L’assureur AMV (ex Assurance Moto Verte) a dévoilé un sondage effectué auprès de 1000 français âgés de 18 à 64 ans représentatifs de la population française sur l’image des deux roues dans l’Hexagone.

Il semble que l’ère des Mad Max, des «Princes Noirs» et autres « guerriers de la route» juchés sur des quatre pattes en mode « Devil full barouf », qui étaient quasiment la norme sur nos routes dans les années 80-90, fassent définitivement partie de l’histoire !

La moto, en 2015, est perçue par plus de 80% du panel de personnes interrogées comme étant synonyme de valeurs positives comme « La Liberté » et « L’Aventure ». Les sondés ajoutent qu’elle véhicule  « du Rêve » et du « Plaisir ».

Il faut dire que ce revirement de situation, comme le dit une responsable des assurances AMV, s’inscrit dans le changement de paradigme que connait la moto depuis quelques années :

La vitesse n’est plus un élément qui fait vendre, du fait des politiques sécuritaires de plus en plus répressives entreprises par les divers gouvernements. Ainsi, il n’y a plus aucune sportive dans les dix meilleures ventes de deux roues dans l’hexagone en 2015.

Cet encadrement de la vitesse a fait que les motards se sont tournés vers de nouvelles catégories et pratiques de la moto. Les Roadster, plutôt sportif, tiennent plutôt bien le choc mais 2015 est dès à présent l’année des Vintages.

Ce que nous dit pas le sondage de l’assureur moto :

Les ventes de néo rétro, anecdotiques il y a quelques années, ont explosé en 2015 comme l’attestent ces quelques chiffres :

Ainsi à l’automne 2015 et dans un marché français stagnant, la BMW Nine T a atteint la 15ème place des ventes. La Ducati Scrambler s’est installé à la 10ème place. Toujours à l’automne 2015, la Mash 125 cc, un Scrambler, est 7ème des ventes et est la moto la plus vendue des 125 cc !

Même si ce n’est pas à proprement parlé des pures «néo-rétro », les Sportster 47 et Iron sont respectivement 20ème et 22ème des ventes.

Nous pouvons ajouter à ce changement de « consommation de la moto« , l’intérêt pour les  motos classiques ainsi que la flambé de leurs prix !

Le tout est soutenu par une « scène custom 2.0 » très active grâce aux réseaux sociaux et autres blogs. Chaque jour voit sortir ex nihilo un nouveau bouclard dans un coin de France. Le succès du  Wheels & Waves  est tel que sa portée dépasse la simple sphère des amateurs de motos vintage.

risus Aliquam suscipit neque. pulvinar fringilla id, consectetur