La grande messe du salon Intermot qui se déroulera début octobre 2018 devrait marquer le retour de la Suzuki Katana.

En effet, le constructeur d’Hamamatsu a posté sur sa page Youtube un teaser nous donnant rendez-vous le 2 octobre. On y voit un Katana (« sabre » en japonais) en train d’être forgé.


Une étude de style baptisée « Katana 3.0 » était déjà présente à l’EICMA 2018. Cette machine avait été dessinée par Rodolfo Frascoli. Ce dernier travaille régulièrement pour le compte de Moto Guzzi. La Norge, la Griso entre autres, c’est lui.

suzuki katana 2018

Ce n’est un secret pour personne ; Suzuki cherche depuis des années à réaliser une moto qui s’inspirera de l’iconique « Katana »  des années 80.

Elle est avec les GSXR « SACHS » l’une des plus célèbres motos construites par la firme d’Hamamatsu.

logo suzuki katana

En effet en mars et en avril 2018, le constructeur a déposé le nom « Katana » ainsi que le logo spécifique dédié à cette machine aux USA, en Europe et au Japon.

suzuki katana 3.0

Un peu d’histoire

suzuki katana 1981-1990

La Katana « originelle », produite entre 1981 et 1990, avait marqué les esprits en raison de son design très avant-gardiste pour l’époque.

Elle avait été dessinée par le bureau de style allemand « Target Design » pour le compte de l’importateur local.

Cette moto totalement inclassable avait reçu un accueil très mitigé en France. Par contre et malgré son design « taillé à la serpe », la Suzuki avait d’emblée su séduire son public notamment en Grande Bretagne et outre-Rhin.

La Katana des années 80 était animée par le quatre cylindres de la GSX 1100 qui délivrait 111 chevaux à 6500 tr/mn et 97.1 Nm de couple max. au même régime.

Au fil des ans, ce lourd (243 kg) et puissant 4 cylindres est devenu un témoin de la démesure et de l’inventivité du marché moto des années 80.

Seule inconnue et de taille : Sa motorisation et donc sa finalité

suzuki katana 1000 GSXR moteur

Une Katana esthétiquement très séduisante imaginée par « Young Machine »

Le journal japonais « Young Machine », toujours bien informé, évoque la piste du moteur GSXR 1000. Dans ce cas, la Katana serait une sorte de gros roadster « esthétisant » de 150 chevaux .

Ou alors, cette nouvelle moto pourrait permettre au constructeur japonnais de mettre un pieds dans le marché des neo-rétro où il est à la peine avec seulement la SV 650X.

Il est certain que le succès rencontré par la Kawasaki Z900 RS a du avoir quelques échos du coté d’Hamamatsu.

Le moteur GSX-700T, soit un  bicylindre EX7 équipé d’un turbo développant 100 ch et 100 Nm de couple dès 4 500 tr/mn présenté en 2018, serait parfait dans le cadre d’une machine néo-vintage.

Il faudra attendre le 2 octobre prochain pour répondre à cette question !