Comment rendre sa moto phosphorescente ?

Last updated:

Les peintures phosphorescentes ne sont pas réservées aux seuls panneaux de signalisation et aux véhicules d’intervention mais peuvent recouvrir un moto, la carrosserie d’une moto ou d’une auto.

Dans l’obscurité, les pigments fluorescents se déclinent sous un large spectre de couleurs qui ne se limite pas aux classiques jaunes ou orange. En absence de luminosité, ils peuvent donner un rendu bleu, rouge écarlate, violet, etc.

Qu’est ce que la peinture phosphorescente ?

peinture phosphorescente

Pour faire simple, le phénomène de phosphorescence accumule la lumière reçue puis il la progressivement notamment de nuit (jusqu’à 10 heures de rémanence).

Contrairement à une idée reçue, la luminescence est un phénomène naturel qui est non toxique et non radioactif. D’ailleurs ce type de peinture est très certainement à votre poignée puisque les aiguilles et le cadran d’une montre l’utilisent sous le nom déposé de Super-LumiNova®.

Les cycles de charge/décharge peuvent être répétés indéfiniment sans aucun vieillissement notable et la propriété de luminescence de ces peintures est garantie a minima pour 15 ans.

Durée du phénomène de phosphorescence

peinture phosphorescente

Le temps de rémanence varie d’abord selon « la charge » qui correspond peu ou prou au temps d’exposition aux UV. La température ambiante joue également un rôle. Plus celle-ci sera forte et plus l’effet sera important. Parmi les nombreux pigments proposés, le vert est de très loin le plus performant.

L’effet de phosphorescence

La phosphorescence sera quasiment imperceptible dans les centres-villes en raison de la forte pollution lumineuse. Par contre, ce type de peinture vous garantit de ne pas passer inaperçu lors d’une hivernale comme celle des Millevaches dans le Puy-de-Dôme !

Les spécifités techniques

La peinture phosphorescence s’applique de façon classique grâce à un pistolet, un aérographe ou un spray.

Elles peuvent recouvrir tout type de support allant d’un casque moto à l’ensemble de la carrosserie d’un deux-roues motorisé ou d’une voiture.

Afin d’obtenir la meilleure rémanence possible, le fond ou l’apprêt doit être obligatoirement clair. L’effet est quasi nul avec une peinture noire. Pour terminer, il faudra appliquer un vernis translucide.

Certains amateurs de ces peintures spectaculaires n’hésitent pas équiper leur garage de néons UV pour la recharger. Oui, la custom culture est atteint de folie, d’une douce folie !

Vous pouvez acquérir ce type de peintures techniques sur le site : phosphorescent.fr

commodo venenatis, nunc ipsum dictum accumsan