A la recherche d’une clientèle plus jeune et féminine

Au 3ème trimestre aux USA, les ventes ont chuté de 8,1 % par rapport à 2016. Grace à une relative bonne tenue du marché européen (-4,6%),

Harley-Davidson table sur une baisse de son activité pour l’année 2017 comprise entre 6 et 8 % par rapport à 2016.

L’objectif de la marque au Bar And Shield est de séduire une clientèle plus jeune (la fameuse « génération Y » chère aux sociologues) ainsi que la gente féminine. Notons que 10 % des bikers sont déjà des bikeuses avec une gamme de motos uniquement faites de très grosses cylindrées si l’on exclut la 750 Street.  A titre de comparaison, près de 15% de nouveaux permis sont passés par des femmes.

De nouveaux modèles en vue pour 2018 !

Pour inverser ces mauvais résultats dus en partie à une concurrence accrue (Indian et Triumph pour ne pas les citer), le constructeur américain va « se réinventer » d’ici 2020 avec pas moins de 50 nouveautés.

Ainsi, pour sa «cuvée 115th Anniversary », Harley-Davidson annonce la sortie en 2018 de 13 nouvelles machines.

Harley-Davidson vient de déposer aux USA le nom de « Bronx ». Nul ne sait à ce jour si ce nom désigne une nouvelle moto ou une nouvelle ligne d’équipement comme « Screamin’Eagle » ou « MotorClothes », voire une finition particulière de ses modèles comme la gamme « dark custom ».

En Europe, la Motor Compagny a déposé les noms de « 48 X » et «Pan America ».

S’il ne fait aucun doute que cette dernière dénomination évoque un Touring, qu’en est-il du « 48X » ?

Un Forty Eight décliné en version flat track (un genre de moto « dans l’air du temps»), une version encore plus extrême du Forty Eight pour concurrencer la Triumph Bobber Black ou alors le tout premier Sportster équipé d’un moteur à refroidissement liquide.

En effet, l’actuel Sportster ne sera plus éligible à la norme Euro 5 qui entrera en vigueur en 2020. De plus, la motorisation de la Street 750 porte le nom de « Revolution X ».

Les Sportsters : Toujours N°1 à l’export

Sans surprise, les Sportsters demeurent avec le Forty Eight avec 976 unités vendues et l’Iron avec 1020 immatriculations les Harley-Davidson qui se vendent le mieux dans l’Hexagone et sur les autres marchés européens.