WoMtLTHNvMY

Harley Davidson vient de dévoiler officiellement au salon EICMA de Milan deux nouvelles motos que nous vous annoncions dans de précédents articles: La Street 500  et  Street 750.

La Street 750, construite dans l’usine indienne de Bawan, sera importée en Europe et sera  homologuée pour les nouveaux permis A2 (moins de 50 CV) dans sa version 750. En effet, sa puissance  max. est de 54 CV à 7500 tr/mn.

La Street 500 assemblée (et non construite)  dans l’usine de Kansas City, devrait permettre à la firme de Milwaukee d’équiper les motos écoles US et les jeunes urbains nord américains.

harley street 750La Street 500 fabriquée à Bawan près de New Delhi sera  le fer de lance pour la conquête du sous-continent Indien et au delà par la Motor Compagny.

Le moteur est de type Revolution (« Revolution X »), comme la V-Rod,  c’est à dire un bicylindre à 60° à refroidissement liquide à un arbre à cames en tête actionnant quatre soupapes par cylindre. Le choix de cette architecture moteur permet d’avoir le carter moteur placé bas et donc un centre de gravité et une hauteur de selle de même acabit selon son concepteur, l’ingénieur en chef Jeff Coughlin.
La seule différence entre les deux modèles résident dans l’alésage : celui de la  500 est de 69 mm ce qui porte la cylindrée à 494cc alors que celui de la 750 est de 85 mm pour une cylindrée de 749 cc; les deux modèles partagent la même course soit 66 mm.

street 750 harley davidsonLa boîte de vitesse est à 6 rapports qui entraîne une courroie secondaire. Les gaz d’échappement sont expulsés par un deux en un.

Point fort de cette moto destinée avant tout à des débutants, le poids de la Street est annoncé à 217 kg soit une quarantaine de kg en moins qu’un Sportster Iron.

Le prix de la Street 750 devrait tourner autour des 7900 € donc bien inférieur à la première offre des Harley « classiques » avec le Sportster Iron. La Street 750 ne sera pas disponible en concession avant le mois de septembre 2014.

De mémoire, il faut remonter à 2001 et la sortie de la V-Rod ou à 1984 et le Softail pour voir un projet qui crée une nouvelle famille au sein de l’offre Harley-Davidson.

Cette « Baby V-Rod » a été présentée à Milan, bien loin des hauts lieux habituels de présentation des premières que sont les grandes messes bikers de Sturgis ou Daytona. C’est tout sauf un hasard  puisque la Street est avant tout destinée  « aux jeunes adultes urbains des grandes métropoles du monde entier« .

Harley Davidson ne va t’il pas se couper de sa base des bikers tatoués au bar & shield, avec cette moto sortie en catimini qui représente tout ce qu’ils détestent : injection, refroidissement liquide, look « Sons of Anarchy », origine non US, etc.

Concurrent du Sportster dans sa version 750 cc, la Street ne présage t’elle pas la fin du Sportster avec la mise en place programmée des normes Euro 4 en 2017…