contrôle technique moto

Un contrôle technique moto : bonne ou mauvaise idée ?

Last updated:

Cet article prend la forme d’un billet d’humeur et de réflexion à propos d’une problable mise en place d’un contrôle technique moto en France.

Il est lié à l’article, « Personnalisation moto : qu’est-ce qui est permis ? » où nous avons vu que parfois la bêtise de notre bureaucratie peut atteindre les tréfonds de la fosse des Marianne. Il est, par exemple, interdit de remplacer son ampoule à filament par une optique à LED…

Ce que nous savons à propos du contrôle technique moto

Les parlementaires de la commission Transport & Tourisme du Parlement européen ont demandé à la Commission européenne une généralisation du contrôle technique (CT) aux 27 pays de l’Union européenne. Il est déjà en place dans 19 États membres sous des formes différentes.

Une troïka, la Finlande, l’Irlande et les Pays-Bas, ont déjà annoncé qu’ils n’appliqueront pas la directive 2014/45 qui devrait entrer en vigueur au 1er janvier 2022. Ces trois pays jugent avoir pris des mesures suffisamment fortes pour freiner l’accidentologie des 2 roues motorisées (2RM).

Une application peu probable dans l’Hexagone en 2022

À l’heure où nous écrivons ces lignes, la France ne s’est pas prononcée. N’oublions pas que 2022 est un rendez-vous électoral. Des dizaines de milliers de motards sur les périphériques chaque week-end en direct sur BFM, ça n’est pas très bon pour une réélection ! On peut parier que Macron bottera en touche. De plus, la gestion de pandémie par l’Europe n’est pas un modèle du genre…

Reste qu’au-delà, il est certain que les lobbyistes bruxellois reviendront à la charge sous couvert d’harmonisation européenne. Le contrôle technique des 2roues motorisées représente de juteux revenus pour les officines de certification…

L’exemple allemand

cafe racer BMW homologué
café racer Schizzo ® construit en petite série par Marcus Photo : Walzwerk Motorcycles

Outre-Rhin, un contrôle technique pour les motos existe et il a le statut d’institution. Il est appelé familièrement TÜV, abréviation d’Association de l’inspection technique.Il doit être effectué tous les 2 ans et son tarif ne doit pas dépasser les 80 euros. Des sociétés privées dont DEKRA sont également sur les rangs.

Contre toute attente, le paysage motocycliste allemand n’a rien de morne. À la différence de Notre Douce France, il permet de rouler en toute légalité en café racer ou en Harley-Davidson customisées.

Des préparateurs tels que Watzwerk Motorcycles (café racer & BMW R18) ou Thunderbike (Harley-Davidson) prospèrent en proposant des pièces pour customiser sa machine ou carrément des motos homologuées TÜV. La liste est non exhaustive…

Vu de France, ce petit miracle est rendu possible grâce une homologation des accessoires sous la dénomination « ABE ». Le motard allemand peut donc monter telle ou telle pièce « TÜV Gutachten » (« approuvé par la TÜV ») sans avoir à se rendre dans un quelconque centre.

Il est à noter que ce pragmatisme germanique permet de faire prospérer un tissus de PME et TPE (créatrices d’emplois) et « d’homologuer des véhicules améliorés » dixit la TÜV.

Rêvons…

Harley-Davidson softail Thunderbike
Softail Harley-Davidson construit à partir de pièces « bolt-on » (à monter sans soudure) issues du catalogue Thunderbike. Elles sont naturellement approuvées par la TÜV… Ce concessionnaire propose des choppers « fat ass » homologués !

Le CT est un serpent de mer qui refait régulièrement surface (on en parlait déjà en 2000) et qui, un jour ou l’autre, sera appliqué dans l’Hexagone.

Le temps qui nous reste pourrait être mis à profil pour revoir les process d’homologation. La réception à titre isolé (RTI*) nécessiterait d’être simplifiée afin que les préparateurs puissent (enfin) proposer à leur client une moto en règle. Dans le même esprit, la réception d’accessoires ou de pièces «  UTAC approuvé » devrait être possible.

Le plus probable

Malheureusement, notre administration est peu encline à se réformer et il est parié qu’un futur contrôle technique s’apparente à une énième taxe confié à la va-vite à un géant privé de la certification ! My 2 cents.

*RTI : Homologation d’un véhicule non importé en France ou modifié.