Il y a 35 ans apparaissait la Harley-Davidson XR 1000. Cette moto était la version routière de la reine du flat track : la XR 750. Le XR 1000 fut un échec pour maintes raisons.

De son coté, Indian Motorcycle  a reçu des retours très positifs de son prototype de dirt tracker « civilisé » présenté lors du salon de l’EICMA 2017 : FTR 1200 Custom.

Il n’en fallait pas plus pour que le constructeur de Spirit Lake se décide à commercialiser non pas une mais deux versions routières de son racer FTR 750. Cette moto a mis fin à l’hégémonie de Harley-Davidson en dirt track en remportant le championnat  « Grand National » 2017 et 2018.  Pourtant, la MoCo avait mis à la retraite la XR 750 qui datait des 70’s et s’était équipée d’une nouvelle moto : La  XGR 750.

indian ftr1200s

Naturellement, cette nouvelle Indian n’est pas calquée sur le show bike vu à Milan en 2017. La faute à l’homologation !

La motorisation

indian ftr 1200 v-twin

La FTR1200 reçoit un nouveau bicylindres de 1203 cc profondément remanié par rapport à celui des modèles de la gamme Scout : nouvelles côtes moteur et nouveau taux de compression (12,5:1).

Ce V-Twin « sportif » produit 120 chevaux (90 kW) . Son atout majeur est qu’il propose surtout une plage de couple conséquente entre 3500 et 8250 tr/mn. Sa valeur max. est de 115 Nm à 6500 tr/mn.

A terme, ce twin devrait équiper d’autres modèles à connotations sportives…

La Partie-cycle

2019 indian ftr1200 standard
Elle n’est pas en reste puisque Indian a fait le choix d’un cadre de type treillis. Le réservoir de 13 litres est placé sous le pilote afin de centrer et d’abaisser le centre de gravité et de mieux répartir les masses. Le faux réservoir d’essence fait office de boîte à air.

A l’avant, nous retrouvons une fourche inversée de 43 mm entièrement réglable sur la FTR1200 S.

La suspension mono-amortisseur (réglable) est dérivée de la FTR750. Les étriers radiaux monobloc conçus par Brembo pincent un doubles disques de 320 mm.

La FTR 1200 et FTR 1200 S accueillent un jeu de Dunlop dont l’esthétique s’inspire de ceux montés en dirt track.

La distribution finale est par chaîne (courroie sur les Scout).

Le guidon en aluminium ProTaper ainsi que le positionnement des cale-pieds donnent une position de conduite plus agressive que sur les customs de la marque. Le pilote sera basculé légèrement sur l’avant sans avoir une position typée « roadster ».

Sur le plan électronique

La FTR 1200 embarque les dernières technologies comme un éclairage à Led donnant à ces 2 machines une signature visuelle unique, trois cartographies moteur ( (Sport, Standard, Rain), un ABS, un anti-patinage, une prise USB, un anti-wheeling ainsi qu’un contrôle de la stabilité en fonction de l’angle.

Le retour des informations se fait par un confortable écran LCD de 4,3 pouces.

Divers

ftr1200 2019 standard

Indian FTR1200

La FTR 1200 « standard », uniquement disponible en version « Thunder Black » sera éligible pour les permis A2.

La FTR 1200S ne sera pas distribuée en version bridée et sera déclinée en trois coloris : « Indian Motorcycle Red et Steel Gray », « Titanium Metallic et Thunder Black Pearl » et enfin dans une teinte « Race-Replica » reprenant les couleurs du flat tracker FTR750.

Ces motos seront commercialisées au cours du premier semestre 2019.

indian dirt track

Indian FTR 1200 S.

La FTR1200 profitera-t-elle de la « La dirt-mania » ?

Indian, à travers cette moto, cherche à élargir son offre au delà des customs et autres tourings à l’américaine.

La FTR1200 est une moto clairement sportive issue du dirt track ; une discipline en plein renouveau aux USA et qui perce en Europe. Marc Márquez ou Valentino Rossi pratiquent cette discipline.

Si cette version finale rencontre le succès prévu, elle ouvrira à Indian « le champ des possibles » à d’autres motos comme un streetfighter ou un gros trail vus chez un autre constructeur américain…

Son seul défaut notable est un poids conséquent de 225 kg. Il est quasi-similaire à celui de la néo-rétro BMW Nine-T et bien loin d’une Ducati Monster 1200  (180 Kg) .