Préambule : Cet article compile tous les articles écrits à propos de l’histoire de Harley-Davidson sur « BellesMachines.com » ainsi que des sujets directement associés au constructeur.

Un bref rappel historique

En 1903, deux amis d’enfance, William S. Harley et Walter Davidson construisent leur première moto dans un cabanon de Milwaukee (Wisconsin) s’inspirant grandement du moteur français De Dion Bouton.

Le constructeur dont le QG est à Milwaukee (Wisconsin) nait deux ans après son grand rival Indian Motorcycle Manufacturing Company (1901-1953) et Excelsior Motor Manufacturing & Supply Company (1907-1931).

Harley-Davidson : Indestructible

Depuis cette date, Harley-Davidson a survécu à deux guerres mondiales et plusieurs crises économiques dont le Krack boursier d’octobre 1929 qui laissera le constructeur Excelsior sur le carreau et Indian bien mal-en-point.

Un incident mineur survenu le 4 juillet 1947 à Hollister (Californie) avec comme protagonistes des anciens combattants paumés va donner au constructeur une connotation sulfureuse. Hollywood s’empare du fait divers et produit « L’Équipée Sauvage ». Marlon Brando y joue le rôle d’un rebelle sans cause. L’Amérique ultra-conservatrice n’accepte pas ces rejetons nés de la guerre. Les bikers sont nés !

Dans les années 50-60, elle a résisté face à l’arrivée massive de motos britanniques symbolisée par un homme, Steve McQueen qui crève l’écran au guidon de sa Triumph dans « La Grande Évasion » de John Sturges.

En 1969, Easy Rider (1969) fait échos à la guerre du Vietnam qui bât son plein et à la libération des mœurs. La génération du Flower Power veut en finir avec le racisme et le puritanisme omniprésent de la société américaine.

La Motor Compagny a également survécu à la montée en puissance dès le milieu des années 60 des constructeurs japonais puis à leur hégémonie dans les décennies suivantes. Ce phénomène est symbolisé par une moto : La Honda CB750 commercialisée en 1969.

Les années AMF

En 1969, la Motor Compagny passe sous l’autorité du groupe AMF. Contrôle qualité devenu inexistant, moteur à la technologie vieillissante, qualité de fabrication revue à la baisse année après année pour courir après les japonaises se liguent pour moins de fiabilité.

Année après année, la fiabilité des motos américaines baisse à tel point que sa part de marché aux USA est simplement anecdotique. En 1981, les cadres dirigeants rachètent le constructeur.

Cette décennie passée sous le contrôle d’AMF donnera à la marque au « Bar and Shield » une mauvaise réputation dont elle aura bien du mal à se défaire dans le futur…

Dans les années 80, grâce des mesures protectionnistes prises par le président Ronald Reagan et un nouveau directoire, le constructeur du Wisconsin retrouve une sérénité financière qui lui permet d’envisager le futur.

1984 : Harley-Davidson is back to business

1984 marque le renouveau de Harley-Davidson grâce à un big block à boîte séparé de 1340 cm3 intégralement réalisé par fonderie d’aluminium. Dès 1986, la technologie Evolution des 1340 est reprise sur les Sportster XLH 883 et XLH 1100 cm3. Ces derniers conservent un moteur accueillant une boîte à 4 rapports. La MoCo est de retour aux affaires !

histoire Harley-Davidson

La firme du Wisconsin incarne « The american way of life » sur deux-roues et tout un pan de l’histoire moderne des États-Unis. Rien que ça !

L’histoire de Harley-Davidson décennie par décennie :

Articles sur les différents modèles

Racer :

Moto Routière :

Articles ayant trait à l’histoire de la Motor Compagny :

Bessie Stringfield : « La reine de la moto de Miami »

Les 10 Harley-Davidson majeures

Smokey Joe Petrali : Portait du plus célèbre pilote ayant couru pour la firme de Milwaukee.

1950-1970 ou l’age d’or du sport motocycliste américain

L’histoire du chopper Panhead Captain America

Custom Culture :

Les cut down ou l’ancêtre des bobbers : Page 1 & Page 2.

Dis, c’est quoi un bobber ?

Préparation

Sportster Café Racer

Pratique & mécanique

Les huiles moteur pour Harley-davidson

Injection Harley Magneti Marelli pour big twin 1340 Evolution et Twin Cam 1450 (1995-2001)

Twin Cam 1450 : A Nouveau siècle, nouveau moteur

id ipsum dictum justo risus efficitur. Phasellus fringilla Curabitur ut sem, pulvinar