocher sa toute première flèche ; son  nom : Road King Special.

Le Road King Special  va donc épauler les Road king Standard et Classic. Pour les vieux bikers, elle évoquera la Road King Custom qui avait fait une brève apparition dans la gamme HD au mitan des années 2000.

Ce nouveau Touring peut être qualifié de tout premier custom utilisant le Milwaukee Eight ; ici en version 107 cui soit 1745 cc.

Cette « Special » est donc un pont entre les pures motos de tourisme du constructeur US et les modèles nettement plus « olé-olé », traduisez « custom », que l’on retrouve dans les gammes Dyna et Softail. Ces dernières conservent en 2017 le « vieux » TC 103…
road king 2017 107 cui

Cette « Special » permettra donc aux amateurs de moto custom de profiter avant l’heure du Milwaukee Eight.

Le Road king Special est une moto qui s’inspire clairement du mouvement bagger. La Street Glide s’y inscrit aussi  mais de manière plus « light ».

Quelques gimmicks sur la « Special »ne trompent pas : Les roues passent en 19 pouces à l’avant et 18 à l’arrière et le dirigeoir est de type mini-ape hanger.

Mais, je vous rassure, tout cela reste très soft ou policé par rapport à la plupart des baggers préparés aussi bien chez les officiel dealeurs que chez les « gris ».
milwaukee eight 107
Ajoutons le fait que la hauteur de selle (67,6 cm) perd environ 5 cm pour un look encore plus « badass » par rapport aux deux autres « rois de la route » dont la selle culmine à 72,2 cm. Toujours dans l’esprit bagger, sacoches et +garde boue arrière ont été retravaillés et affinés.

Les jantes de cette moto sont en aluminium coulé en forme de « Turbine » (terme constructeur). Elles reprennent le dessin des jantes du Softail Breakout et sont recouvertes d’une peinture « gloss black ».

La plupart des accessoires comme la nacelle de phare, les rétroviseurs, le tank panel, etc. reçoivent un traitement « all black ». Le V-Twin n’échappe pas au traitement du « black is beautiful » mais le Milwaukee Eight conserve quelques touches de chrome  qui apportent du relief à la sculpturale motorisation.

Cette moto est disponible en 4 coloris : gris mat, noir, olive et rouge candy. Son prix est annoncé à 23 390 €.

La Road King « Special » n’a pas de réel challenger.

La « Special » peut « ringardiser » la Dyna Switchback car elle se présente comme une version allégée des Road King bien que son poids ( 355 kg à sec) évolue peu face à une Road King Classic (362 kg) mais les prix ne sont pas du tout les mêmes…

On peut éventuellement la comparer à l’Indian Chief Horse qui chasse, elle aussi, du coté « obscur de la force » avec une foultitude d’éléments traités en noir mais avec un style nettement plus «art déco». La Chief est équipé du moteur Thunderstroke 111 V-Twin d’une cylindrée de 1811 cc qui propose 14,1 m.kg de couple max. contre 15, 3 m.kg pour le Milwaukee Eight 107.