Indian
a présenté lors du salon international de la moto de Turin, plus connu sous l’acronyme d’EICMA, une nouvelle déclinaison de la Scout  : la Scout Sixty .

Principale modification ; cette Indian ne cube plus désormais que 999 cc,  soit 60 ou « sixty » cubic inches ( CQFD !) contre 1130 cc pour la Scout « Standard ».

On reconnaît bien dans ce « downsizing », une recette « pompée » auprès du service technico-commercial de Harley Davidson avec ses Sportster déclinés en 883 et 1200 cc. Notons que dans le cas de la Sixty, elle perd aussi un rapport de vitesse (désormais 5) par rapport à son ainée.

La Sixty est particulièrement bien équipée avec un ABS de dernière génération et un cadre tout aluminium permettant une conduite assez musclée ainsi qu’un poids plutôt contenu avec 246 kg.

Cette sportivité de la partie cycle, pour un custom, il s’entend, lui permet des velléités sportives aidées par un bicylindre, lui aussi très dynamique voire sportif délivrant la coquette puissance de 78 CV (110 CV pour la Scout) et un couple maximal de 88,8 Nm à 5600 trs/min contre 98 Nm pour la grande sœur. C’est d’ailleurs au niveau du moteur à refroidissement liquide que l’on pourra  différencier visuellement « Miss Sixty« de son son ainé : Le V-Twin sera proposé dans une livrée « all black » ou  totalement noir sur ce modèle d’entrée de gamme.

Rajoutez une très faible hauteur de selle, 643 mm, et vous obtenez un power cruiser idéal pour les motards débutants ou les petits gabarits.

Enfin et non des moindres arguments, la Scout Sixty est 2000 € moins chère que la Scout avec un prix de 11 590 € contre 13 650 € pour la « grosse ». Cette moto se place comme étant une alternative crédible au Sportster Forty Eight.