Vous êtes tous au courant, la durée de vie augmente et les retraités d’aujourd’hui sont plutôt très actifs par rapport à ceux d’antan.

Ainsi donc, l’exploit de Burt Munro en 1962 qui atteignait les 288 km/h (178,97 mph) sur une vieille Indian Scout devient en 2011  presque banal ; enfin là j’exagère un peu !
Prenez l’exemple d’Eric Patterson, londonien et peintre décorateur à la retraite de 68 ans. Ce sujet de sa gracieuse majesté a piloté une Brough Superior à la vitesse moyenne de 124.98mph ( 201 km/H) durant la semaine de la vitesse de Bonneville en catégorie « VGA Vintage Class« . Cette classe correspond aux motos sans carénage avec cadre rigide et fourche à ressorts.

Que les puristes se rassurent, il ne s’agit pas d’une Brough Superior d’origine (qui est la moto la plus chère au monde en collection) mais d’une réplique partielle préparée pour la speed week.  En effet, si le cadre et la fourche Girder sont nouveaux , le gros bicylindre J.A.P est bien d’époque. Il cube désormais 1150 cc  mais marche toujours à l’essence du commerce. Le V-Twin a a été reconstruit et préparé par Alastair Gibson, ancien mécanicien en chef chez Bar Honda (Formule 1).

« Cherry on the pudding », cela faisait 62 ans qu’une Brough Superior, dont la construction s’est arrêtée en 1938, n’avait pas foulé la croute salée de Bonneville.Brough Superior à Bonneville